facebook Chapitre 11 - Ils sont de retour
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Chapitre 11 - Ils sont de retour

Chapitre 11 - Ils sont de retour

Publié le 27 juil. 2021 Mis à jour le 27 juil. 2021
time 6 min

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Chapitre 11 - Ils sont de retour

             L’archange de la mort repartit en volant mais elle ralentit afin que je puisse la suivre en courant. Vivement que j’ai moi aussi mes ailes. Elle regardait droit devant.

-Qu’est-ce qu’il se passe, Az ? demandais-je, inquiet.

-C’est mon frère Uriel. Il était parti à la brèche pour vérifier que tout allait bien. Sur place tout semblait normal mais lorsqu’il toucha les gardes, ils disparaissaient en fumée. Puis, il tomba dans une embuscade.

-Ce qui veut dire que…

-Les Cavaliers sont sortis.

             Elle s’arrêta devant une porte et y pénétra. La salle n’était pas très grande, toute blanche. Un peu comme un hôpital. Au milieu se trouvait un lit. Uriel, probablement, était allongé dessus. Les plumes de ses ailes étaient éparpillés dans toute la salle. Son visage était en sang et une phrase tapissée son torse : « Tremblez de notre retour ».

             Tous les archanges avaient l’air d’être présent autour du corps de leur frère. Gabriel était à genoux en train de tenir la main gauche d’Uriel. Il se tourna vers moi.

-Il est temps pour toi !

-Temps de quoi ? intervient une voie dans le fond.

-Il va devenir un ange, répondit Gabriel calmement.

             Cette personne que j’avais reconnu au premier coup d’œil s’avança de la pénombre et me dévisagea. Décidément ce sont tous les mêmes.

-C’est toi Az qui est encore à l’origine de cette idée ?

-Oui, mon frère.

-Donc tu connais déjà la réponse…

- Mickael, écoute-la avant d’émettre un jugement, prononça Gabriel.

             Je le savais, la quantité d’énergie qui émanait de cette personne ne pouvait signifier qu’une chose… l’archange le plus puissant, chef des armées des anges, était en face de moi. Stressé, je fis une révérence. Pas la meilleure idée si vous voulez mon avis. Il pouffa de rire.

-Mickael, tu ne penses pas qu’une paire d’aile serait plus que nécessaire étant donné la situation ?

-Expérimenté oui mais un novice… Il va juste réussir à se faire tuer. Enfin regarde l’état de notre frère, dit-il en le pointant du doigt. Si un archange ne peut pas en venir à bout, comment veux-tu qu’un simple ange le fasse ?

-Mais notre frère était tout seul contre eux. Et tu sais ce qu’il s’est passé la dernière fois. De toute façon, Dieu était d’accord, répliqua Azrael.

-Mickael… murmura une voix.

             Uriel, s’était relevé à l’aide de Gabriel et regardait fixement son frère.

-Notre sœur, bien que borné, a raison.

Il cracha du sang et repris.

-Il doit devenir un ange. De plus, je sens qu’il nous sera utile même si je ne sais pas encore pourquoi.

-Mais enfin Uriel, tu délires.

-Rappelle-moi quel archange je suis mon frère ?

-L’archange de la sagesse…

-Bien ! Donc, je t’en prie, pour une fois, écoute-moi.

-Très bien, j’accepte…

-Alors je vais l’emmener de ce pas à notre père. Préparer un plan d’attaque mes frères, nous allons riposter !

-Bien dit chère sœur, dit Gabriel. On ne s’en prend pas à notre famille impunément.

             Azrael me prit le bras et m’entraîna une fois de plus avec elle. Le voyage ne dura que quelques minutes. Bien plus court que tout ce que j’ai fait jusqu’à présent.

             Arrivé au bout du paradis, enfin il me semblait, je distinguai un trône. Très grand, constitué de marbre doré à première vue. Une personne était assise de travers, en train de lire un livre.

-Ces humains sont fascinants… murmura-t-il.

-Père, je vous amène l’humain dont je vous ai parlé, dit l’archange de la mort en s’agenouillant.

-Ah, très bien. Enchanté Joseph. Comment vas-tu ?

-Euh… Bien et vous ?

-Tout va pour le mieux.

-Comment ça tout va pour le mieux ? Et Uriel ? s'indigna Azrael

-C’est un grand garçon, il va s’en remettre…

-Vous me désolez père.

-Je sais, mon enfant, je sais…

             Dieu se leva et s’avança vers moi. Il me tourna autour comme s’il analysait du bétail. Je sais désormais de qui vient cette manie de contempler.

-Donc je dois en faire un ange, c’est bien ça ?

-Oui père.

-Et c’est ce que tu désires ?

-Oui, Monsieur !

-Bien, dans ce cas, pif paf pouf te voilà un ange désormais.

             Je faillis m’esclaffer jusqu’à que je vois des ailes gigantesques me pousser dans le dos. Je sentis dès lors une sorte de chaleur émanait de mon corps. Je me sentis affreusement bien à cet instant. Je me tournai vers Azrael tout content et vit son regard, choqué.

-Père, vous en avez fait un… archange…

-Ah bon ? demandais-je.

-Ah mince, je me suis trompé de formule… C’était pif paf pif… Bon ce n’est pas grave. Il vous sera certainement plus utile en archange après tout.

-Vous n’allez pas nous apporter votre aide ?

-Contre les cavaliers ? Sûrement pas ! Vous allez très bien vous en sortir sans moi.

-Mais Père !

-N’emploie pas ce ton-là Azrael ! Maintenant du balai, j’ai des choses à faire.

             L’ange de mort repartit d’où elle était venue, en furie. Moi, je restais là, indécis. Dieu, qui était reparti dans sa lecture, leva la tête.

             Il me fit signe de partir. Je m’envolai et alla rejoindre Azrael. Cependant, le vol n’était pas évident et je tombai plusieurs fois. La coordination, ce n’est vraiment pas mon truc.

             Une trentaine de minutes plus tard, j’arrivai à la chambre d’Uriel. J’entrai difficilement, dû à la grandeur de mes ailes et constata que tout le monde m’observait.

-Alors, c’est vrai, Père en a fait un archange… dit Gabriel.

-Je n’en crois pas mes yeux, enchaîna Mickael.

-Elles sont magnifiques ses ailes, dit Uriel entre deux respirations.

-Dites… comment fait-on pour les ranger dans notre dos ? Elles sont magnifiques mais elles prennent un peu trop de place.

-Oh oui, c’est vrai, je ne te l’ai pas dit… dit Azrael. Fait un losange avec tes index et réunis tes pouces.

-Comme ça ?

             Mes ailes disparurent aussitôt. Je pouvais de nouveau me mouvoir comme je le voulais.

-Il a choisi un nom d’archange ? demanda Gabriel.

-Euh… non, répondis-je.

-Azrael, tu fais mal ton boulot ! Bon tu t’appelles Joseph, c’est bien ça ?

-Oui !

-Alors que penses-tu de Jophiel ? J’ai aussi pensé à Josel mais je trouve personnellement que ça le fait moins, dit Gabriel.

-Jophiel, c’est parfait.

-Très bien, maintenant, préparons la guerre ! déclara Mickael.

2
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
2
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Voyage
Être et devenir...
Être et devenir...

Ayant été une grande lectrice, je deviens écrivain comme dans une suite logique à donner à la magie des mots....

Adélice Bise
1 min
Chapitre 19 - Jour 3450
Chapitre 19 - Jour 3450

-Tu t’es allié à la pire des crapules qui soit ! lança Azrael -Si je ne m’abuse, c’est de ton...

Castcréa
6 min
Chapitre 18 - Au bûcher !
Chapitre 18 - Au bûcher !

-Pitié, ne me fait pas de mal ! s’écria-t-il -Ça la ramène moi qu’avant à ce que je v...

Castcréa
8 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur