Ecurie Kevyn Thonnerieux : Nos partants dimanche à Lyon-la-Soie
cv

Ecurie Kevyn Thonnerieux : Nos Partants Dimanche À Lyon-La-Soie

Share

Ils ne seront que dix dans le prix des Marronniers, épreuve au trot monté réservée aux apprentis, nos deux représentants Bacchus Chambray et Belem de Bertrange seront à l’affut pour essayer de grappiller une bonne allocation. Au papier, deux chevaux se détachent du reste du lot, les huit autres concurrents se livreront une lutte acharnée pour la troisième place, les deux épouvantails de la course seront, en principe, très durs à déloger des deux premières places.

 

 

Bacchus Chambray vient de s’imposer à la surprise générale sur l’hippodrome de Pont de Vivaux, il a dominé l’opposition de la tête et des épaules en l’emportant de bout en bout, mené d’une main de maitre par sa fidèle partenaire, Mélissande Chabran. Le fils de Petrus du Bocage, malgré le poids des ans, est encore performant, il n’a rien perdu de sa superbe, surtout au trot monté, sa discipline de prédilection. Certes, il s’est toujours montré irrégulier dans ses performances, mais lorsqu’il est décidé, il est encore capable de réaliser de belles choses. Dans cette épreuve, il fera face à de sérieux rivaux, le lot est bien plus relevé qu’à Vivaux, il faudra qu’il sorte le grand jeu s’il veut confirmer son récent succès. De nouveau associé à Mélissande Chabran et sans ses chaussures, il devra avant tout rester sage et appliqué durant tout le parcours et s’il bénéficie de circonstances de course favorables, il n’est pas incapable d’accrocher une 3e ou 4e place.  

Belem de Bertrange n’a pas été très chanceux lors de ses récentes sorties au trot monté, il a souvent été disqualifié alors qu’il paraissait capable de réaliser un numéro, comme à Toulouse ou sur cette piste de Lyon la Soie. Désormais sans marge à l’attelé, il devrait pouvoir trouver sa voie sous la selle, il est loin d’être cuit, bien au contraire, il en a encore sous la semelle dans la discipline s’il ne bouge pas d’une oreille comme le prouve sa bonne 4e place à Cagnes-sur-Mer dans un lot plutôt sympathique. Dans cette épreuve, il sera présenté pieds nus et confié à Julie Ohanessian qui devra avant tout parvenir à canaliser sa fougue, il a souvent tendance à être bouillant et brillant dans un parcours mais s’il est au bout des doigts, il peut parfaitement tirer son épingle du jeu et surprendre agréablement.