facebook Les Magouilles à Billoute pour Les Nuls
Les Magouilles à Billoute pour Les Nuls

Les Magouilles à Billoute pour Les Nuls

Les Magouilles à Billoute pour Les Nuls

Contribuer

La plus belle des ruses du Diable et de vous persuader qu’il n’existe pas. (Charles Baudelaire)

Billoute : 50% Homme, 50% Dieu, 100% Sauveur.

Il était une fois dans un pays de rêve un homme très riche qui s’appelait Billoute. Sa femme, Mimine qui avait été son employée était aussi fortunée. Ils s’ennuyaient un peu dans leur grand manoir austère au bord de l’océan.

Le soir de la St Valentin, alors que Billoute allongé au bord de la piscine avec Mimine, étudiait passionnément 'La vie exaltante des époux Balkany', le Grand Méphisto leur apparut sur une musique de Michael Jackson et un arrangement de Jean Michel Jarre.
- Bonjour Tio Billoute, je suis le Grand Méphisto, gardien du Paradis des Zéro et des Un.
- Tire toi Bouffon, ne vois tu pas que je suis occupé avec Madame? : S’exclama Billoute en colère.
- Laisses moi finir, Tio, abandonnes ton ouvrage et descends sur terre. Je suis venu te remettre un Contrat de Rédemption. Ton nom a été tiré lors de la grande tombola annuelle du Salon du Numérique de Salem organisé par Stephen King.
- J’en ai pas besoin.
- Ne dis pas ça, ô pauvre pêcheur, toi qui roulas tes potes, escroquas tes associés, démolis sournoisement les concurrents et perdis ton procès contre ton gouvernement. Si tu ne veux pas du Contrat de Rédemption, je le donnerais à Jeffrey Epstein (Quoique là, y’a du taf). Dépêches toi car je dois encore visiter d'autres philanthropes, Warren Buffet, Steve Job et George Soros avant la fin de la nuit.
- C’est vrai Grand Méphisto, j’ai besoin d’un décrassage, fais ton office et purifies moi tel un pèlerin participant au ‘Hadj’ : répondit Billoute, conquis.
Méphisto prononça quelques paroles cabalistiques puis donna le Contrat à Billoute qui le signa. Instantanément Billoute et Minine furent pénétrés par une immense bonté. Le Gardien s’évanouit dans la nuit sans lune. Quelques secondes plus tard, il ne resta de sa présence qu’une odeur de bon tarpet du Rif et une ligne de ‘Colombienne’

«- Ca va ma Mimine : s’inquiéta Billoute.
- Ma foi, oui.
- Ben tu vois, avant on était riche mais maintenant on est bon. Malheureusement, être bon, ça ne fait pas pousser les bras et si on ne prend pas des pépètes, ça ne sert à rien.
- N'en n'avons nous pas assez : s'inquiéta Mimine.
- Oui, mais là, c’est pas pareil. Regardes, L’ Abbé Pierre et Mère Térésa, ils étaient bons, mais ils sont morts pauvres, ça leur a avancé à quoi d’être bon.
Tu me vois avec le béret de l’Abbé Pierre et son vieux pardessus râpé qu’il mettait l’hiver, l’été dans le petit matin frileux (Mon Vieux!). Et toi, avec un petit foulard bleu et blanc et une robe de bonne sœur comme si tu allais à la Gay Pride de Triffouilli les Oies. C’est ça que tu veux, Mimine, être la risée de tes copines pendant les soirées Tupperware, ben pas moi! Pense aux enfants et ce qu’ils pourraient penser de leur Papa et de leur Maman. T’as trop écouté Julio Iglesias dernièrement!
- T’as raison mon Billoute, faut qu’on fasse quelque chose, ça peut plus durer cette misère noire quotidienne!
- Eh bien, tu vois, pendant que je m'instruisais et avant que l’autre blaireau ne débarque, j’étais en train de penser à quelque chose. On est devenu bon et philanthrope. On va vendre de la pauvreté et on va gagner du pognon comme ça.
- Tu veux dire qu’on va aider les pauvres qui ressemblent à notre voisin qui roule en Mustang rouge.
- Nan!, c’est pas un vrai pauvre ça. Je parle des vrais de vrais pauvres, pas des ersatz. Le gars que tu vois dans les films et qui pousse un caddy plein d’objets qu’il a récupéré dans les poubelles.
- Je croyais que c’était de la science fiction.
- Non, hé! Banane, en Afrique, les petits noirs ils sont tellement pauvres qu’il mangent des cailloux, même que les enfants ont mal aux dents et n’arrivent pas à bien les digérer quand ils sont mal cuits.
- C’est où l’Afrique? Sous la Caroline du Sud
- Ah! Oui, même un peu plus loin vers l’Est
- On va vendre de la pauvreté, mais quand il n’y en aura plus, on va nous-mêmes être pauvres : s’inquiéta Mimine au bord des larmes en pensant à la robe de Mère Térésa et à ses copines.
- Mais non, ma Mimine, tu as épousé Billoute parce qu’il était beau mais en plus tu vas t’apercevoir qu’il est intelligent. On va vendre de la pauvreté, mais on va aussi en fabriquer.
J’ai quelques milliards de dollars qui traînent et je ne savais pas trop quoi en faire. Alors avec, on va faire le bien dans le monde avec ce que je vais créer: ‘La Coopérative de la Rédemption Billoute et Mimine’...et permets moi de te dire, ça sera pas une ‘Start up’ de nain. Même l’œuf Jeff Bézos, sera jaloux.
J’avais pensé à une fondation, mais je préfère le mot coopérative. Alors, au début, on va payer des vaccins, des médicaments, pour les petits Africains et les autres pauvres à la con. Ensuite, comme il nous restera quand même du pognon, pour éviter qu’il dorme on va acheter des parts dans les sociétés de l’armement, du pétrole, des composants électroniques, des produits pharmaceutiques, de la biotechnologie agricole... On va pas faire ça à la François Pignon avec 1000 ou 2000 balles, on va y aller à coup de millions et de milliards de $. Quand le banquier va voir ça, il va faire une descente d’organes.
Comme ça, on favorisera les rebelles qui permettront aux industries d’extractions minières de travailler en faisant de gros bénéfices et nous on vaccinera et on soignera tous les petits enfants du coin avec les produits des sociétés pharmaceutiques dont la coopérative sera actionnaire. L'avantage c'est que les petits enfants seront en bonne santé pour bosser dans les trous. Ensuite on vendra des armes aux gouvernements pour qu’ils fument quelques rebelles, tout en ayant soin d’en garder quelques uns pour continuer à mettre le bordel. On soulagera la douleur de l’humanité pendant que les rebelles avec leurs armes rajouteront un peu de misère et que les bonnes ressources du sous-sol à pas cher, viendront remplir les comptes de la coopérative.
Mon pote Teddy à l’OMS me soutiendra car je lui finance la moitié de son gang de Pinpins et en plus, il est copain avec de nombreux dirigeants Africains. Les amis c’est important dans l’humanitaire, surtout en Afrique.
Et puis pour la communication, rien de tel que des dons totalement désintéressés à des journaux de la presse occidentale libre et non partisane dont  l’honnêteté n'est plus à démontrer à l'international.
- Mais tu sais, il y a quelque chose qui me tient à cœur: minauda Mimine
-Oui, ma puce
- Quand j’étais petite, j’avais un lapin qui s’appelait Bugs. Je l’aimais beaucoup. Et puis un jour, Ratatouille, le chien des voisins Aaron et Bedelia Bodin's mordit mon lapin qui mourut de la rage. Ne pourrait on pas faire quelque chose pour sauver les péquenots de la misère?
- Et bien justement, pour ton anniversaire, j’ai prévu d’investir quelques millions de $ chez Monsalo. C’est un gros trust qui fait dans le Frankenstein paysan. Il fabrique tout un tas de mutants aussi bien dans le végétal que dans l’animal et tous les produits chimiques façon ‘Agent Orange’ qui vont bien avec. Il impose ces mutants diaboliques au tiers monde et remplace ainsi les cultures locales. Du coup, les paysans du coin sont obligés d’acheter toute la panoplie adéquate avec ce qu’ils appellent les OGM et ça rapporte un max d’oseille à Monsalo. En plus, les OGM contaminent les cultures locales..., on peut plus s'en débarrasser, c’est le panard.
D’ailleurs je suis sur un bon coup. On va vendre des bananes génétiquement modifiées pour qu’elles soient droites et bleues. Comme elles ne seront plus vendables car un bonne banane doit être courbée et jaune, on revendra aux producteurs des machines à cintrer et à jaunir les bananes.
Quant à ton petit lapin, ça m’a donné une idée. On va vacciner les hommes, les femmes, les enfants, les chiens, les chats, les lapins, les renards, les chauve-souris, les limaces, E.T, les Martiens,...enfin tous ce qui est susceptible d’attraper la rage.
Et puis ensuite, on vaccinera pour les autres maladies : La scarlatine, la rubéole, la méningite, la tuberculose, le Béri-béri, la soudanite, La phlébite, les accidents de voitures, les oreillons, le rhume, les boutons, la bléno, la maladie du sommeil, l’honnêteté, la probité, le respect des autres,...surtout les trois dernières maladies, ce sont de véritables fléaux sataniques, faut vraiment qu'on s'en débarrasse à tout prix.
Mon pote Teddy n’aura qu’à rendre les vaccins obligatoires...il me doit bien ça.
La terre ne sera plus qu’une grosse seringue pleine de vaccins. Chaque individu aura à faire tellement de vaccins que même les grosses fesses de Kim Kardashian ne seront pas suffisantes pour y recevoir ses piqûres. J’ai déjà pris des parts dans les sociétés pharmaceutiques.
Et puis pour remettre une dernière couche, comme nous sommes de bons Catholiques, on trouvera bien un ou deux calotins pour nous faire de la pub sur un baveux ecclésiastique.
- Ah! Mon Billoute, qu’est ce que tu es génial.
- Hé oui, Mimine, si je n’étais pas aussi génial, je serais un pauvre con honnête.

0
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
0
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink
Contribuer
Prolonger le voyage dans l'univers Politique
Témoins sans charge
Témoins sans charge

N’en ayant pas la moindre idée, Gaspard et Géraldine ne dirent rien. - Et comme ça ? Ben … e...

Chantal Perrin Verdier
2 min
Le Président Keen'V
Le Président Keen'V

Humour Et si le chanteur Keen'V devenait Président de la République ! Passage de 35h à 30h par semaine....

Pierre Galloux
1 min
Humeur et humour
Humeur et humour

Waouh ! Je viens de recevoir ma taxe d’habitation (plein pot). Découvrant ainsi que j’étais redevable, je...

Jean-Marie Gandois
1 min