facebook Faiblesse, manque d'anticipation et manque d'éthique du monde bancaire
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Faiblesse, manque d'anticipation et manque d'éthique du monde bancaire

Faiblesse, manque d'anticipation et manque d'éthique du monde bancaire

Faiblesse, manque d'anticipation et manque d'éthique du monde bancaire

En ce début d'année 2021, il nous semblait important de partager un courrier envoyé en 2016 à M. Sergio Ermotti, directeur général (CEO) d'UBS à Zurich. Nous n'avons malheureusement jamais reçu de réponse à ce courrier de propositions. Monsieur Ermotti a quitté ses fonctions à l'automne 2020 et nous avons appris que son remplaçant, nouvellement nommé, était rattrapé par la justice des Pays-Bas où il est poursuivi pour blanchiment d'argent lorsqu'il dirigeait la banque ING. Nous avons lu, interloqués, que le président de la banque connaissait les antécédents du nouveau CEO et que ceux-ci avaient été pris en considération par le Conseil d'Administration.

Le politologue américain Zbigniew Brzeziński, qui fut conseiller à la sécurité nationale du Président Jimmy Carter, s'inquiétait il y a des années de l'éveil politique des masses. Bien que Monsieur Brzesinski ait prévenu que la pensée qui a conduit à l'architecture du monde actuel allait s'effondrer, nous ne pouvons que constater qu'il n'y a toujours pas de considération pour un autre modèle. Le fait que la pensée des dirigeants n'évolue pas, conduit inévitablement à un effondrement. Cette stagnation, cet aveuglement seraient-ils une obstination ? Il s'agit en tout cas d'une évolution suicidaire pour ce type d'entreprise qu'est UBS, ses épargnants et ses salariés.

A ce titre, la Commission Trilatérale, que Monsieur Zbigniew Brzeziński a rejoint à sa création, s'auto-qualifie comme étant « une organisation orientée vers la prise de décision » entre les « démocraties industrielles », définies comme « une communauté ayant son identité propre et constituant un enjeu vital ». Il semblerait que Monsieur Eli Leenars, membre du Groupe Europe de la Trilatérale 2020, ex-cadre dirigeant d'ING lui aussi, promu chez UBS "Vice Chairman Wealth Management" en charge du "senior relationship management" particulièrement orienté vers la clientèle non-américaine, n'a pas failli à la continuité du modèle décrit ci-dessus. La banque communiquait toutefois en 2018 s'impliquer en faveur des objectifs de développement durable discutés à Davos alors que le Président Axel Weber assurait en 2013 de son côté que la banque d'investissement serait "plus concentrée, moins complexe et moins risquée". Des mots, toujours des mots, comme le dit si bien la chanson .

Il semble que l'année 2020 ait été propice à cet éveil des citoyens tant redouté, confinement et crise Covid ayant grandement participé à la recherche d'informations sur le web et les réseaux sociaux. En effet, les citoyens ont besoin d'éthique, de repères et de confiance, la transparence inspirant la confiance. Ils ne sont pas naïfs et ne supportent plus le mensonge ni l'opacité des informations concernant les décisionnaires, qu'ils soient politiques, économiques ou financiers. 

La non-réponse à notre courrier de 2016 et le recrutement de ce nouveau CEO prouvent que les banques de taille systémique opérant à l'international n'en ont que faire des propositions et de l'éthique, même si des codes de déontologie et des lignes d'alerte en interne ont été déployés, accompagnés avec ardeur de promotions orchestrées auprès de la clientèle, des collaborateurs, partenaires ou encore de communiqués auprès des media mainstream. Faut-il rappeler que les mauvaises pratiques d'UBS ont amené la banque être condamnée en 2019 par la justice française à l'amende record de 4,5 milliards d'euros ? Son cours de bourse avait immédiatement chuté de 4,2% à l'annonce du verdict. Il nous appartient tous d'être attentifs au pourvoi en appel en justice de la banque UBS en mars 2021.

Stéphanie Gibaud et Alexandre Boisson

 

Mr. Sergio P. Ermotti
Group Chief Executive Officer UBS AG
Bahnhofstrasse 45
CH – 8001 Zurich

Paris,
le 27 juillet 2016

Depuis plusieurs années, je suis sous les projecteurs de la presse à l'international. Comme vous le savez certainement, j'ai été amenée à gagner deux fois contre UBS France (en 2010 puis en 2015), notamment parce-qu'il a été établi que j'ai été harcelée en tant que collaboratrice pour avoir refusé de couvrir des opérations illicites.

