cv

Le cornichon est de retour !

Share

L'objectif de ce premier article consacré au cornichon est de faire découvrir le bon goût du cornichon français et d'encourager toutes celles et ceux qui aiment le cornichon à en parler autour de vous pour sauver un patrimoine culinaire précieux et délicieux. 

Photo prise par Alexandre Leforestier dans le potager de Philippe Boquillod en août 2019 dans le département de l'Ain

L'un de mes amis gastronomes, Laurent Queftaigne, me parlait de la disparition des producteurs français de cornichons. Le bon goût du cornichon local en voie de disparition. Mobilisons-nous, plantons des cornichons et mangeons-les ! 

Je suis un cornichon heureux !

Mon grand-père parternel cauchois disait de moi, avec une attention de patriarche, "oh le cornichon" ! Il s'appellait René. Il n'avait pas de cornichons dans son incroyable potager. Il était agriculteur et tenait d'une main ferme sa ferme. J'en ai cueilli des haricots, framboises, groseilles. Ramassé des patates et des carottes. Mais jamais de cornichons. Le seul cornichon de la ferme à la belle saison, c'était moi. J'étais plus cornichon, que chou ou patate... 

Au fil d'une pérégrination estivale, sur la route de la Bresse en août 2019, à quelques kilomètres de Saint-Amour et Bourg-en-Bresse, mon regard se pose sur une pancarte attiré par le mot "cornichon".  Stop ! 

J'entre dans le garage ouvert de la ferme. 

Un homme costaud est en train de préparer ses cornichons mis en bocaux. Ils sont énormes. La couleur, la taille, le grain et la bonhomie de ses cornichons n'ont rien à voir à ceux que j'ai croisé dans le réfrégirateur famillial lorsque j'étais petit. La célèbre marque française qui a rempli mon gosier d'enfant de cornichons est invitée à découvrir le bon goût des cornichons de Monsieur Philippe Boquillod

Rien à voir.

Le toucher, l'odeur, le goût sont sublimes.

Le bain dans lequel baigne les cornichons de Monsieur Philippe est délicieux, à tel point que je recyle les eaux usées de ses cornichons pour assaisonner mes salades et mes sauces estivales. Ses cornichons sont une source d'inspiration. Ils attisent la création et de nouvelles déclinaisons culinaires naissent dans ma tête. 

J'ai été éduqué au cornichon de la marque qui aime les cornichons. Pour l'amour du goût, je fais découvrir à quelques personnes de mon entourage, des petits et des grands, les cornichons de Monsieur Philippe. Le goût, la forme, le grain, la couleur sont très différents de ceux que nous retrouvons encore souvent dans nos maisons. Vont-ils aimer ? 

Oui ! Ils adorent tous ces cornichons et découvrent enfin le vrai goût du cornichon français. 

J'espère vous avoir donne envie d'y goûter.

Pour l'amour du goût, j'espère que la célèbre marque aura la curiosité de rendre visite à Monsieur Philippe Boquillod. Je n'ai pas trouvé meilleur cornichon pour éduquer notre bon goût et surtout, celui de nos enfants.