facebook Petits Papiers Volants : Journal D'écriture 2003-2018 - mardi 10 avril 2018
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Petits Papiers Volants : Journal D'écriture 2003-2018 -  mardi 10 avril 2018

Petits Papiers Volants : Journal D'écriture 2003-2018 - mardi 10 avril 2018

Publié le 12 mai 2020 Mis à jour le 31 juil. 2021
time 2 min

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Petits Papiers Volants : Journal D'écriture 2003-2018 - mardi 10 avril 2018

Mardi 10 avril 2018

 

Les pieds blancs dont les pointes se touchent

Croisés et laissant un écart subtil.

Une souplesse inattendue

Qui enveloppe jusqu’aux jambes

L’ensemble de son corps.

Un tressautement à peine visible…

Mais… En cet instant… si volatil…

La position a évolué.

                Le regard tendu

Maintenant si fier prolonge l’éclat souple

                De sa pensée.

 

***

 

Les yeux sur le bord

Aux paupières révélées

Le rond des iris bleutés

Si pâles qui se glissent

A l’intérieur des orbites.

Et la lèvre esquisse un mouvement

Le vocable est sûr.

Le voici qui franchit le promontoire

Allongé que forme sa bouche

Au-dessus des ailettes de son nez.

 

***

 

Comme un souffle léger, effleurant son corps, la main s’est élevée puis est retombée aussi soudainement.

 

***

 

Un doigt pointé sur le front

Rose et tremblant

Une marque apparaît

 

Comme un creux

Ou une petite crevasse

Mais si légère

Que seule une goutte d’eau

Suffirait à la faire déborder.

 

 

Marcher sur le bord

Comme sur un fil

Qui serait suspendu.

Le vide au-dessous de soi

Serait l’espace à combler.

 

***

 

Des rais de lumières

A travers les interstices

De ses paupières s’infiltraient

Mais sans toutefois agresser ses pupilles.

 

La lueur qu’elle entrapercevait

Derrière ses yeux mi-clos

Etait bleutée.

 

Puis dans l’entremêlement

Des feux du soleil couchant

                Rougissant

Elle se teinta de pourpre.

 

***

 

Comme une ponctuation

Les traits s’assemblent

Et se suspendent

Aux tringles du ciel.

 

***

 

Des mouvements sinueux

Une fumée en spirale

Qui s’échappait de sa bouche

                Le cou emmitouflé

Sous une écharpe violette

                Se tendait

Et l’on devinait

Sous cet amas de vêtement

Ses contours et ses formes.

 

***

 

Des fossettes si rondes

Sur ses joues colorées et vives

Donnaient l’envie d’appuyer

Son doigt en ce creux profond

Afin d’en ressentir toute la souplesse.

0
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
0
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Alchemyst
Alchemyst

This is da story of an auto-initiation about love and magick about hate and soulfuck about rows and futharks for a t...

Nicolas Bialka
1 min
des trous dans ma mémoire
des trous dans ma mémoire

j'ai des trous dans ma mémoire qui me font vivre des histoires incroyables. ces trous dans ma mémoire me donnent &ag...

Nicolas Bialka
1 min
Sans compromis d'Alizé CORNET
Sans compromis d'Alizé CORNET

Comme je suis contente d'avoir lu ce témoignage ! Je suis joueuse de tennis depuis que je sais marcher, je n'en ai pas fait mon m&...

Maryline Marnas
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur