Ecurie Kevyn Thonnerieux : Résultats partants à Cagnes-sur-Mer et Agen-la-Garenne
cv

Ecurie Kevyn Thonnerieux : Résultats Partants À Cagnes-Sur-Mer Et Agen-La-Garenne

Share

Lorsque tout semble se liguer contre vous, il est difficile de lutter, nous sommes bien placés pour en parler après avoir vécu un dimanche cauchemardesque avec nos deux représentants, Félin de Bomo à Agen-la-Garenne mais surtout Félicia de Bess à Cagnes-sur-Mer

 La petite princesse de l’écurie, Félicia de Bess, a été victime d’un vilain accrochage au début de la ligne d’en face, la concurrente qui était à sa droite s’est couché dans l’avant-dernier virage ce qui a entrainé un frottement entre les deux sulkys avant de s’enfourcher l’un dans l’autre et d’arrêter totalement la belle Félicia. Plus de peur que mal, la jument n’a absolument aucune séquelle mais il est bien dommageable de perdre une course de la sorte et d’être mis hors course par une concurrente avec zéro euro de gains sur con compte en banque à l’âge de 5 ans et qui n’avait pas la moindre chance de disputer l’arrivée avant le coup. Déjà au départ, cette même jument avait mis quelques-unes de ses rivales au galop avant de récidiver quelques centaines mètres plus loin avec nous. Faute du driver qui mène rarement en compétition ou jument qui n’a pas le niveau de ce genre de course, ce n’est pas à nous de juger, cela ne changera rien au résultat final, nous avons certainement perdu une course imperdable au vu du déroulement de course jusqu’au moment de l’accrochage. En effet, Félicia de Bess avait pris un départ volant aux 25 mètres pour se placer dans le sillage de l’animatrice, une position idéale sachant que notre jument est capable d’en faire souffrir plus d’un lors du dernier kilomètre, malheureusement cet incident ne pourra pas nous permettre de connaître la fin du scénario. Les sentiments qui dominent après cette course sont multiples, la déception, la colère mais aussi du soulagement, il n’y a pas eu aucune chute et la jument n’a pas été blessée, ce qui est l’essentiel à nos yeux. Nous nous souviendrons longtemps de sa première sur les bords de la Riviera, finalement, elle va peut-être se diriger vers la capitale pour cette fin d’hiver afin d’éviter ce genre de concurrentes, autant affronter des vrais chevaux de courses.

 

 

 

Félin de Bomo n’est pas parvenu à enchaîner une troisième bonne performance de suite, pourtant, malgré sa disqualification, il n’est pas retombé dans ses travers de l’an dernier, il a certaines excuses à faire-valoir, les circonstances de course ne lui ont pas été du tout favorables. Au vu du lot et de sa bonne passe actuelle, nous avions de quoi nous montrer confiants avant le coup mais le fils d’Uniclove a été victime d’un accrochage dès le premier tournant, il a fait son maximum pour rester au trot avant d’être mis totalement hors course, entrainant sa faute et sa disqualification. Sans cet incident, le partenaire de Michel Charlot aurait certainement pris une part active à l’arrivée, son driver l’a trouvé extra, bien mieux qu’à Toulouse où il avait pris une excellente troisième place. Félin de Bomo possède de la qualité, il n’est pas dénué de moyens, mais il faut que tout se passe sans encombre et qu’il soit dans des conditions optimales pour pouvoir donner sa pleine mesure, ce qui semble être le cas actuellement. Nous espérons qu’il restera dans le même état de forme pour sa prochaine tentative, qui devrait être du côté de Cagnes-sur-Mer, piste sur laquelle il a toujours répondu présent.