Les contorsions idéologiques de la gauche abertzale "officielle"

Les Contorsions Idéologiques De La Gauche Abertzale "officielle"

Les Contorsions Idéologiques De La Gauche Abertzale "officielle"

 

La gauche abertzale (autonomiste/indépendantiste basque), que ce soit en Pays Basque sud (sous tutelle de l'Etat espagnol) oui en Pays Basque nord (subordonné à l'État français) est née de l'abertzalisme historique positionné, en termes idéologiques ou de conception de société, au centre droit libéral. Évidemment, cet héritage gène quelque peu aux entournures certains des abertzale de gauche d'aujourd'hui, mais les faits sont têtus et ne peuvent être niés, sauf à verser dans une mauvaise foi à caractère pathologique... D'autant plus que, à raisonner sans oeillères idéologiques, on ne voit pas très bien ce qui pourrait être embarrassant dans cette filiation ? Car si EAJ-PNV ou Parti Nationaliste Basque, matrice de l'abertzalisme contemporain, au moins en ce qui concerne le Pays Basque sud, est, dès sa fondation en 1895, un parti politique qui puise ses références dans le catholicisme et défend un modèle de société basé sur des valeurs oscillants entre conservatisme et réformisme, il n'est en aucune façon classable dans une droite "dure". EAJ-PNV est le prototype de la démocratie chrétienne, du christianisme social... avec toutes les contradictions que cela suppose de gérer, lorsque, dans un même parti politique, on retrouve des acteurs de l''oligarchie bancaire et industrielle, de la bourgeoisie commerçante, de la propriété terrienne... et les classes sociales moins favorisés - ou carrément défavorisées  - du prolétariat ouvrier.

La création, en 1930, de EAE-ANV ou Action Nationaliste Basque, est la résultante d'une partie de ces contradictions d'intérêts de classe, car ce parti politique issu d'une scission de EAJ-PNV se positionne clairement à gauche, en élaborant et en défendant un programme politique d'inspiration socialiste. Avant d'aller plus loin dans le propos, il faut ici faire un sort au dévoiement par l'extrême droite du terme de "nationaliste", car dans l'esprit, les conceptions et les pratiques du mouvement abertzale, il fait simplement référence à la Nation en tant que concept de peuple, communauté ou population disposant d'un certain nombre de caractéristiques historiques, linguistiques, culturelles, territoriales lui octroyant des droits à une différenciation et à l'exercice de sa souveraineté, dont la première d'entre-elles est le droit à l'autodétermination. Ce sont les États-nations, façonnés par l'intégration sous la contrainte, la ruse, la tromperie, les unions entre familles régnantes ou autres procédés, des nations premières qui ont détournés le concept pour lui donner une signification de velléité de domination, d'égoïsme économique, d'idéologie extrémiste, d'agression envers d'autres communautés, de racisme, etc. Tous critères portés d'ailleurs, en partie du moins, par la plupart des États-nations, ce qui n'est évidemment pas surprenant quand on sait tout le processus de violence qui a présidé à leur établissement.

La suite de ce texte de réflexion est à retouver, en lecture libre, sur mon blog, en cliquant sur le lien suivant : http://hitzapitz.over-blog.com/2020/05/les-contorsions-ideologiques-de-la-gauche-abertzale-officielle.html

0
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
0
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink
Contribuer
Prolonger le voyage dans l'univers Politique
L'illusion d'exister
L'illusion d'exister

Il est un comportement humain - individuel aussi bien que collectif - largement partagé...

Arnaud (Allande) Socarros
4 min
Bonne nuit..
Bonne nuit..

“Tu veux la version longue ou la version courte ? - La version long...

Christophe Negi
1 min