Par ailleurs, vous savez certainement également que Monsieur Patrick de Fayet, Directeur de la Gestion Privée d'UBS France, qui a également été mon supérieur hiérarchique direct pendant plus de cinq années à Paris, plaide maintenant coupable dans le dossier pénal (voir article Reuters en pièce jointe).

Avec l'aide d'un groupe de citoyens et de spécialistes internationaux, j'ai l'honneur de vous annoncer la création du Fonds Mondial pour l'Ethique.

Ce fonds a pour but de donner une vision long-termiste à nos sociétés, son côté international s'appuyera en partie sur le crowdfunding. Ce fonds symbolise l'héritage que nous désirons laisser à vos enfants, aux miens, et ceux du monde : une terre redevenue propre, où ils pourront s'épanouir sans craindre de l'instabilité géopolitique.

Aujourd'hui, force est de constater que la logique, l'anticipation, l'intelligence et la compétence ne font pas briller les décisions politiques ni les visions économiques.

Je suis une résistante comme vous le savez pour avoir demandé à vos Managers français de me mettre à l'épreuve et me faire taire.

C'est le gouvernement français du Président François Hollande qui désormais tente d'éviter mes courriers où je demande des comptes pour m'avoir utilisée, piégée par le droit ; et me laisser me débrouiller seule alors que le Monsieur Michel Sapin, Ministre des Finances, annonce de plateaux télé en interviews divers ces 12 milliards d'Euros que la France a identifiés provenant de 38.000 comptes offshore de citoyens français hébergés chez UBS à Genève.

Je n'ai plus confiance en une classe politique française qui avoue son impuissance devant 3,5 millions de téléspectateurs (émission Cash investigation du 05 avril 2016 sur les Panama Papers : https://www.youtube.com/watch?v=L3ZIO-mBxfE&feature=emb_logo).

Je refuse désormais d'espérer quelque chose de hauts responsables politiques, qui louvoient dans le pays de la Déclaration des Droits de l'Homme. Je crois en l'éveil politique actuel de la société civile internationale.

Les politiques parlent, communiquent, gèrent leur carrière pendant que mon équipe et moi-même agissons.

Au même titre que je l'ai récemment suggéré à d'autres établissements, je me permets cette proposition de travailler avec votre établissement bancaire en gardant à l'esprit la vision à long terme du monde.

Cette collaboration, grâce à votre intermédiaire, est à destination de vos honorables clients, ceux qui refusent les commissions et les financements des trafics d'armes, ceux qui ignorent les gains colossaux que peuvent rapporter la spéculation sur la faim, les matières premières et autres mécanismes lucratifs mais immoraux. En d'autres termes, ce Fonds s'adressera à chaque femme et chaque homme qui croient en l'avenir.

Je considérerais votre non-réponse à ce courrier comme une réponse, l'interprétant comme le fait que vous n'êtes pas intéressé par notre proposition.

Dans le cas contraire, si notre idée retenait l'intérêt du Groupe que vous dirigez et pour lequel j'ai travaillé avec enthousiasme pendant plus de dix années, je me tiendrais à votre disposition pour vous rencontrer avec M. Alexandre Boisson, avec lequel j'ai fédéré les équipes pour créer ce Fonds.

Veuillez recevoir, Monsieur le Président, l'expression de mes meilleures salutations.

Stéphanie Gibaud

Copie : Jean-Frédéric de Leusse, Président, UBS (France) S.A.

Pièce Jointe : Article de presse Reuters du 8 juillet 2016 (http://fr.reuters.com/article/idFRL8N19U28R)

 

0
Coup de coeur
J'adore cet article
1
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
0
1
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink
Contribuer
Prolonger le voyage dans l'univers Économie
Le don sur Panodyssey
Le don sur Panodyssey

Activer sa collecte de don En tant qu'auteur sur Panodyssey, je peux activer mon programme de dons. Pour réaliser cette action,...

Yann Rigo
1 min
Une révolution est en marche
Une révolution est en marche

Donnez vie aux passions sur Panodyssey !  Panodyssey est une plateforme pas comme les autres. Pourquoi ? Panodyssey est une...

Alexandre Leforestier
6 min
Leadership Inclusive
Leadership Inclusive

Le leadership n’est ni masculin ni féminin : il est pluriel Le leadership est conceptualisé depuis l’app...

Eva Maria Matesanz
6 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur