facebook Quel monde d'après souhaitons-nous ?
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Quel monde d'après souhaitons-nous ?

Quel monde d'après souhaitons-nous ?

Publié le 14 juil. 2021 Mis à jour le 14 juil. 2021
time 4 min

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Quel monde d'après souhaitons-nous ?

La France vient de basculer. Elle renoue avec les heures les plus sombres de son histoire en instaurant deux catégories de citoyens. Qu'importe vos pensées vos choix vos idées. Le pays des droits de l'homme, de la liberté d'expression et des lumières vient de sombrer dans la noirceur totale d'un tunnel dont on n'en voit pas le bout. 
 
Tout ça pour quoi ? Pour un virus (3%) qui n'est ni la peste noire (60%), ni la grippe aviaire (60%) et encore moins Ebola (50%).*
 
Les libertés individuelles sont restreintes, les libertés collectives sont bafouées. Les restrictions de déplacements sont drastiques. Pendant ce temps d'autre voyage à coup de millions d'€ dans l'espace.**
 
Dans quel monde voulons-nous vivre ? Un monde où les masques sont devenus la norme, où la peur de l'autre est normale. Un monde où le mot socialiser effraie, un monde sécuritaire où le mot vivre a perdu sa substance ?
 
Mais qu'est-ce que la vie sans ce qui en fait sa richesse ? La vie est remplie de risques et d'incertitudes. Chaque jour est un présent qui se vit aujourd'hui. 
 
On ne peut la limiter indéfiniment et réduire le risque à 0. Car le risque 0 n'existe pas. 
 
On ne lutte pas à coup de bazooka contre des mouches.
 
Au moment où nos océans sont remplis de plastiques, où l'air de nos villes est pollué de particules fines, où nos sols sont empoisonnés de pesticides, où notre nourriture est empoisonnés de produits chimiques nous voyons notre maison brûler et nous regardons ailleurs.***
 
Quel est ce monde où lors les racines d'un arbre sont gangrénées nous attaquons au lance-flammes les brindilles en espérant que les prochains fruits seront meilleurs ?
 
Quel est ce monde où nous avons perdu foi en nos dirigeants, en nos institutions à force de mensonges, de promesses non tenues, de décisions ubuesques et disproportionnés ? 
 
Quel est ce monde où la raison a laissé la place à la folie et la démesure ? Quel est ce monde où la liberté disparait sous le terreau de l'ignorance ? 
 
Quel est ce monde où dans l'apathie générale plus personne n'ose prendre la parole, car celle-ci est condamnée et condamnable ? 
 
Mais où sont passés notre libre arbitre, notre volonté et celle du bien commun ?
 
L'homme qui se pose des questions est devenu une personne dangereuse, conspiratrice et manipulatrice. 
 
Mais n'est-il pas dans la nature de l'homme de se poser des questions ? 
 
L'Homme est une espèce adaptable qui l'a fait par sa pensée et sa capacité réflexible.
 
Mais aujourd'hui elle est limitée et réduite à son plus simple attribut, accepter son sort et suivre la masse de citoyennes rentrer dans la bergerie.
 
La fiction a rejoint la réalité en créant le crime de la pensée. 
 
Le citoyen n'est plus qu'une chose inerte qui subit sa vie décidée par d'autres détenteurs de la connaissance, du savoir et de l'autorité absolue. 
 
Mais vivre et être citoyen ce n'est pas cela. C'est participer à la vie politique, donner son avis et être libre de ses choix. 
 
Mais surtout être citoyens c'est être libre et égal en droit (Article 1er).****
 
Je ne suis pas vacciné et je ne me vaccinerais pas. Pas par un vaccin déréglementé par l'UE, pas par une société corrompue condamnée pour 18 chefs d'accusation, dont fraudes fiscales, corruption et tests illégaux.
 
Chacun est libre de ses choix, ayez votre avis, mais ayez votre avis raisonné.
 
"Imaginez un vaccin tellement sûr, que vous devez être menacé pour le prendre, contre une maladie si mortelle, que vous devez être testé pour savoir si vous l'avez." Denis Rancourt, professeur de Physique à l'université d'Ottawa
 
 
*taux de léthalité
**https://www.huffingtonpost.fr/entry/richard-branson-a-decolle-pour-lespace-a-bord-de-son-vaisseau-virgin-galactic_fr_60eb0113e4b06dfc5e226746
***https://www.savoiretculture.com/discours-chirac-notre-maison-brule/
****https://www.legifrance.gouv.fr/contenu/menu/droit-national-en-vigueur/constitution/declaration-des-droits-de-l-homme-et-du-citoyen-de-1789
 

Sources :

En anglais :
 
En français :
https://fb.watch/v/fBnDFi7Uv/ (avocat du barreau de Paris Thibault Mercier sur le Pass Sanitaire)


La pharmacovigilance européenne, EUDRAVIGILANCE, annonce :
- 1 687 527 effets secondaires déclarés dont
- 17503 morts en Europe au 3 juillet.

À titre de comparaison, le graphique suivant représente tous les décès de tous les vaccins répertoriés, depuis 2010 dans la base de donnée de la pharmacovigilance européenne. 



0
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
1
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
1
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
0
0
0
1
1
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Santé

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur