Alvéoles (poème)
cv

Alvéoles (Poème)

Share

Alvéoles

Mantras de l'abeille dormante

Le soleil butine les cœurs

Mon corps tout entier

Est une ruche bourdonnante

Mon sang est le miel du monde

Les nuits sont les veines qui m'irriguent

Je suis à la fois fleur et pollen

Vie et semence

Je suis le jardinier du silence

L'homme larvé dans les rêves du matin

Le jour est ma chrysalide

Et la terre ma métamorphose

Je suis l'ombre et la rosée

L'insecte posé sur la branche de l'infini

Entre l'instant et la durée

Où toute douleur est une brindille brûlée

Sous le feu dévorant de la plaine.

 

© Khamylle-Abel Delalande 

in Le Témoignage du dormeur

Janvier 2020