En regardant la mer,
je l'ai trouvé belle,
                                   ses vagues en reflux
                                   incessant,
ses rejets de coquillages ;
cadeau vite repris.
                               ses couleurs changeantes
                               au grès du soleil, des nuages.
Puis, j'ai vu flotter vers moi
une canette de Coca light !,
une boîte de sardine rouillée
                            et l'envie de gueuler en même temps que vomir
                           m'a prise aux tripes.
Le sable m'a paru moins blanc,
                          deux trois mégots semés,
                         une tongue perdue et solitaire,
                          un morceau de pneu
                          Et mon ciel s'est grisé.
Renaud disait :
"la mer c'est dégueulasse,
les poissons baisent dedans"
                        Ironie pour ne pas dire qu'on est con
                        oui, des cons de pollueurs.

L.G.

 

 

(dessins issus de la plateforme Pixabay)