Deux balles
cv

Deux Balles

Share

Deux balles, Gérard Lecas, Jigal polar, 2020

Vincent Castillo caporal-chef dans l'armée française rejoint à Marseille, Willy, son frère d'armes grièvement blessé au combat après leur service en Afghanistan. Leur rêve est d'ouvrir un food-truck, mais le handicap de Willy menace leur projet. Vincent n'a d'autre perspective que de retourner chez son père qui tient un hôtel miteux, qui sert depuis quelques mois de foyer d'accueil pour migrants. Vincent retrouve ses deux frères Denis et Jordan qui œuvrent en eaux troubles et Hamid, son ami interprète afghan qu'il a connu en Afghanistan. Le retour à la vie civile ne s'annonce pas aussi bien que prévu.

Voilà un roman noir bien noir comme je les aime. Ancré dans la réalité et dans l'actualité. Syndrome post-traumatique, dur retour à la vie civile pour des hommes qui ont vécu l'horreur et dur retour particulièrement pour Vincent qui ne reconnaît plus ses frères devenus trafiquants ni son père, qui n'a certes jamais été une flèche mais qui a totalement baissé les bras.

Ce roman assez court, ramassé et dense se lit d'une traite. Il dit bien comment les soldats ont du mal à revenir à une vie normale après avoir vu et vécu des horreurs, même s'ils y sont préparés. Il dit aussi le malheur et la peur que vivent les migrants lorsqu'ils arrivent en France. Ils quittent tout pour ne pas perdre la vie et se retrouvent à vivre dans des conditions effroyables : conditions de vie sordides, trafics, rixes entre nationalités, prostitution, etc...

Un roman noir à lire et faire lire, un de ceux qui marquent tant dans les contextes que dans les personnages décrits. Le premier chapitre débute ainsi :

"Il est presque midi quant il quitte l'Hôtel des Trois Continents. Pourquoi trois seulement, Vincent ne l'a jamais su et le gérant des lieux l'ignore également. Par contre, l'hôtelier se souvient de lui." (p.9)

Excellent de bout en bout.

Toutes mes choniques sont sur mon blog http://www.lyvres.fr/