facebook La vie est un voyage
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
La vie est un voyage

La vie est un voyage

Publié le 7 nov. 2020 Mis à jour le 11 déc. 2020
time 2 min
2
J'adore
0
Solidaire
1
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 50 lectures
3 réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

La vie est un voyage

La vie est un voyage. Je l’aime tellement pour cela ... Pour cette joie, cette folie douce qui consiste à faire des projets, espérer, croire, se préparer avec entrain … pour découvrir, sentir, percevoir à quel point le voyage, la vie, chaque rencontre, paysage, plat, fleur, regard nous transforme et transforme notre façon de les voir, les sentir et les vivre.

Bref, ce matin, je ne sais pas ce qui m’a pris, j’ai fait un peu de rangement … Une des choses que j’aime le plus au monde c’est chercher quelque chose et découvrir autre chose en chemin qui m’enchante. C’est sans doute pour cela que j’adore les voyages et rencontrer des personnes que je ne connais pas.

Je découvre au détour d’un silence, d’une expression, d’un mot, d’un parfum quelque chose qui chahute mes prévisions, mes certitudes et qui réveille l’enfant en moi qui s’émerveille, j’adore çà !

"Les chemins nous inventent. Il faut laisser vivre les pas". Philippe Delerm

En fête, j’adore les détours, les rencontres qui ne se passent surtout pas comme prévues ! Je m’entraîne à vivre chaque rencontre, chaque situation de ma vie comme un voyage. Cà m’enthousiasme, épice, donne de la saveur à mon existence.

Voyager, c'est une fête : on met la clef sous la porte, on se laisse à l'intérieur. On se donne rendez-vous à l'étranger. On regarde les rues, le ciel et les maisons. On se regarde soi-même dans les vitrines, étonné d'être où l'on est - c'est à dire ailleurs. On a changé. On est aussi neuf que ce qu'on voit.  Christian Bobin

Je réalise que j’étais venu ici pour te parler d’une expérience vécue … et que je suis avec toi en train de prendre des chemins qui me détournent du prévu et me rapprochent d’une parole plus personnelle. 

Bref ce matin, je ne sais pas pourquoi, je me mets à ranger et là je tombe sur un objet qui réveille le fou rire que nous avons partagé avec ma fille à Lisbonne.

Ce jour-là nous cherchons des expositions et trouvons un lieu à découvrir en plein Lisbonne. L’esprit ouvert et très curieux, nous arrivons sur une belle place, la Place du Commerce à une exposition.

A l’intérieur, nous découvrons … que l’expo fait la promotion de plein de rouleaux de PQ de toutes les couleurs.

Après un bon fou-rire avec ma fille, je décide de me faire entuber (pour être poli) une deuxième fois en achetant un rouleau rouge !

Il y en a qui ramène du Portugal de la morue ou des pastels de natas .. Moi je les ai savouré sur place et suis revenu avec ce rouleau de PQ Rouge comme une madeleine de Prout !

C’est fou où l’art va se nicher !

"Au fond d’un puits, il arrive que l’on aperçoive les étoiles"

Aristote

lecture 50 lectures
thumb 0 commentaire
3 réactions
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Curiosités
Prise au Mot 3/3
Prise au Mot 3/3

Une fois rentrée chez elle, Malika alla immédiatement voir son fils ; se remettrait-il du choc de cet assaut à la banque, s...

Chantal Perrin Verdier
3 min
Nano-avorté
Nano-avorté

Hola ! Qui dit premier décembre, dit f...

Oina Sasclain
1 min
Comment se montrer Clément
Comment se montrer Clément

- Virginie ? Elle leva les yeux vers la voix masculine : devant elle se tenait un souvenir ... - Virginie , quelle heureuse surpri...

Chantal Perrin Verdier
3 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur