facebook Le sous-entendu malentendu
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Le sous-entendu malentendu

Le sous-entendu malentendu

Le sous-entendu malentendu

Une histoire vraie

Agé de trente ans en septembre 1978 , je suis recruté par petites annonces consultant junior dans une grande société de services. Lors de ma période d’essai je constate que les tenues vestimentaires de mes collègues sont uniformes : costume gris, chemise claire, cravate ton neutre. Je n’aime pas cette uniformité et de surcroît je souffre de chaleur en veston. Autant j’admets que les tenues soient codifiées au contact des clients, autant je trouve inapproprié et incommode d’être en costume au bureau. Prudent, je me  soumets à la norme lors de ma période d’essai de six mois.

M’intégrant bien et étant reconnu comme ayant un fort potentiel par ma hiérarchie, je suis confirmé dans mon poste à contrat à durée indéterminé agrémenté d’une augmentation de salaire. Sécurisé par ce nouveau statut, je prends ses distances avec le code vestimentaire dominant. Je porte un costume lors des missions chez des clients et adopte des tenues plus décontractées au bureau, en particulier des chemises à fleurs.

Mes résultats économiques et qualitatifs sont bons. Lors d’une convention interne des consultants, dix-huit mois après mon recrutement, j’échange avec plusieurs collègues sur les évolutions à venir des besoins des clients. Pierre le Directeur Général de l’entreprise s’approche du groupe, salue les consultants et dit à haute voix, touchant ma chemise: « quelle belle chemise vous avez là ! » Je réponds: « merci de me dire cela. »

Le soir même, je rentre chez moi et annonce tout joyeux à mon épouse : « je suis très content de mon job et de plus le patron m’a complimenté pour mes chemises. »

Je réalise une belle trajectoire professionnelle jusqu'à devenir cadre dirigeant en 2002. 

En 2010, est organisée une convention pour les soixante-quinze ans de l'entreprise. Sont invités tous les anciens ainsi que le personnel présent. je suis en train de converser et Pierre, l'ex Directeur Général, s'approche de moi et m’annonce arborant un sourire de sympathie : " j'ai suivi votre carrière et je vois que vous avez réussi en contribuant fortement à l'innovation au service des clients."

Et moi de répondre :" sachez Pierre que vous y êtes pour quelque chose. En effet, je me souviens, lors de ma période d’intégration, vous m'aviez dit que vous aimeriez mes chemises. Cela m'a conforté dans l'idée que je pouvais prendre des initiatives et des responsabilités en sortant des sentiers battus."

Pierre, rouge de confusion lui avoue : " justement, mon message était que je n'aimais pas vos chemises et que j'aurais préféré que vous adoptiez en permanence notre code vestimentaire."

Le systémicien dirait q'une finalité non voulue dans un écosystème échappe aux finalités voulues.

Je suis membre actif d’un groupe ECOSYSTEMIC’S pluridisciplinaire de recherche et d’intervention sur les regards et démarches systémiques. Mes pairs publient dans Panodyssey des articles sur nos approches. Estimant que les échanges enrichissent les concepts et les pratiques, vos commentaires font l’objet de débats entre nous.

 

1
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
1
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
1
0
0
0
1
0
Partager l'article
copylink copylink
Contribuer
Prolonger le voyage dans l'univers Curiosités
10-Mon problème est mon ami
10-Mon problème est mon ami

Nath me répond, limite agacée : "Mais pourquoi veux-tu absolument régler ton problème avec ton p&egra...

Calderon Carmen
3 min
8-La colère en moi
8-La colère en moi

J'ai bien écouté ma colère, cette colère qui gronde en moi. Elle est tournée ce matin contre elle. Hél...

Calderon Carmen
2 min
7-Un enfant qui n'est pas le sien
7-Un enfant qui n'est pas le sien

Accueillir un enfant qui n'est pas le sien, l'éduquer, l'aimer et l'aider à se construire, ce n'est pas si aisé. L'amour ne...

Calderon Carmen
5 min
9-L'autoroute du non kiff
9-L'autoroute du non kiff

Ça va pas le faire. Libido au niveau 0, moral dans les chaussettes, pensées obnubilées par Mister Matthieu dit "M". Je suis...

Calderon Carmen
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur