Le Banquet

Le Banquet

Contribuer

 

 

« Oh, dis-moi la gitane, sers-moi ta meilleure viande ! Et tendre, hein ! Un morceau de jumeau ou l’araignée feront l’affaire. »

La souveraine s’affaire en cuisine et ensuite son fils le nain porte le plat en salle et manque de s’étendre de tout son long. Il se récupère bon an mal an et l’enfant-homme dépose l’assiette sur la table.

« Oh là, lui dis-je, t’as vu la mouche ? T’es fou ! C’est l’ultime fois que je te le dis ! » Le gamin appelle son père.

L’ancien mari de la gitane un grand gaillard étrange, arrive prestement et, faisant tourner sa serviette, je vois l’ex pulser l’air pour faire fuir le muscidé. Et à l’air patibulaire – mais presque – qu’il me lance je comprends qu’il ne vaut mieux plus que je la ramène.

Le gamin s’en aperçoit et arbore un sourire doux autant que cynique, et je vois cet être, ange ou démon, repartir en cuisine, tandis que l’ex bécote la gitane.

 

 

Écrit par Bernard Zirnhelt

Consigne de Joëlle :  Inclure ces 12 mots ( Étendre - Dîme - Jumeau/Jumelle - Expulser - N'importe - Cellule - Araignée - Souveraine - Moucheter - Fantôme - Côte - Étrange) dans un TEXTE LIBRE (lire la consigne intégrale dans l'article "les consignes").

 

Et les 12 mots (ou sonorités 😉 ) y sont. Cherchez bien !

3
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
3
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink
Contribuer
Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Des nouvelles d’Octave Mirbeau
Des nouvelles d’Octave Mirbeau

Une carte postale des années vingt représente la maison d'Octave Mirbeau à Cheverchemont ; sur le portail, le passant...

Jorge Rodrigo Acosta Garcia
7 min