facebook Lulu
CREATIVE ROOM

Comme çà vient !

Lulu

Contribuer

Lulu, quinze ans déjà que je t’ai rencontré. Je tenais le stand d’une brocante quand tu t’es pointé, la tête dans les étoiles et les yeux à la recherche de livres de développement personnel, psychologie, spiritualité, arbres, etc …

Je t’ai dit : « A quoi bon chercher dans les livres les trésors qui sommeillent en toi » ?
Tu m’as dit : « Livre et libre sont-ils parents ? J’appelle de mes vœux les objets que je cherche et je les trouve, l’intuition est une source inépuisable ».

J’adore les mecs comme toi allumé de l’intérieur.

Ah mon ami Lulu, je t’adore.. Tu es un oiseau rare, un mec à première vue sauvage (pas seulement à première vue d’ailleurs), passionné d’oiseaux, tu as gardé vivant en toi l’animalité (et la bête qui sommeille en moi y est sensible !) … Tu sens, aimes la forêt jour et nuit pour te rapprocher des animaux.

Je te trouve tellement humain, tendre et pudique … que je pourrai t’appeler Mystère (comme la glace) Mister Boomerang plutôt !

Lulu, c’est le genre de mec, s’il te prend l’envie de lui poser une question, t’en reçois 10 en retour ! T’aventure pas à lui demander par exemple : « Tu fais quoi comme job « ?   Là t’es mort. En retour, tu reçois en retour ...

-« Et  çà t’apportera quoi de plus de savoir quel job je fais « ?

« En quoi mon travail peut-il me définir » ?

« Comment pourrais-tu t’y prendre pour connaître la personne que je suis sans savoir quel travail je fais » ? 

Chaque fois qu’on va en brocante, tu me dis souvent « Paolo, arrête de ne regarder les objets, lève la tête, regarde les femmes qui sont là, celle qui te cherche et que tu cherches est peut-être là ».

Bon maintenant je lève la tête et le cœur ouverts à tous ces rendez-vous que la vie nous donne avec l’incertitude, le connu et l’inconnu ... l’inédit, l’inoui.

Préserver l’émerveillement de l’enfance.

Je t’aime tel que tu es mon ami Lulu !

 

 

0
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
0
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink
Contribuer
Prolonger le voyage dans l'univers Curiosités
L'absent
L'absent

J'étais à l'heure, la mine un peu trop souriante, mais présente. J'ai pu déposer mon mot dans le cercueil, à...

Calderon Carmen
2 min
Les conventions, ou ferme ta gueule
Les conventions, ou ferme ta gueule

Quoi de plus conventionnel que des obsèques. Sourire gêné de rigueur, on s'embrasse dans un soupir compassionnel, en haussan...

Calderon Carmen
2 min
La couleur de la peur
La couleur de la peur

Flash back sur mon enfance. Citons des faits. C'est clairement le vol de mon intimité, partout, tout le temps.Dans la chambr...

Calderon Carmen
1 min
Pile à l'heure
Pile à l'heure

J'ai trente-huit ans. Il est mort samedi matin. Enfin j'écris. J'éprouve un sentiment d'excitation comme quand l'heure du r...

Calderon Carmen
1 min