facebook Demodha : le eShop zéro déchet et local
Demodha : le eShop zéro déchet et local

Demodha : le eShop zéro déchet et local

CREATIVE ROOM

🌠 Green Stars

Demodha : le eShop zéro déchet et local

Contribuer

Membre de la famille des ambassadeurs.rices de Möbius depuis la quasi-naissance de l'écosystème, Anjena nous partage aujourd'hui son parcours. Aujourd'hui à la tête d'une jeune communauté de plus de 1300 perosnnes sur Instagram, elle revient sur les évènements qui l'ont amené à s'engager en faveur de l'environnement et sur les projets qui la motivent pour progresser dans sa démarche.

 

Itinéraire d'un engagement citoyen

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Anjena et j’habite dans l’Est de la France. J’ai lancé ma boutique zéro déchet Demodha, il y a 6 mois environ après avoir mûri ce projet pendant un an.

Demodha, qu’est-ce que c’est ?

C’est une boutique zéro déchet qui propose des alternatives durables pour la cuisine, la salle de bain, et pour faire ses courses : de quoi réduire la quantité d'emballages que nous jetons dans chaque pièce de la maison, sans se poser de questions ! Sur Demodha, on ne trouve que des marques françaises qui prônent le bio. Les textiles vendus par exemple sont certifiés GOTS ou Oeko-Tex.

J’essaie d’être la plus transparente possible sur la composition des produits, l’origine des ingrédients et le lieu de fabrication des produits. C’est très important pour moi puisque le but de Demodha est de sensibiliser à un mode de vie plus responsable en consommant moins. Je propose donc des alternatives plus saines pour nous et pour la planète.

 

--> Découvrir le site Internet demodha.com


Tu es aussi très présente sur les réseaux sociaux.

Oui ! Notamment sur Instagram, Facebook et Pinterest. Pour moi, le monde du zéro déchet, c’est aussi des astuces. L’objectif de mes réseaux sociaux c’est de sensibiliser d’une autre manière que par la vente de produits.

Feed Instagram demodha --> Découvrir le Compte Instagram de @demodha


Pourquoi avoir créé Demodha ?

J’ai créé Demodha pour accompagner les personnes qui souhaitent commencer ou s'impliquer davantage dans leur transition écologique. Quand j’ai commencé la mienne, je me suis rendue compte que ça prenait du temps de tout faire soi-même, qu’il fallait avoir des connaissances en cosmétiques pour faire son shampoing par exemple. Je veux épargner aux autres le temps que j’ai passé à trouver des solutions qui me correspondent. C’est pour cela que sur Demodha, je mets en avant des marques qui font ce que je faisais chez moi mais en mieux !

 

Pourquoi t’être engagée dans la transition écologique ? Quel a été ton déclic ?

Il y a 2 ou 3 ans, j’ai réalisé que je sur-consommais, que j’avais trop de produits dans ma salle de bain, trop de choses que je n’utilisais pas, trop de produits emballés….Un jour, j’ai eu Netflix. Je ne savais pas trop quoi regarder et je me suis mise à visionner des reportages sur l’écologie. J’ai découvert « The True Cost » qui explique les ravages de l’industrie du textile sur l’environnement. J’ai ensuite regardé d’autres reportages comme « What the Health », « Cowspiracy » et de fil en aiguille, je me suis renseignée sur plein de sujets autour de l’environnement. Ce qui m’a le plus touché, c’est d’apprendre que nos déchets étaient envoyés en Asie. Étant d’origine indienne, ce n’était pas possible pour moi. Je me suis dit qu’il fallait que je fasse quelque chose, que je me bouge.

 

La chose que tu as changée dans ton quotidien dont tu es la plus fière ?

La salle de bain ! C’est la première chose que j’ai changé et aujourd’hui, je suis contente de dire que je n’ai plus rien d'emballé dans du plastique dans ma salle de bain. En 2 ans, je suis complètement passée au zéro déchet dans cette pièce de la maison.

 

Quelle est ta prochaine étape dans ta transition écologique ?

Ce serait la cuisine. J’ai changé beaucoup de choses mais j’aimerais passer au 100% vrac. Ce n’est pas facile ! Je me suis déjà améliorée puisque je consomme plus de produits bio qu’avant et plus de fruits et légumes de saison. Récemment, je me suis mise au batch cooking* qui me permet de gagner du temps et de réduire le gaspillage alimentaire.

Credit Image : Pexels

 

*batch cooking :  programmation et préparation, le week-end, de ses déjeuners et dîners pour toute la semaine.

2
Coup de coeur
J'adore cet article
2
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
2
2
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink
Contribuer
Prolonger le voyage dans l'univers Environnement
Le jardin du 25 Novembre 
Le jardin du 25 Novembre 

Le petit chêne, entre l’étang et la rivière, se colore de manière un peu marbrée à cause d’...

Patricia Gaillard
1 min