Verlaine et Rimbaud au Panthéon, pour retrouver l'éternité ? 

Verlaine et Rimbaud au Panthéon, pour retrouver l'éternité ? 

Verlaine et Rimbaud au Panthéon, pour retrouver l'éternité ? 

Contribuer

Pour trouver enfin "le lieu et la formule", ils mixturaient ensemble la boue et l'or. Ils prenaient la "grand-route par tous les temps", les "sentiers picotés par les blés", les auberges bleues à la Grande Ourse et le Cabaret vert.

Bouffaient du "jambon tiède" et du "biscuit de la route". Écoutaient les "bons soirs de septembre", buvaient "trente ou quarante chopes" et "pissaient vers les grands cieux, très haut et très loin avec l'assentiment des grands héliotropes."

Ils avaient aussi "d'atroces veillées". Se traitaient de "sataniques docteurs" et de "vierges folles" ... Rêvaient de "musique rare" et de "futur luxe nocturne". Se vautraient sur des paillasses, et se voulaient "fils du soleil" ...

Vont ils aujourd'hui, chaussés de "leurs semelles de vent",  remettre le bateau ivre à la voile et terminer leur course au Panthéon ? Est-ce bien là qu'ils vont "la retrouver, l'Eternité ?"

1
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
1
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
1
0
0
0
1
0
Partager l'article
copylink copylink
Contribuer
Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Des nouvelles d’Octave Mirbeau
Des nouvelles d’Octave Mirbeau

Une carte postale des années vingt représente la maison d'Octave Mirbeau à Cheverchemont ; sur le portail, le passant...

Jorge Rodrigo Acosta Garcia
7 min