My absolute darling

My Absolute Darling

Turtle "Julia " a quatorze ans. Elle vit seule avec son père dans une maison trouée de balles, près des bois. Le grand père n'est pas loin. Il vit sur la propriété, dans un van. Elle va lui rendre visite de temps en temps. Elle est scolarisée mais ne débute pas sa nouvelle année. Sa professeur principale soupçonne quelque chose, mais ne devine pas ce qui cloche. Pour se détendre, elle parcourt les bois avec un  fusil et  un pistolet. Elle est apaisée près de la nature.

Un jour, lors d'une de ses ballades, elle rencontre deux adolescents : Jacob et Brett. C'est surtout Jacob qu'elle apprécie car il ne la force pas à être ce qu'elle n'est pas. Elle  espère qu'elle pourra aller au bal de fin d'année avec lui.

Sa vie avec son père est très difficile. Elle se protège en étant une vraie "dure", presque une adulte. Elle accepte son sort. Elle ne proteste pas. Pourtant, ce qu'elle vit est à peine racontable.

Puis son père l'abandonne plusieurs jours et elle commence à faire des projets, elle rêve. Il revient et il amène avec lui une petite fille. Tout bascule. Ce qu'elle accepte pour elle, elle ne le veut pas pour cette petite fille. Cela va la conduire à prendre des décisions qu'elle avait toujours repoussées, pour elle. Cette petite fille va lui ouvrir le coeur et elle va pouvoir gagner sa liberté. Pas facilement, mais en fin de compte, elle pourra se reconstruire.

Ce roman est intense ; quelquefois à la limite du supportable. J'ai été prise aux tripes du début à la fin et ce n'est pas un euphémisme. Il est en même temps hypnotique. Je n'ai pas voulu le lâcher et je l'ai lu très rapidement. Que va-t-il arriver à cette jeune fille ? Va-t-elle être écrasée par son sort ? L'amour va-t -il la pousser à sortir de sa coquille ? Comment va-t-elle réagir lorsqu'elle aura retrouver la liberté ? Toutes ces questions, je me les suis posées, mais je n'arrivais pas à anticiper. Oui, j'aime me faire mon propre scénario. Mais là , j'avais tout faux. C'est un livre que je ne suis pas prête d'oublier à cause de l'histoire, de l'intensité du récit et du dénouement .J'ai beaucoup aimé la description des paysages entre bois et eau . Une région sauvage d'Amérique .

A lire absolument !

Gabriel Tallent " My absolute darling " Ed Gallmeister - Image de couverture du roman

 

3
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
3
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink
Contribuer
Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Douce comme l'aube
Douce comme l'aube

Te voilà douce comme l’aube, étendue sur les draps froissés et tièdes. Le lilas vient te parfumer, glissant sa...

Laetitia Gand
3 min