C.O.N.F.I.N.E.S

C.o.n.f.i.n.e.s

Partager

Casanier ; je déclasse mon sac,
Ôte du dos l’odorat de rando,
Nommé nonne – NON ! - à la maison,
Fief frêle, fenêtre de frêne, ma nef,
Inhibe l’idylle qu’initie l’ennui,
Nimbe, sans faim, ma main d’un vin fin,
Eméché, entêté, c’est vrai, hébété,
Susurre, seul, un silence sensas…

 

Texte écrit par Arthur Pinta

Consigne proposée par Marius Louzignou : écrivez un accrostiche C.ON.F.I.N.E.S

Crédit photo : Arthur Pinta