facebook Le Prince Charmant est miro
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Le Prince Charmant est miro

Le Prince Charmant est miro

Publié le 8 juil. 2020 Mis à jour le 19 sept. 2021
time 3 min

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Le Prince Charmant est miro

Cent ans plus tard, le Prince, que l’on dit… Charmant, chevauchant son fidèle destrier se retrouve aux portes d'un fort magnifique castel...

Son écuyer lui suggéra de mettre ses lunettes mais le Prince trop charmant ne voulait pas s'enlaidir. Son arrivée fut alors gratinée. Il se prit les pieds au saut de son cheval dans un amas de ronces qui le griffèrent vilainement. Mais vaillant, il continua son chemin. Ce n'était pas quelques herbes sauvages qui allaient le ralentir et l'empêcher d'entrer dans ce beau castel.

Passé la barrière de ronces, il arriva devant un ravin où coulait un fort gros ruisseau. Il faillit tomber dans l'eau mais son fidèle écuyer, toujours aux aguets et protecteur, lui évita de tomber et de se noyer. Et, il en aurait été fort dommage pour ses affublements princiers.

Le pont-levis était fort heureusement baissé ce qui leur permit un passage sans soucis. Ils pénétrèrent alors dans un immense hall où résonnaient des bruits étranges.

- Quels sont donc ces bruits que nous odissons ?

- Ne voyez-vous pas Messire?

- Que Nenni, je n'y vois goutte fit le Prince très Charmant en trébuchant. Que diable !! Des pièges ?

- Non Messire, on dirait plutôt des hommes qui dorment. Il ya a dû avoir une festivité importante en ces lieux et fort tard finie.

Le Prince continua cependant sans trop écouter, butant sur tous les corps endormis de soldats.... Et râlant. Décidément ce château était bien drôle, pas âme pour vous accueillir et des bruits assourdissants. Il faut dire que les dits soldats ronflaient fort et cela se répercutait en écho dans tout le castel.

-Montons Messire, nous croiserons sans doute quelques gens éveillés par la suite.

https://radiodisneyclub.fr/mysteres-chateau-la-belle-au-bois-dormant/

Ils montèrent alors un escalier de marbre clair... Un peu glissant. Le Prince Charmant ne voyant pas le brillant ne faisait guère attention et manquait à chaque marche la chute mortelle. Mais Dieu veillait semble-t-il, en plus de son fidèle écuyer car nul mal ne lui fut fait et à l'exception de quelques dérapages principalement burlesques, il arriva enfin avec son écuyer aux appartements royaux.

Les bruits ne cessaient pourtant pas, à croire que l'Enfer était sur terre ou du moins en ce logis. Encore des obstacles à terre, des roulés boulés moins princiers et des relevés indignés et il fut devant une chambre aux couleurs très douces et claires. Le Prince avait des fils de soie contre le visage et dans les cheveux et trainant sur ses affublements. Preuve d'un ménage oublié ou interrompu. Il pénétra doucement dans la chambre, suivi de son écuyer, méfiant.

Là, trônait un grand lit en baldaquin chichement orné et drapé, de velours, de dorure. Dessus, il crut voir une vielle femme endormie. Il allait en être dégouté quand son fidèle écuyer lui présenta bien sous le nez pour qu'il puisse ne pas les louper du regard, une paire de lunettes. Le Prince fit la moue. Il détestait savoir sur son nez ses horreurs qui lui gâchaient sa beauté et pourtant...

À peine les verres posés, sa vue se fit plus nette et il vit alors une beauté incroyable, presque irréelle sur le lit. Il crut d'abord à un sortilège d’une sorceresse. Or, son écuyer lui confirma non seulement sa beauté autant le fait que hélas elle aussi était endormie et semble-t-il de manière bien profonde.

Le Prince Charmant toussota pour réveiller la belle. Cette dernière point ne cilla. Il en fut vexé. Alors, en mâle sur de son charme, il baisa les lèvres vermeilles de la merveille. Et celle-ci ouvrit les yeux d'un regard bleu azur. Le Prince Charmant en fut émerveillé.

Quand à la Damoiselle, sans doute encore mal réveillée hurla de terreur, croyant à un monstre horrible devant elle. Le Prince Charmant miro, revêtait en effet toutes les toiles d'araignées accumulées au cours des cent ans et avait perdu de son charmant, affublé de ses loupes.

Comme quoi les apparences sont souvent trompeuses...

 

L.G.

1
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
1
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Chapitre 5 - Expérience - Kaya
Chapitre 5 - Expérience - Kaya

Ce document est destiné à votre strict usage personnel et est protégé par les lois relatives aux droits d’aut...

Oina Sasclain
12 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur