Comment Walt Disney a révolutionné le cinéma ? 

Comment Walt Disney a révolutionné le cinéma ? 

CREATIVE ROOM

Mon Journal

Comment Walt Disney a révolutionné le cinéma ? 

Contribuer

Le 21 décembre 1937, Walt Disney enchante le public d’une salle de cinéma à Hollywood lors de la première projection de Blanche Neige et les Sept Nains. À l’époque les films d’animation étaient principalement des cartoons humoristiques. Cette fois, le film suscite d’autres émotions que le rire comme la tristesse ou la peur aux spectateurs. Avec ce film, Walter Elias Disney vient de marquer l’histoire du cinéma.

Concevoir le mouvement autrement 

En 1917, Max Fleischer dépose un brevet d’une nouvelle technique d’animation : la rotoscopie. Elle permet d’avoir des mouvements des personnages plus fluides en calquant ceux de vraies personnes. Le personnage des frères Fleischer Koko le Clown est un personnage qui est animé avec cette technique. Il inspirera Walt pour ses animations.

Koko le clown

Dès 1920 le jeune Walt Disney s'intéresse à la modernité et aux nouvelles techniques de cinéma. Il crée des dessins animés destinés à la publicité pour la Kansas City Ad Company.  Plus tard avec Ubbe Eert Iwerks (Ube Iwerks) il créera l’entreprise Laugh-O-Gram. Il adapte en film d'animation des contes de fées populaires (comme Le Chaperon Rouge ou encore Cendrillon). 

En 1923 suite à la faillite de Laugh-O-Gram,  ils fondent les Disney Brothers Sutdios qui deviendront en 1926 le Walt Disney Studio. Ce studio sera à l'origine de 56 courts-métrages (Alice Comedies) mettant en scène une petite fille au milieu de personnages et de décors faits en animation. Après ces films, Walt Disney crée le personnage d'Oswald le lapin chanceux pour Universal. Après une mésentente, Universal qui détient le droit d'exploitation du personnage continue la série sans les frères Disney. Pour concurrencer ces derniers Walt Disney a l'idée de créer un tout nouveau personnage très célèbre de nos jours : Mickey Mouse. 

 

Donner de la voix aux images 

En 1927, le cinéma sort de son mutisme et devient parlant avec le film Le chanteur de jazz réalisé par la Warner Bros. Pictures.  Walt Disney décide alors d’intégrer le son aux films d’animation. Certes il y a déjà à l’époque des films d’animation avec du son, mais aucun n’a les sons et les images synchonisés. La musique sert juste à accompagner les actions des personnages.

Ainsi se crée le premier film d’animation sonore du studio de Disney Steambot Willie avec la célèbre souris : Mickey Mouse. C’est le troisième court-métrage avec ce personnage mais le premier a rencontré un réel succès.  Le son n’est plus juste un élément qui accompagne les images, mais il fait partie intégrante du film.

Anecdote : Walt Disney a lui même prêté sa voix au personnage de Mickey jusqu'en 1946.

Suite aux succès des films avec Mickey, Walt Disney produit les Silly Symphonies. Ce sont des courts métrages d’animation où la musique a un rôle important. Ils plaisent au public par la qualité des animations. En 1932, ce sont les premiers films de Disney à être en couleur grâce au procédé Technicolor. Cette technologie permet de donner une toute nouvelle profondeur aux couleurs dans les films. A titre de comparaison, c'est un peu le HDR du XXe siècle.

 

Mettre un point d’honneur à la créativité 

Cette recherche de créativité se ressent en observant ses projets (utilisation du son synchronisé ou de la couleur dans l’animation)  mais aussi dans leur conception. C'est grâce à l'expérience du studio sur des projets innovants comme les Silly Symphonies et les films de Mickey, que des projets comme Blanche-Neige ont pu voir le jour. 

Durant les réunions de créations beaucoup de créativité est demandée aux collaborateurs. Trois grandes productions sont en cours à ce moment : Pinocchio, Bambi et FantasiaDans les années 1930 les Walt Disney Studios sont l’entreprise où tous les jeunes dessinateurs rêvent d’aller. Cet afflux de candidatures permet d’acquérir et de perfectionner des talents. Durant ses années les Walt Disney Studios déménagent trois fois, pour avoir toujours plus d'espace. L'entreprise est devenu une référence en terme d'animation et de formation de jeunes talents. 

 

Le jeune homme rêveur de Kansas City a créé une entreprise qui est devenue une référence dans le cinéma d’animation. Par son utilisation des images et du son, ses productions permettent de faire vivre des expériences uniques et nouvelles au public. Encore aujourd’hui les créations dites Classiques Disney restent des références dans le domaine du dessin animé. Walt Disney a su marquer l'histoire du grand écran grâce à son esprit pionnier et sa volonté de toujours dépasser les limites de l'image animée. 

4
Coup de coeur
J'adore cet article
1
Coup de génie
Brillant
1
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
1
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
4
1
1
0
1
0
Partager l'article
copylink copylink
Contribuer
Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Saint Chrone, priez pour nous !
Saint Chrone, priez pour nous !

A ce moment de l’aube et par cette température, personne n'aurait osé sortir une mitrailleuseEt pourtantCe samed...

Chantal Perrin Verdier
2 min