facebook Si rien ne bouge
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Si rien ne bouge

Si rien ne bouge

CREATIVE ROOM

Bizarreries

Si rien ne bouge

Nathalie Lhermitte, Jérôme (Vline Buggy/Julien Lepers), Carrère, 1983

 

 

Nathalie Lhermitte, Tu es tout ce que j'aime, Jérôme

Exploration linguistique

 

Cette chanson, qui parle de ce qu’il y a de pernicieux dans le progrès (je n’irais pas jusqu’à dire qu’elle dénonce tant elle reste au stade superficiel), est plus à rapprocher de La Montagne de Jean Ferrat que de La Complainte du progrès de Boris Vian. Chez Vian, le progrès est prétexte à l’invention stylistique :

 

« cire-godasses, repasse-limaces, armoire à cuillères, aérateur, pistolet à gaufres, tabouret à glace et canon à patates »

 

La fantaisie de Boris Vian explore le champ des possibles.

 

Choisir, c’est renoncer

 

Jean Ferrat et Nathalie Lhermitte (rien à voir avec le comédien au passage) sont plutôt versés dans les sentiments, la mélancolie et la méditation. La ville est opposée à la campagne, la vitesse à la lenteur, et les troubles de tout sorte à la paix de l’esprit. Ce que nous avons gagné d’un côté, nous l’avons évidemment perdu de l’autre, et nous voilà malheureux comme les pierres avec nos appareils ménagers sans âme, comme déshumanisés par ricochet :

 

« Depuis longtemps ils en rêvaient

De la ville et de ses secrets

Du formica et du ciné

Leur vie… Ils seront flics ou fonctionnaires

De quoi attendre sans s’en faire

Que l’heure de la retraite sonne

Il faut savoir ce que l’on aime

Et rentrer dans son HLM

Manger du poulet aux hormones »

 

Le goût de la nature et de l’essentiel s’est perdu. Chez Nathalie Lhermitte, cela donne :

 

« Qu’as-tu fait Jérôme des peupliers

Que tu as plantés sur la colline

Les gens de la ville les ont coupés

Pour y installer un camping »

 

Ah ces gens de la ville ! Ils ne peuvent pas s’empêcher de tout bousiller et de voler les paniers des enfants (La Pêche aux moules). Ils étaient déjà promoteurs de parkings chez Dutronc en 1972 (Le Petit jardin), et de lotissements chez Nino Ferrer en 1971 (La Maison près de la forêt), constructeurs d’autoroutes ou du Domaine des Dieux.

 

« Qu’as-tu fait Jérôme de ta jument grise

J’aperçois un break rangé sous ta remise

Mais tu n’as plus Jérôme l’armoire du grand-père

À sa place tu as un frigidaire »

 

Autant pour l’authenticité.

 

Idoles tactiles

 

La voiture a donc remplacé le cheval et le frigo l’armoire ancestrale. Tout fout le camp mon pauvre ami. Que choisir entre confort et souvenirs ? L’un implique-t-il forcément de renoncer à l’autre d’ailleurs, quand je peux télécharger en quelques secondes une appli « bien être » ?. 5G ou vie d’Amish ? Le grand capital a tranché pour nous. Il n’empêche que la montagne est belle.

 

« Le progrès nous rendra tous idiots

Tu ne prends plus Jérôme le temps d’être heureux »

 

Les paroles, si cucul soient-elles, ont au moins le mérite de nous inviter à réfléchir.

 

« Il faut savoir ce que l’on aime ».

 

Crédits

 

Vline Buggy. Sous ce nom étrange se cachent deux sœurs, Évelyne et Liliane Konyn, qui ont beaucoup écrit pour Claude François, Johnny et Hugues Aufray.

La musique, qui fait un peu penser à Nino Ferrer parfois ( la mélodie au piano rappelle le pont du Sud) est quant à elle signée Julien Lepers, qui a composé notamment pour Herbert Léonard.

Pour écouter la face, Tu es tout ce que j'aime, c'est ici

1
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
1
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink
Contribuer
Prolonger le voyage dans l'univers Musique
Five years ... Et quelques jours
Five years ... Et quelques jours

J'ai partagé avec vous il y a quelques jours un texte que j'avais écrit à l'occasion de la disparition de David Bowie, il y...

Joseph-Marc Francois
4 min
Blanche et le rouge 
Blanche et le rouge 

Elle est fraiche et lui aime se sentir chambré. Tout les oppose. Elle tombe et lui coule dessus. Elle est douce et lui est charnu. Sa min...

Alexandre Leforestier
1 min
Five years...
Five years...

Écrit le 11 janvier 2016 1.    Veillée funèbre Major Tom est arrivé le premier, son c...

Joseph-Marc Francois
6 min
Crazy Organ Style
Crazy Organ Style

    Keyboard King   Jackie Mittoo est l'un des musiciens les plus importants de l'h...

Benjamin Mimouni
3 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur