11 - Chant du monde perdu
cv

11 - Chant Du Monde Perdu

Share

Retrouver la lumière, Mexique, 2019Chant du monde perdu

 

 

Dans la nuit profonde, à l’envers du monde, à l’envers du cénacle

Comme en plein sommeil, dans la quête inlassable du désir sombre, 

De l’amour à rebours, sur le chemin inversé, au miroir des ombres,

Tête baissée Amour tu t’élances comme vers la rose et son miracle…

 

 

Ta peau tu brûles, ton âme tu brûles, et jusqu’à ton regard, 

Courbé jusqu’au sol, fixé en croix, transpercé de part en part, 

Dans les bas fonds de l’inframonde, où des masques hagards 

se mêlent au trésor de ta beauté offerte et de l’ange s’emparent.

 

Fièrement alors, ton sceptre brandissant, tu redresses le flanc,

Et, rêvant de transformer toute laideur en or étincelant  

Alchimiste des profondeurs, tu appelles à toi en un défilé long

Des spectres aux yeux avides et au désir vide pour l’agonie d’Apollon.

 

Amour, ne laisse pas les ténèbres dévorer ton beau soleil, chéris-le  

Qu’il te conduise à la lumière et impose ton éclat aux forces viriles.

 

Paris, au matin clair, le 22 décembre 2019