Ecurie Kevyn Thonnerieux : Marion Donabedian en plein boum
cv

Ecurie Kevyn Thonnerieux : Marion Donabedian En Plein Boum

Share

Si l’écurie éprouve quelques difficultés depuis le début de l’année, il y en a une qui ne connait pas la crise au sein de la Team KT, il s’agit bien sur de Marion Donabedian en pleine confiance depuis plusieurs semaines. Hier soir à Cagnes-sur-Mer, la dame de fer de Senas s’est offert son second succès de l’année au sulky de Divina d’Evel, une pensionnaire de Daniel Pauleau.

Marion Donabedian a fait ce qu’elle sait faire de mieux, driver comme un entraineur pour préserver au mieux les chevaux qui lui sont confiés, bien démarrer, puis patienter sagement dans le sillage des premiers avant de venir cueillir tout ce beau monde dans les ultimes battues. Cela peut paraître simple en l’écrivant de la sorte mais la pratique l’est beaucoup moins, il faut beaucoup de sang froid, une grande confiance en soi et surtout le brin de chance qui fait toute la différence pour trouver l’ouverture au moment opportun, bref tous les ingrédients que Marion possède depuis le début de l’année. Dans l’autre épreuve réservée aux apprentis de la soirée, la patronne a drivé Châtain Clair de la même manière mais sans parvenir à l’emporter, elle a dû se contenter d’une excellente 4e place dans un lot bien composé. Pourtant le protégé de Vanessa Crevits est à créditer d’une excellente performance, il est impossible de reprocher quoi que ce soit au cheval et à sa partenaire, Châtain Clair s’est montré courageux et accrocheur jusqu’au bout pour décrocher ce très bel accessit. Pour conclure, nous souhaitons à Marion Donabedian de poursuivre sur sa lancée, il faut profiter de sa forme pour connaitre la même réussite avec les chevaux de l’écurie. N’oublions pas que c’est elle qui a ouvert notre compteur victoire cette saison avec Darley Hampton sur la piste de Cagnes-sur-Mer en l’emportant de bout en bout. Et oui parfois, Marion sait aussi parfaitement drivé à la manière de la Team KT.

 

 

Beaujeu était en sursis dans le prix Hadol du vivier, épreuve réservée aux apprentis, il se devait de bien courir sous peine d’être placé en détention immédiate. Le fils de Look de Star a bien tenu sa partie dans l’ensemble, difficile de lui reprocher quoi que ce soit, il a terminé en trombe pour venir échouer à la 7e place. L’associé de Mélissande Chabran a été le moins rapide des chevaux du premier échelon au départ, puis il s’est calé gentiment au sein du peloton pour ne plus bouger d’un millimètre jusqu’à l’entrée de la ligne droite. Le cheval avait pas mal de gaz durant le parcours, il a longuement fait les bras de sa partenaire, puis lorsqu’il a vu le jour dans la phase finale, il a superbement giclé pour conclure dans une très belle action, échouant au final de peu pour un meilleur classement. Au vu de sa prestation, nous n’allons prendre aucune décision radicale à son sujet pour le moment, nous allons nous laisser le temps de la réflexion et en discuter en catimini. Ce soir en tout cas, il ne passera pas par la carte prison sans toucher les 10.000, il aura droit à un bon repas et un bon boxe pour se reposer tranquillement après sa belle prestation.  

 

 

Mercredi à Marseille Vivaux, nous n’avions qu’un seul partant au cours de la réunion, en l’occurrence Ecalys of Night dans l’épreuve montée de la soirée. Le cheval de Pierre Cantareil et Michel Torres s’est classé au 7e rang, ce qui ne nous a pas incités à faire une analyse immédiate sur sa performance. Pourtant le fils de Jain de Beval a mieux couru que ne l’indique le résultat, sa prestation a été plutôt satisfaisante et rassurante après avoir fortement déçu à Cagnes-sur-Mer. Ecalys s’est très vite installé au commandement, il a imprimé un train régulier à l’épreuve avant d’être pris de vitesse par les chevaux de la course au bout de la ligne opposée. L’associé de Mélissande Chabran a même fait, un instant, illusion pour une 4e ou 5e place à l’entrée de la ligne droite avant d’être dominé en toute fin de parcours. Notre protégé aurait pu prétendre à un meilleur classement s’il avait été présenté sans ses souliers, de plus, il aurait été certainement plus performant avec un parcours de plus dans les jambes. Pour autant, sa prestation a été rassurante, il s’est montré très calme avant le départ et très souple durant le parcours, de bon augure avant d’attaquer la petite province où il devrait pouvoir tirer son épingle du jeu sur les pistes en herbe de la région.