facebook The Lies We Tell (The Undertaker's Daughter #2) by Debra Webb
The Lies We Tell (The Undertaker's Daughter #2) by Debra Webb

The Lies We Tell (The Undertaker's Daughter #2) by Debra Webb

The Lies We Tell (The Undertaker's Daughter #2) by Debra Webb

Contribuer

Prix or Price : 3,23€ en numérique (246 pages) et 9,37€ en poche

  • Éditeur : Mira Books (17 septembre 2019)

  • Langue : Anglais

Note Amazon, Goodreads & Netgalley : 4*

 

A few words about the author :

DEBRA WEBB is the USA Today bestselling author of more than 150 novels, including reader favorites the Shades of Death, the Faces of Evil and the Colby Agency series. She is the recipient of the prestigious Romantic Times Career Achievement Award for Romantic Suspense as well as numerous Reviewers Choice Awards. In 2012 Debra was honored as the first recipient of the esteemed L. A. Banks Warrior Woman Award for her courage, strength, and grace in the face of adversity. Recently Debra was awarded the distinguished Centennial Award for having achieved publication of her 100th novel.

With more than four million books in print in numerous languages and countries, Debra’s love of storytelling goes back to her childhood when her mother bought her an old typewriter in a tag sale. Born in Alabama, Debra grew up on a farm. She spent every available hour exploring the world around her and creating her stories. She wrote her first story at age nine and her first romance at thirteen. It wasn’t until she spent three years working for the Commanding General of the US Army in Berlin behind the Iron Curtain and a five-year stint in NASA’s Shuttle Program that she realized her true calling. A collision course between suspense and romance was set. Since then she has expanded her work into some of the darkest places the human psyche dares to go. Visit Debra at 
www.debrawebb.com.

Quelques mots sur l'auteur :

DEBRA WEBB est l'auteur à succès de USA Today avec plus de 150 romans, dont les favoris des lecteurs sont les séries Shades of Death, Faces of Evil et Colby Agency. Elle a reçu le prestigieux Romantic Times Career Achievement Award for Romantic Suspense ainsi que de nombreux Reviewers Choice Awards. En 2012, Debra a été la première à recevoir le prix L. A. Banks Warrior Woman Award pour son courage, sa force et sa grâce face à l'adversité. Récemment, Debra a reçu l'éminent Centennial Award pour la publication de son 100e roman.

Avec plus de quatre millions de livres imprimés dans de nombreuses langues et de nombreux pays, l'amour de Debra pour le conte remonte à son enfance, lorsque sa mère lui a acheté une vieille machine à écrire lors d'une vente d'étiquettes. Née en Alabama, Debra a grandi dans une ferme. Elle passait chaque heure disponible à explorer le monde qui l'entourait et à créer ses histoires. Elle a écrit sa première histoire à neuf ans et sa première romance à treize ans. Ce n'est que lorsqu'elle a travaillé trois ans pour le Commandant général de l'armée américaine à Berlin, derrière le rideau de fer, et cinq ans dans le programme de navette de la NASA qu'elle a réalisé sa véritable vocation. Un parcours de collision entre le suspense et la romance s'est mis en place. Depuis lors, elle a étendu son travail à certains des endroits les plus sombres où la psyché humaine ose aller. Visitez le site de Debra à l'adresse www.debrawebb.com.

Summary :

Nothing hurts like the truth.

Doctor Rowan Dupont knows a serial killer is coming for her. Julian Addington has been waiting. Watching. And it’s only a matter of time before he strikes. But what Julian doesn’t know is that Rowan is ready for him. And more than anything she wants answers. How well did the depraved killer actually know her mother? And how many lies have been spun in the years since she took her own life?

Working alongside her childhood friend Police Chief Billy Brannigan, Rowan is determined to get to the bottom of her mother’s puzzling suicide once and for all—even if it means exposing an unsettling past. It certainly seems like her family’s Victorian funeral home has borne witness to more than one dark secret, but when a recent double homicide leads to an even grislier discovery, separating the truth from the lies might be the last thing Rowan does.

Résumé :

Rien ne fait plus mal que la vérité.

Le docteur Rowan Dupont sait qu'un tueur en série vient la chercher. Julian Addington l'attend. Il observe. Et ce n'est qu'une question de temps avant qu'il ne frappe. Mais ce que Julian ne sait pas, c'est que Rowan est prête pour lui. Et plus que tout, elle veut des réponses. Le tueur dépravé connaissait-il bien sa mère ? Et combien de mensonges ont été inventés depuis qu'elle s'est suicidée ?

Travaillant aux côtés de son ami d'enfance, le chef de police Billy Brannigan, Rowan est déterminée à faire la lumière sur l'étrange suicide de sa mère une fois pour toutes - même si cela implique de révéler un passé troublant. Il semble bien que le funérarium victorien de sa famille ait été le témoin de plus d'un sombre secret, mais lorsqu'un double homicide récent conduit à une découverte encore plus macabre, séparer la vérité des mensonges pourrait être la dernière chose que Rowan fasse.

Mon avis :

Je tiens à remercier les éditions Mira Harlequin et le site Netgalley de m'avoir permis de lire ce livre qui est le deuxième de la série : "The Undertaker's daughter". Mon premier livre de cette auteure, je ne savais pas en faisant la demande sur le site Netgalley que c'était un deuxième livre. Ce qui ne m'a pas empêcher de le lire et d'adorer.

En lisant ce livre on apprend que découvrir la vérité sur un fait important cela fait mal.

Le docteur Rowan Dupont à un tueur à ses trousses c'est Julian Addington et elle sait qu'il le surveille et que d'ici peux il la tuera. Mais ce que le tueur ne sait pas c'est que Rowan s'est préparée pour ça. Elle cherche des réponses à tout prix, Julian connaissais t'il si bien que ça sa mère? Combien de mensonges ont ils étés débités depuis son suicide?

Elle va demander de l'aide à un de ses amis chef de police : Billy et ils vont tenter d'en savoir plus sur le suicide de la mère de Rowan. Il semblerait que le funérarium de la famille en sait long sur cette affaire. Jusqu'au jour où un double homicide à lieu et Rowan va tout faire pour découvrir la vérité.

Un livre lu d'une traite tellement j'ai accroché à l'histoire si émouvante à certains passages, addictive, captivante, remplie de suspens et de rebondissements avec des personnages attachants. Trop hâte de lire le livre un.

My mind :

I would like to thank Mira Harlequin Editions and the Netgalley website for allowing me to read this book which is the second in the series: "The Undertaker's daughter". My first book by this author, I didn't know when I requested it on the Netgalley site that it was a second book. But that didn't stop me from reading it and loving it.

Reading this book one learns that finding out the truth about an important fact hurts.

Dr. Rowan Dupont has a killer on her heels, Julian Addington, and she knows that he is watching her and that he can kill her from here. But what the killer doesn't know is that Rowan has prepared for this. She's looking for answers at all costs. Did Julian know his mother that well? How many lies have been told since her suicide?

She is going to ask one of her Chief of Police friends, Billy, for help and they will try to find out more about Rowan's mother's suicide. It seems that the family funeral home knows a lot about the case. Until the day a double homicide takes place and Rowan will do everything he can to find out the truth.

A book read in one go, so much so that I hung on to the story, so moving at certain passages, addictive, captivating, full of suspense and twists and turns with endearing characters. Can't wait to read book one.

0
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
0
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink
Contribuer
Prolonger le voyage dans l'univers Culture