Quand l’histoire vraie devient un conte de fées: "Princesse et la Bête: Le Miroir de la Vérité."
cv

Quand L’Histoire Vraie Devient Un Conte De Fées: "princesse Et La Bête: Le Miroir De La Vérité."

Share

La couverture de conte de fées "Princesse et la Bête: Le Miroir de la Vérité" avec la Princesse réele...

      Il existe dans le monde de nombreuses œuvres basées sur des événements réels, principalement des romans et des films biographiques. Parfois, les histoires vraies sont tellement  extraordinaires que c’est souvent difficile de les distinguer: où est le conte et où est la fiction. Deux femmes proches de l’esprit, fragiles mais fortes - l'une, une princesse portant un grand nom et une défenseuse des droits de l'homme, et l'autre - une artiste-illustratrice et écrivaine, elles se sont rencontrées et ont créé un projet créatif très spécial. Le développement ultérieur du projet, ainsi que des aventures et des découvertes inattendues, méritent déjà d’être décrits au minimum en forme d’une histoire à part. L’histoire elle-même est un exemple frappant de la façon dont les rêves les plus fous peuvent devenir réalité si vous suivez votre destin. En 2017, la célèbre artiste-peintre et illustratrice  française d'origine russe Liudmila Ménager (Prix du Jury de Cannes 2017, Prix « Révélation » et Prix du Public du Grand Salon International "ARBUSTES" -2017, France) a écrit et illustré la suite du récit classique de conte de fées "La Belle et La Bête ”, basée sur la toute première version de l'auteur, qui est traditionnellement publiée dans les annexes des contes de Charles Perrault. C'était son récit d'enfance préféré, en grande partie grâce à sa foi inébranlable dans la beauté des relations humaines. Déjà petite fille, Liudmila, "a enflammé le désir" d'écrire sa propre suite.

La Magie de la création: Liudmila Ménager dans son atélier aux pinceaux

   Elle écrivit en secret "pour elle-même", puis l'illustra sur la base d'une idée personnelle du prince et de la princesse magiques. Elle a dû faire face à de nombreuses épreuves: perte de son père bien-aimé, effondrement de l'URSS et désespoir des années 1990, crise créative et recherche d'elle-même qui l'ont finalement amenée en France. Les années ont passé et les rêves d’enfance n’ont pas été abandonnés, car ils sont les plus sincères et, comme une clé en or, ils parviennent à la "porte secrète" de notre mission. De manière tout à fait inattendue, tout s’est arrangé: l'auteur a trouvé un prototype pour une belle princesse de conte de fées et, d'un souffle, elle crée un conte de fées philosophique basé sur les événements, les épreuves, les sentiments et les émotions vécus par eux deux. Le prototype du conte de fées “Princesse et la Bête: Le Miroir de la Vérité” était l'histoire de la vie de la princesse Karina Bagration, la plus célèbre princesse de l'espace postsoviétique, et des illustrations ont été créées à partir de ses photographies. Karina a une vie difficile, elle est soit aimée soit détestée, mais elle ne laisse personne indifférent.

    Karina Bagration (Princesse Karina Bagration-Moukhransky), Ph.D. en linguistique, personne publique,journaliste,influenceur et présidente / fondatrice de l'organisation non gouvernementale caritative internationale « Princess Carina Organisation »

 Victime d’harcèlement elle-même, elle a fait un effort pour aider à surmonter les inégalités sociales et la discrimination par le biais de programmes humanitaires. Pour de nombreux parallèles du destin, elle est aussi souvent appelée «Lady Di d'Europe de l'Est» dans la presse internationale, et les utilisateurs de la plateforme russe Likness.ru l'ont comparée à l'impératrice Soraya Pahlavi. En passant, pour beaucoup de femmes de la famille Bagration, le destin a toujours évolué de manière particulière: elles sont souvent devenues le prototype d’images littéraires de la femme emblématique. Rappelons la princesse Catherine Bagration, était épouse du prince Peter Bagration, «agent 007» et première «féministe russe» avec laquelle Honoré de Balzac a «peint» l'image collective de l'héroïne dans «La Peau de chagrin». Le projet «Princesse et la Bête: le Miroir de la Vérité» a été présenté avec succès aux États-Unis lors du dîner de gala de charité «Peace and Culture Gala» à Hollywood; en France - à Paris lors d'une réception dans la société fermée «Paris du Nord», sur la Côte d'Azur, devant des représentants d'associations russes lors d'une réception au Consul de la Fédération de Russie en France.

Après la cérémonie du Prix  national "Plume d'or de la Russie", Liudmila avec son livre et Diplôme de  Lauréat d'Argent dans la nomination  « Spiritualité ».

   Ce conte de fées magique  a déjà reçu la première reconnaissance de la part du jury d’un important concours de Littérature international. En octobre 2019, Liudmila Ménager, en tant qu'auteur d'un livre "Princesse et la Bête: Le Miroir de la Vérité", a eu le Prix  national "Plume d'or de la Russie", en devenant Lauréat d'Argent dans la nomination  « Spiritualité ». La Prime Littéraire «Plume d'or de la Russie» est organisée chaque année depuis 2000 avec le soutien  de l'Union des écrivains de Russie. Ce n'est pas seulement l'un des concours les plus populaires, mais il est reconnu à juste titre comme élitiste par les écrivains du monde russophone. Écrit dans le genre d'un conte philosophique, "Princesse et la Bête: Le Miroir de la Vérité", s'adresse à la fois aux enfants et aux adultes. Son style ressemble un peu au «Petit Prince» d'Antoine de Saint-Exupéry ou aux contes de Hans Christian Andersen. Il s’agit de la gentillesse, des sentiments, de l’amour, de l’amitié, de l’aide mutuelle, des relations entre parents et enfants, d’un homme et d’une femme. En outre, l'intrigue est conçue de façon à ce que les lecteurs fassent connaissance avec les perles de l'architecture - les châteaux de la Loire, le château de Louis II Neuschwanstein en Bavière, l'Ermitage en Russie et le patrimoine philosophique du monde - de Nietzsche à Brodsky. Le texte original a été écrit en russe et traduit en anglais et en français. Le projet est soutenu et approuvé par les représentants de l'Ermitage aux États-Unis, de l'Organisation du patrimoine culturel de Bavière en Allemagne, des propriétaires du château de Chenonceau, de l'abbaye du Mont Saint Michel en France. Ce conte est une sorte de message à toutes les filles et femmes qui ont temporairement perdu confiance en elles-mêmes, mais qui vont certainement tout surmonter.

Suivez le Projet "Princesse et la Bête: Le Miroir de la Vérité": https://www.facebook.com/Princess-and-the-Beast-108290453864710/

La cérémonie de remises des Prix de Concours "Plume D'Or de la Russie" : https://www.youtube.com/watch?v=dr4fsWaBdFs

Présentation du projet lors de gala-diner à Paris-Nord: https://www.youtube.com/watch?v=U332CcnOGFs