facebook N°12 - Présidentielle : Zemmour, la qualif à la place du calife ?
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
N°12 - Présidentielle : Zemmour, la qualif à la place du calife ?

N°12 - Présidentielle : Zemmour, la qualif à la place du calife ?

Publié le 14 oct. 2021 Mis à jour le 14 oct. 2021
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 51 lectures
0 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

N°12 - Présidentielle : Zemmour, la qualif à la place du calife ?

Ou Inch Allah (si vieux le peut !)

ou encore ma thématique en l'être !

Calife, est-il "mot" ? Logique ment...

Ou plus prosaïquement "étymologiquement" pour les puristes, le "calife" chez les arabes a toujours été le successeur ; successeur d'un prophète, pour une foi(s) unique.

Pour notre homme (parmi d'Etat), quelles sont les données mathématiques pour que l'actuel califat ne soit pas prolongé après avril 2022 ?

-Se décréter candidat,

-Continuer de prêcher la bonne parole en sermonant,

-Avoir le pouvoir de rassembler à partir de deux idées-forces :

   -a) le ralliement à sa cause du RN, par un adoubement à ses couleurs (qui sont le mêmes) plus que probable car déjà initié en sa direction,

   -b) l'implosion prophétisée chez LR, à la suite du vote de ses militants et du ralliement qui se transformera en courant...

Le trublion du PAF a t'il eu du pif plus que quiconque en parlant vrai, sa fougue et sa verve sans vergogne battant tous les poncifs en matière de bonne et saine communication. Et une France-profonde fidèle à ses valeurs ancestrales de renaître, ébahie de s'interroger en se levant pour entendre une langue qu'elle pensait révolue car patinée par une usure permanente de non-dits vomis par une bienpensance trop gauche et des crachats d'arguties éculées sur des valeurs européanisées dont le pays a pour tant, déjà dit sa détestation en 2005 !

Oui l'homme est habité. Habité et possédé comme qui aurait pu voir un Lazare se lever et marcher, et attendre en retour d'autres miracles. Ainsi adresse t'il sa diatribe à la bonne foi générale en fuyant tout renoncement et terminant en "semant" ses bonnes paroles, ses mots de : envahissement, appauvrissement et épanouissement qui associés en une ferveur collective attendue, renaîtraient à ses yeux en "recommencement" !

Oui l'homme a la conviction de l'innocence et la foi du charbonnier et apparaît plutôt honnête et sincère ;  ses cris du coeur "raisonnant" bien plus loin lorsqu'ils sortent des tripes ou de l'estomac...

Alors Zemmour, prophète en son pays ?

Son proche avenir dira effectivement si cette assertion se sera vérifiée.

 

lecture 51 lectures
thumb 0 commentaire
0 réaction
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Politique

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur