facebook Jour 4, matin (Parc de Shinjuku)
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Jour 4, matin (Parc de Shinjuku)

Jour 4, matin (Parc de Shinjuku)

Publié le 14 août 2021 Mis à jour le 14 août 2021
time 2 min

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Jour 4, matin (Parc de Shinjuku)

Vendredi 31 Mars, aube du 4ème jour, 300h restantes

On se lève un peu tard. Il faut dire que, la veille, on s'est longuement, lonnnnguement battus pour l'accès à la machine à laver et au sèche-linge. Mais tout va bien, nous voilà debout.

Ce matin, on se rend au nord de Shinjuku, au bâtiment de l'Aïkikai. On souhaite simplement vérifier que l'entrée au cours de 19h est libre et qu'il n'y a rien à faire de plus que ramener ses fesses pour y assister. Sur le chemin, on s'enfonce dans de petites rues en pente, accolées de jardinets. On y rencontre un gros chat à queue courte.

Vérification faite, direction le parc de Shinjuku. C'est 200 yens par adulte pour accéder au jardin. Il est grand et vraiment très beau. Parmi les autres visiteurs, on marche sur une vaste étendue d'herbe jaune et duveteuse, comme des restes de foin. Les grands cerisiers en fleur sont le centre d'attention de tous les appareils photos. Pourtant les variétés d'arbres et de plantes ne manquent pas. Le parc possède aussi un bel étang. C'est comme une petite forêt au milieu de Tokyo.

Photo en gros plan de trois fleurs de cerisier, toute petite pousse sur le tronc d'un grand arbre.

Les fleurs de cerisier, stars de toutes les photos en cette saison.

Non loin d'une maison de thé, on croise un peintre qui s'inspire d'une vue sur le plan d'eau. Il semble expliquer à deux touristes chinoises où se trouve son atelier. Plus loin, un petit restaurant expose des stands de nourriture. Ils vendent des bonbons et des biscuits à base de feuilles et de fleurs de cerisier. On décide de goûter les bonbons, et on achète aussi des bento (Il commence à faire faim.) C'est un peu costaud, pas mes saveurs préférées non plus, mais ça me fait quand même plaisir d'avoir deux maki. 

Avant de repartir, Guillaume veut prendre un café. Il n'en ramène qu'un, accompagné d'un "akame", une boisson du coin un peu louche à base de lait et de riz que tout le monde a l'air de commander (Guillaume tend à faire confiance à la masse. En voiture, quand on ne sait pas trop où on va, il dit toujours "Il y a qu'à suivre les gens. Ils vont sûrement là où tu veux aller.") Dans ce restaurant, le café c'est du vrai café, pas de l'eau, c'est plutôt bon signe. Je prends une gorgée de akame. C'est presque bon, mais fait non. La première saveur, bien sucrée, est bonne. Mais ensuite, il y a un arrière goût de banane moisie vraiment très bizarre. 

Notre repas achevé, je m'approche d'un homme qui supervise quatre bacs de déchets : "can", "burnable", "noncombust", "plastic bottles". Avec sa bénédiction, je jette les boîtes de bento dans "noncombust", puis il me prend les baguettes que je tiens dans l'autre main pour les mettre dans "burnable". À l'hôtel, on a seulement "burnable" et "noncombust", rien pour le recyclage des plastiques. Je trouve ça un peu malheureux.

Comme on s'est levés tard, c'en est déjà fini de la matinée.

Photo du plan d'eau du parc de Shinjuku. Au premier plan le plan d'eau, puis le pont et la berge peuplée de végétation. A l'arrière plan, les buildings de Tokyo.

Le parc de Shinjuku, un espace bucolique au coeur de Tokyo et ses buildings.

0
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
0
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu aimes les articles Panodyssey ?
Soutiens leurs auteurs indépendants !

Prolonger le voyage dans l'univers Voyage
Scénario en place
Scénario en place

       Une semaine de plus se termine et le Nanowrimo approche. La peur augmente. Heureusement, je ne suis pas tou...

Castcréa
2 min
La proie du doute
La proie du doute

       Alors cher lecteur, comment vas-tu ? Je suis sûr que tu ne m’attendais pas de sitô...

Castcréa
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur