facebook Délivre-la
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Délivre-la

Délivre-la

Publié le 10 févr. 2021 Mis à jour le 10 févr. 2021
time 2 min

Regarde-la. Elle est si belle. Et pourtant si triste. Tu devrais lui parler. Lui faire un signe. Cela n’apaisera peut-être pas sa peine, mais ça lui permettra d’avancer. De tourner la page. Tu ne crois pas ?

Oui, je sais combien c’est pénible. Je suis passé par là moi aussi, j’te rappelle. Il y a bien des années, j’étais cet homme impuissant face aux larmes de ma merveilleuse femme. Incapable de trouver les mots qui pourraient l’aider… Qui pourraient la réconforter.

Et puis j’ai laissé parler mon cœur. Je lui ai frôlé la joue et murmuré à l’oreille des paroles qu’elle seule pouvait comprendre. J’ai aperçu un sourire timide se dessiner sur ses lèvres magnifiques. Je suis certain qu'à cet instant, elle m’a entendu. Elle a compris. Les jours suivants ont été si durs pour nous deux. Mais les larmes ont quitté peu à peu son visage, ses mains ont arrêté de trembler et son cœur cessa de saigner. Alors je suis parti. Je l’ai laissé vivre sa vie.

Oui, c’est injuste. C’est ainsi. Mais ce que tu lui fais vivre n'est pas plus terrible encore ? Depuis cinq ans, elle vient ici tous les soirs. Fidèle au rendez-vous. Elle pleure durant des heures. L’espoir de te revoir est si grand, qu’elle en perd le souffle. Et toi, tu la regardes, impassible.

Oui, pardon. Ce n’est pas ce que je voulais dire. Bien sûr que toi aussi tu souffres… Mais regarde-la. Elle est somptueuse. Plus que d’habitude. Je ne sais pas si c’est la lumière de la lune ou cette robe scintillante.

Votre anniversaire de mariage ? Je comprends mieux… Si tu l’aimes, tu dois la laisser vivre. Offre-lui la liberté. Par pitié. Ne la laisse pas souffrir plus longtemps. Chaque seconde passée sur ce ponton, la rapproche un peu plus de la mort. Elle guette l’horizon dans l’espoir chimérique d’apercevoir ton bateau, ton sourire. Mais nous savons parfaitement tous les deux que cela n’arrivera jamais. Ton corps gît au fond de l’océan depuis si longtemps.

Tu n’as pas besoin d’un long discours. Seulement lui faire sentir ta présence et ton amour. Seulement quelques mots. Ceux qui panseront son cœur et essuieront ses larmes. Ceux qui étoufferont cet espoir vain et qui atténueront son chagrin. Si tu l’aimes, tu sauras.


15 minutes chrono, sans relecture.

Texte de L.S.Martins

Image par Stefan Keller de Pixabay : Fantaisie Lune Femme - Photo gratuite sur Pixabay

1
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
1
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Souviens-toi
Souviens-toi

Souviens-toi de notre petite maison Où ont grandi nos garçons En rire et en chansons    ...

Farida Mihoub
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur