facebook Rise of Darkness - Prologue
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Rise of Darkness - Prologue

Rise of Darkness - Prologue

Publié le 15 juin 2021 Mis à jour le 15 juin 2021
time 8 min

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Rise of Darkness - Prologue

Le croiseur impérial Darkness stationnait en orbite de la planète Dromund Kaas, la capitale de l’Empire sith, enveloppé dans une tempête électromagnétique striant en permanence la planète d’éclairs qui n’étaient rien d’autre que des résurgences de la manifestation du côté obscur.

À son bord, dans l’une des nombreuses salles pourvues par l’immense vaisseau deux individus encapuchonnés dans d’amples vêtements sombres semblaient en grande discussion et l’agitation qui les animait contrastait grandement avec le silence de mort régnant aux alentours.

 — Mon apprenti, je suis forcé d’admettre que l’achat de ce croiseur se révèle au finale une idée lumineuse, et ce malgré son coût dispendieux.

L’apprenti s’agenouilla et inclina la tête en signe de respect devant celui qui semblait être son maître.Merci, mon maitre, je n’agis que dans notre intérêt réciproque.

— Évidemment, comment pourrait-il en être autrement. Cette acquisition nous permet de gagner le prestige qui nous est dû, au-delà même de mes espérances.  Dark Zarz m’a même fait part de son intérêt pour notre cause, preuve que les sith commencent à comprendre que nous ne sommes pas de pitoyables esclaves, mais bien leurs égaux.

L’individu releva son capuchon qui cachait son visage pour révéler sa peau rouge parsemée de petites cornes sur le front révélant ainsi son ascendance zabrak. Il affichait également un large sourire en signe de satisfaction, laissant apparaitre ses dents bien aiguisées. Il indiqua ensuite à son apprenti qu’il pouvait se relever à son tour laissant ainsi apparaitre les traits de son visage. Il appartenait à la même espèce que son maitre, celle des zabraks.

— Mon apprenti nous obtiendrons bientôt la place que nous convoitons et ce vaisseau est la première pièce qui nous permettra d’atteindre notre but. As-tu rempli la mission que je t’ai confiée ?

— Tout s’est déroulé comme vous l’aviez prédit. J’ai pris contact avec les mandaloriens qui se sont tout de suite montrés intéressés pour rejoindre notre cause tant est que le paiement est à la hauteur.

— Excellent travail, de combien de mandaloriens pouvons-nous disposer ?

— Je vous ai transmis la liste détaillée de chaque individu susceptible de nous rejoindre sur votre data bloc personnel pour que vous puissiez en juger par vous-même

Le zabrak à la peau rouge sortit son data bloc d’un des plis de sa veste et commença à consulter la liste fournit par son apprenti, en la commentant à haute voix.

— Rayamir ? Bien, Aylin ? Excellent, Nowmack ? Prometteur, Balthus ? Intéressant.

Il continua à énumérer plusieurs noms, sans cacher sa satisfaction apparente.

— Tu as bien travaillé mon apprenti, grâce à toi nous sortirons prochainement de l’ombre dans laquelle nous avons depuis trop longtemps dû nous dissimuler.

— Mon maitre nous leur révélerons notre puissance et nous prendrons place au Conseil Noir.

— Ne soit pas trop impatient, nos ennemis sont nombreux et ils n’hésiteront pas à nous anéantir à la moindre erreur de notre part, nous devons nous montrer vigilants et nous assurer d’être prêt. Mais rassure-toi, le moment que nous attendons approche. Il sera celui où les sith comprendront que notre ascendance différente ne fait pas de nous leur inférieur et que le côté obscur est aussi puissant chez nous qu’il peut l’être chez eux.

À ce moment, un droïde protocolaire fit irruption dans la pièce ce qui eut pour effet d’irriter les zabraks.

— Excusez-moi de vous déranger Seigneur Torzon, mais nous venons de recevoir un holo-appel de notre agent au sein des services secrets impériaux qui insiste pour vous parler.

— Stupide droïde ne t’ai-je pas dit que je ne voulais pas être dérangé pendant que je m’entretiens avec mon apprenti ?

— Si, bien sûr Seigneur Torzon, mais l’appel semblait très urgent, et j’ai pris la liberté qu’il valait mieux vous en informer, car la dernière fois vous m’avez désactivé pour ne pas …

— Assez ! Transmets la communication sur l’holoprojecteur.

— Tout de suite, Seigneur Torzon.

L’image de l’agent Xanker un rattataki  à la peau gris clair parsemée de tatouages et bijoux en tout genre apparut sur l’écran.

— Seigneur Torzon, c’est un plaisir d’avoir affaire une nouvelle fois avec vous Excellence.

— Agent Xanker, que me vaut le plaisir de cet appel, je doute qu’il s’agisse d’un appel de courtoisie.

— On ne peut rien vous cacher Excellence. J’ai dépêché pour la mission que vous m’avez confiée le meilleur de mes hommes, l’agent Morek, un tireur d’élite hors pair qui sera à même de régler nos problèmes.

— Excellent, mais pouvons-nous lui faire confiance ?

— Il m’est totalement dévoué je vous le garantis Excellence.

— Bien. Vous avez autre chose à me dire agent Xanker ?

Le Seigneur Torzon décela que l’agent impérial n’avait pas fini et tentait vainement de lui dissimuler des informations.

— Excellence, j’ai comme vous me l’aviez ordonné procédé à des recherches sur tous les individus que vous souhaitiez et j’ai trouvé que Dark Zarz a un frère, un certain Karzar qui est mentionné à l’académie sith sur Korriban, mais selon les registres il n’en est jamais ressorti.

Le zabrak était perplexe, il n’arrivait pas à déterminer où voulait en venir l’agent impérial.

— Il n’y a rien d’étonnant à cela, beaucoup d’acolytes périssent durant les épreuves. Il a surement dû être tué, car il était faible et son frère a effacé tout trace de son passage à l’académie pour supprimer cet affront de leur famille.

— Bien sur Excellence, mais selon les informations que j’ai pu trouvé il s’agissait d’un individu puissant dans la force peut-être même autant que Dark Zarz. Chose plus étonnante encore s’il a bien péri, sa famille n’a fait aucune demande pour récupérer son corps, il n’y a d’ailleurs aucune communication à son sujet, c’est comme s’il s’était volatilisé du jour au lendemain.

Le Seigneur Torzon comprenait de moins en moins l’agent impérial et se renfrogna quelque peu, son ton devint plus dur.

— Agent Xanker que sous-entendez-vous ?

L’agent impérial avait perdu un peu de sa sérénité et chercha ses mots pour formuler de la meilleure des façons sa théorie.

— Excellence, si je puis me permettre je pense que l’information sur ce qui lui est advenu a été volontairement dissimulée pour une raison que je n’ai pas encore pu déterminé, mais qui sans aucun doute nuirait au prestige de Dark Zarz.

— Je vous remercie de m’avoir fait part de cette information agent Xanker, si vous avez du nouveau, je veux être immédiatement informé.

— Comme il vous plaira Excellence.

Le Seigneur Torzon coupa la communication satisfait, l’image de l’impérial s’estompa presque immédiatement, laissant le zabrak songeur. Il devait découvrir ce qu’il était advenu du frère de Dark Zarz au plus vite, s’il possédait cette information, il pourrait faire pression sur lui et pourquoi pas profiter de la situation pour s’assurer une place au temple sith. Il avait peut-être enfin trouvé ce qu’il cherchait pour rabaisser Dark Zarz qui le prenait de haut depuis tant d’années en raison de sa non-appartenance à la race des sith au sang pur. Cette tare le bloquait dans ses perspectives d’avenir, mais aujourd’hui il avait enfin le moyen d’y remédier et il s’en extasiait par avance.

Le zabrak se retourna enfin vers son apprenti qui attendait en silence les prochaines directives de son maitre.

— Brayn ?

— Oui, mon maitre ?

— Tu as mérité de t’occuper de la constitution de notre flotte personnelle, je sais que tu as toujours aimé cet aspect et je te fais confiance pour la diriger et choisir les vaisseaux qui la constitueront, tu auras toute prérogative de ce côté-là et par conséquent je te nomme Amiral de notre flotte.

Le jeune apprenti ne put cacher sa surprise et balbutia quelques paroles de remerciement avant de s’incliner devant son maitre aussi bien en signe de respect que de remerciement.

— Merci, mon maitre je ne vous décevrais pas.

— Je le sais bien, tu as été bien formé, je te charge également d’une autre mission transmets à l’agent Xanker la liste des mandaloriens que tu m’as envoyés et charge-le du recrutement.

— Bien mon maitre, mais pourquoi ne lui avoir pas dit lors de la transmission ?

Le seigneur Torzon observa son jeune apprenti avec amusement, bien qu’il possède un énorme potentiel et que ses progrès soient exceptionnels, il lui arrivait de manquer de discernement.

— Mon apprenti tu as encore tant à apprendre, je ne voulais pas lui donner la satisfaction qu’il se sente important, car alors il pourrait se croire indispensable et prendre des libertés qu’il ne devrait pas, en revanche si l’ordre émane de toi mon apprenti, il comprendra qu’il ne s’agit que d’une tâche subalterne.

— Comme toujours vous avez raison mon maitre, il sera fait selon vos désirs.

— De mon côté je dois m’entretenir avec les seigneurs Losh et Meloin’dha

Le Seigneur Torzon quitta la pièce pour rejoindre son vaisseau personnel qui prit immédiatement la direction de Dromund Kass. Tandis que Brayn resta un moment dans la salle à réfléchir sur la meilleure manière de communiquer les ordres de son maitre à l’agent Xanker. Il envisagea dans un premier temps de le rencontrer en personne, mais par ce faite il accorderait trop d’importance au rattataki. Il décida finalement de le contacter plus tard depuis son vaisseau. Mais pour le moment il avait une tâche plus importante que lui avait confiée son maitre, la constitution de leur flotte.

0
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
0
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur