facebook Nicolas Lafon, bercé par la Leyre et honoré par le Parc
Nicolas Lafon, bercé par la Leyre et honoré par le Parc

Nicolas Lafon, bercé par la Leyre et honoré par le Parc

CREATIVE ROOM

Le Belinétois

Nicolas Lafon, bercé par la Leyre et honoré par le Parc

Contribuer

Le gérant de « Lou Canoë » a reçu la " Marque Valeurs Parc » lundi soir à l’air de Bernet. L’occasion pour la municipalité et le PNR des Landes de Gascogne de saluer le travail d’un homme passionné. 

Un brin ému au moment de conter son parcours, Nicolas Lafon porte la Leyre au plus près de son identité. Par son nom d’abord, qui signifie source ou fontaine, mais surtout par son amour inconditionnel d’une vallée qui l’aura vu grandir. De son propre aveu, il n’avait que quelques mois lorsqu’il est entré pour la première fois dans un canoë : « Mais je n’étais pas encore sorti du ventre de ma mère » s’amuse le trentenaire. Car la Leyre est un héritage familial initié par son grand-père, puis par sa mère, fière de voir son fils revenir sur les terres belinétoises après les avoir côtoyées durant l’enfance : « J’étais certaine qu’il reviendrait ici. »

Originaire de Langon, Nicolas Lafon a un parcours guidé par un attachement viscéral à la nature et ses richesses. En 2016, il entreprend de devenir loueur de Canoë. Belin-Béliet étant déserté des prestataires, il choisit l’aire de Bernet pour se lancer. Quatre ans plus tard, au prix de conseils avisés, d’éducation à la Leyre et de pédagogie envers sa clientèle, « Lou Canoé » s’est développé tout en restant à taille humaine. 


Une marque qui le définit bien 


Une croissance saluée par le Parc Naturel régional des Landes de Gascogne, en la personne de Frédéric Gilbert, agent bienveillant à l’égard d’un jeune qu’il a vu débuter : « Nicolas est une personne humble, à l’écoute, passionnée et qui accepte de progresser tout en gardant cette dimension humaine et environnementale. » Pas avare de louange non plus, le maire Cyrille Declercq considère cette attribution comme logique : « Je ne suis pas surpris. Les valeurs citées correspondent à la personne que je connais » souligne le maire Cyrille Declercq. 

 

Car pour être prétendant à la « Marque Valeurs Parc», Nicolas Lafon a dû constituer un épais dossier : « Il est très long à boucler, mais sa valeur ne serait pas la même sans cela » avoue Sophie Piquemal, conseillère départementale également présidente de la commission « Marque » au Parc naturel régional des Landes de Gascogne. « Lou Canoë répondait aux critères d’attribution de la marque Valeurs Parcs. L’environnement et patrimoines, l’humain et social ainsi que l’attachement au territoire font partie des valeurs que l’entreprise véhicule. Nicolas Lafon est un prestataire engagé dans la préservation de la Vallée de la Leyre et acteur de l’écotourisme à la dimension humaine et artisanale. »

En souhaitant prôner un tourisme raisonné, Nicolas Lafon s’est imposé comme un homme passionné avant d’être entrepreneur. Lors de la saison estivale, ses canoës arpentent la petite Amazonie sur des circuits moins fréquentés. Et lorsque la crue centennale de la Leyre a paralysé l’activité touristique, il fut l’un des premiers à mettre la main à la patte pour constater les dégâts et aider les sinistrés.

Désirant transmettre son savoir et son attachement pour le fleuve côtier des Landes de Gascogne, le Belinétois est une encyclopédie de Leyre et de la pagaie. Il met un point d'honneur à ce que son matériel soit fabriqué en France et propose également des randonnées sur plusieurs jours avec hébergement en gîte ou camping. Mais l'évolution de l'enfant du Pays gascon ne s'arrête pas là. Pour preuve, le prestataire est récemment entré en formation afin d’être moniteur de canoë-kayak en rivière, mer ou montagne. Une nouvelle étape dans le parcours professionnel brillant d’un homme à l’accent du coin et dont Belin-Béliet ne pouvait espérer mieux en tant qu’ambassadeur. 

1
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
1
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink
Contribuer
Prolonger le voyage dans l'univers Environnement
UNE BÊTE FÉROCE
UNE BÊTE FÉROCE

J'aimerais tellement que mon chien me parle. C'est la maîtresse de Bandit qui, à un moment donné, nous lance &ccedi...

André De Chateauvieux
4 min