Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
N°14 - Quand des municipaux à Paris remonteront les bords de Seine en agents d'une grande et belle force publique !

N°14 - Quand des municipaux à Paris remonteront les bords de Seine en agents d'une grande et belle force publique !

Publié le 19 oct. 2021 Mis à jour le 19 oct. 2021
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 21 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

N°14 - Quand des municipaux à Paris remonteront les bords de Seine en agents d'une grande et belle force publique !

Ou quand pour un pari contesté, Prudence n'est pas toujours maire de sûreté...

 

Paris vient d'inaugurer ce lundi 18 octobre la première promotion de sa police-municipale, une horde de 154 bleus, des bleus par nature inexpérimentés au port de l'arme dont ils seront démunis par peur de bavures et qui vont être déployés dans Paris intra-muros, soit un peu moins de 8 par arrondissement, soit un peu plus de 2 par patrouilles de 3. Ce qui fait qu'on ne les verra pas passer deux fois au même endroit dans l'année et que de leurs grandes vadrouilles, ils en useront un bon nombre de godillots...

Arpentant Paris à pieds comme à bicyclette, -un déferlement qui ne va pas manquer de terroriser la délinquance des hauts et bas-fonds de la capitale-, avant que 3200 nouveaux bleux plus aguerris et sachant manier la matraque ne viennent les secourir en plusieurs étapes d'ici à 2026 quand ils seront tous arrivés à la station invalides, gravement touchés par des jets de lourds quolibets à la face et des éclats de rires sarcastiques de leurs opposants pré-tendus mais aussi d'une population en complet désarroi... Anne, ma maire Anne pourquoi n'auras-tu rien vu venir ? Ces mêmes brigades que celles qui sévissaient déjà sur un Paris apaisé il y a quelques 50 ans (photos) et qu'on appelait "hirondelles" du fait de leurs capes prises au vent lorsque ces bi-cyclistes pédalaient ; un vrai rétropédalage de la modernité avec retour sur un passé qu'on espérait révolu.

C'est la dernière trouvaille de la candidate à la mandature suprême de notre maire (est-ce?)  de Paris en mal de voix d'accès à l'Elysée, celle qui se dit très concernée dans celles (les voies) qui se voudraient publiques. Leur mission première sera "d'apaiser la ville" (sic), de protéger les piétons (en les aidant à traverser la rue pour retrouver leur travail par exemple), de remettre une certaine jeunesse à sa place en l'enjoignant de protéger son environnement comme son prochain et de faire respecter la propreté dans la capitale : dépôts sauvages d'ordures -entre autres-, comme en verbalisant sévèrement les "jets de mégots" (sic) qu''ils devront savoir prendre sur le fait ; vois-là lecteur la quintessence de leur divine mission.

Vaste programme, nul doute que cette police là se retrouvera moralement comme en balais...

lecture 21 lectures
thumb 0 commentaire
1 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Politique

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur