Ecurie Kevyn Thonnerieux : Qui es tu Mélissande Chabran ?
cv

Ecurie Kevyn Thonnerieux : Qui Es Tu Mélissande Chabran ?

Share

Titulaire de 12 succès, 2 à l’attelé et 10 au trot monté, Mélissande Chabran est appréciée de tous au sein de l’écurie, on peut même la considérer comme une excellente employée, beaucoup d’entraineur aimerait avoir une telle ouvrière au sein de son établissement.

Travailleuse,timide, discrète, douce avec les chevaux, perfectionniste, méticuleuse mais également charmante et agréable avec tout le monde, Mélissande possède beaucoup de qualités humaines et professionnelles dont elle ignore certainement l’existence. Oui, « Méli » comme on la surnomme affectueusement a un gros problème de confiance en soi, elle préfère voir le côté obscur plutôt que le positif, ce qui lui joue souvent des tours en compétition. Encore assez méconnue du grand public, vous allez apprendre à mieux la connaitre à travers les réponses qu’elle a gentiment accepté de nous donner, ce qui n’était pas gagnée d’avance, elle, qui n’aime pas vraiment se mettre sur le devant de la scène.

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

Au début, je montais des chevaux de selle, je désirais absolument travailler au milieu des chevaux. Je ne voulais pas poursuivre avec les chevaux de selle, pour moi, c’était avant tout un hobby, pas mon futur métier. Du coup j’ai effectué des recherches et j’ai découvert qu’il existait une école pour les courses hippiques, c’était tout à fait ce qu’il me fallait, sachant que j’adore la vitesse et les chevaux, j’avais trouvé ce que je voulais par-dessus tout.

Explique-nous ton parcours, ton apprentissage et ton parcours jusqu’à aujourd’hui ?

J’ai suivi le cursus normal, je suis rentré à l’AFASEC à Cabriès Callas, j’y suis resté 4 ans pour passer un Bac Pro CGEH, puis j’ai effectué mes quatre années d’apprentissage chez Gilles Touron ainsi que 6 mois comme salarié. Là-bas, j’avais perdu le courage et la foi, j’ai même pensé à tout arrêter, puis j’ai eu la chance de trouver une place chez Nicolas Mourot qui était à la recherche d’un salarié. J’ai sauté sur l’occasion, cela m’a permis de retourner chez mes parents, de retrouver une vie de famille que je n’avais pas pu vraiment avoir vu que j’avais quitté le domicile familial à l’âge de 14 ans. Depuis je suis chez Kevyn, j’ai intégré le team KT au mois d’Aout dernier.

Qu’est ce que tu apprécies dans ce métier ?

Tout d’abord les chevaux, ils sont ma priorité, si tu n’aimes pas les chevaux, il est inutile de faire ce métier, mieux vaut faire autre chose dans ce cas. Ensuite, j’adore la compétition et la vitesse, j’aime monter à cheval et porter la casaque les jours de courses.

Et ce que tu aimes beaucoup moins ?

En fait, pas grand-chose, le métier est dur et éprouvant mais on se doit de tout faire pour le bien-être des chevaux et pour les amener au mieux pour les courses, c’est notre devoir.

Quelles sont tes ambitions à moyens terme, tu te vois où dans 10 ans ?

J’espère être toujours dans le métier, j’aime trop les chevaux pour faire autre chose. J’espère aussi passer professionnel mais il est difficile de se projeter pour le moment, on ne sait pas comment sera le métier d’ici-là. Pourtant, je reste lucide, si je parviens à passer professionnel, ce ne sera pas évident pour moi, c’est très compliqué pour les femmes de poursuivre dans cette voie-là lorsque vous passez de l’autre côté.

Ton ou tes chouchous dans l’écurie ?

Mon cheval de cœur au sein de l’écurie est bien entendu Epico Blue, il est magnifique et c’est un cheval de caractère avec qui j’ai une très grande complicité, c’est fusionnel entre nous deux. Après j’adore également Dignité qui m’a permis de courir pour la première fois à Vincennes, j’en garde un excellent souvenir malgré la disqualification. Mais je n’oublie pas Darley Hampton, j’en possède un bout, je suis copropriétaire avec Jean-Jacques Bouquet et Julien Hamelet.

Quelle est ta ou tes plus belles victoires, celles qui ont le plus de valeur à tes yeux ?

Toutes les victoires sont belles, mais si je devais avoir une préférence, je mettrais en premier celle obtenu avec Uragano à Hyères en 2017, la toute première de ma carrière mais je n’oublie pas non plus celle que j’ai remportée avec Ayuthaya à Cagnes-sur-Mer en 2018, ma première sur ce superbe hippodrome. Bien sur, j’ai éprouvé beaucoup de joies en gagnant avec Epico Blue l’an dernier à Salon-de-Provence, mon cheval de cœur, il y avait une superbe ambiance avec les propriétaires, c’était magique, j’espère que cela continuera.

Pourquoi avoir choisi de venir travailler au sein de l’écurie ?

J’ai opté pour la Team KT car j’avais besoin de progresser à cheval, je cherchais un patron qui pouvait me permettre de passer un cap et d’avoir la chance d’avoir les chevaux pour monter en compétition régulièrement. Je voulais rester dans le sud-est donc je me suis posé les bonnes questions et pesé le pour et le contre, et après réflexion, il me semblait logique de travailler pour Kevyn dans la mesure où il a été l’un des meilleurs jockeys monté de la région durant de nombreuses années. C’était le patron idéal pour toutes ses raisons.

Quelles sont tes qualités et tes défauts à cheval ?

Je connais mes défauts et j’ai du mal à les corriger pour le moment. Je manque énormément de confiance en moi, ce qui me joue souvent de mauvais tours en compétition, je sais également que je dois avoir plus la grinta en course, courir pour gagner, me faire respecter dans le peloton, je dois me faire violence pour y parvenir. Enfin, je dois corriger aussi ma position à cheval, je dois rectifier cela au maximum. Quant à mes qualités, c’est difficile de se juger soi-même, mais je pense être très respectueuse avec les chevaux, même peut-être trop en course.

Comment trouves-tu l’ambiance de travail au sein de l’écurie ?

L’ambiance est très bonne dans l’écurie, c’est très chaleureux et familial. Avoir une bonne ambiance au travail est primordiale pour garder le moral et continuer à avancer car le métier est dur, il ne faut pas l’oublier.

Comment décrirais-tu le patron ?

Fou, c’est le mot qui lui convient parfaitement (rires). En dehors de ça, c’est un très bon professeur, très perfectionniste, un sacré bosseur, il ne compte pas ses heures.

 

Et la patronne ?

Elle est très minutieuse et maniaque avec du caractère, elle aime que tout soit fait à la perfection, elle ne laisse rien au hasard et elle a parfaitement raison. Les chevaux doivent toujours être en parfait état et bien présenté en piste, c’est sa marque de fabrique.

Tes ambitions pour 2020 ?

Je dois m’améliorer à cheval pour gagner le plus de course possible, je dois réussir à me faire un nom dans le peloton. Pour l’écurie, je me dois d’être présente au maximum et faire de mon mieux pour obtenir les meilleurs résultats possibles, il ne faut pas oublier que c’est un travail d’équipe avant tout.

 


Ton prénom : Mélissande
Ton signe astrologique : Verseau
Ton âge : 22 ans
Taille : 1m65
Couleur des yeux : vert
Couleur des cheveux : Châtain
Origines : Française
Ton chiffre porte bonheur : 7
Habitation (maison, studio) : appartement
Animaux : chien



Thé, chocolat chaud ou café ? Thé
Tu préfères le jour ou la nuit ? jour
Noir ou blanc ? Noir
TV ou PC (internet) ? TV
Chien ou chat ? Chien
Le froid ou la chaleur ? Chaleur
Mer ou montagne ? Montagne
Rouge ou bleu ? Bleu
Sucré ou salé ? Salé
Lune ou Soleil ? Soleil
Ange ou démon ? Démon
Ville ou campagne ? Campagne
Vanille ou chocolat ? Vanille

Le mot le plus long que tu connaisses ? Anticonstitutionnellement
Le mot que tu dis le plus souvent ?
Papa
Qu'est-ce qui te passionne dans la vie ?
Les chevaux
Combien d'enfant(s) aimerais-tu avoir/as-tu ?
2
As-tu une phobie ? Si oui, laquelle ?
Les pieds
Quelle est ta couleur préférée ?
Bleu