Le PSG fait le travail et bat sans surprise Linas-Montlhéry
cv

Le Psg Fait Le Travail Et Bat Sans Surprise Linas-Montlhéry

Share

En attendant des matchs plus importants, le PSG s’est facilement qualifié face au club amateur essonnien de Linas-Monthléry.

À Bondoufle, ce dimanche 5 janvier 2020, dans le stade Robert-Bobin, c’était plus qu’un simple 32ème de finale de la Coupe de France. C’était un événement mémorable pour les supporteurs montlhérains et les supporteurs essonniens du Paris Saint-Germain. Les 15 000 spectateurs ont mis une bonne ambiance. À signaler, les deux personnes prouvant qu’elles aiment le risque, en entrant illégalement sur le terrain ... À l’opposé de l’entrée du stade, malgré le froid, les fans du PSG étaient ultras chauds. L’un des seuls bémols de la soirée fût, les organisateurs débordés qui, avaient malheureusement fait attendre de nombreux spectateurs aux abords des tribunes du stade Robert-Bobin. Les joueurs de Linas-Montlhéry (Régional 1), ont vécu un grand moment en jouant contre les hommes de Thomas Tuchel. Pour les amateurs de « films sportifs », cela aurait pu être un rêve éveillé … L’entraîneur essonnien Stéphane Cabrelli, (ex-joueur de champ …), ne peut pas trouver sa défaite insupportable. Le club de capitale, a gagné avec un score sans appel, sans racket et sans raquettes … en un set.

Sans la plupart de ses stars et sans forcer

Pour ce premier match de 2020, le leader de la Ligue 1, avait décidé en grande partie, de faire tourner son effectif. De leur côté, les joueurs de Linas-Montlhéry étaient bien préparés pour cette rencontre mais pour « tenir » une vingtaine de minutes. Dès la 16ème minute de jeu, sur la talonnade aux abords de la surface de réparation faite par Julian Draxler, Adil Aouchiche vu son tir repoussé par le poteau. Sept minutes plus tard, la défense essonnienne trembla plus. Suite à un corner de Sarabia, la tête de Kehrer fût repoussée par le gardien Lutumba et, le coup de tête de Kouassi fût sauvé sur la ligne par un défenseur montlhérin puis, le tir de Kurzawa fût contré par le tacle d’un joueur adverse ! S'il y avait eu le but cela n’a pas être … confus. Juste après, sur son côté, le jeune latéral droit Dagba passa la balle au prometteur Aouchiche qui, en un crochet du pied gauche, élimina deux joueurs et, ouvrit le score grâce à une frappe du gauche. Ensuite, à la 36ème minute, le joueur espagnol Sarabia, centra très bien pour Edinson Cavani. La belle tête de l’Uruguayen fût sauvée par … le visage du gardien essonnien ! Trois minutes après, les supporteurs de Linas-Montlhéry rêvaient éveillés. Leno dévia pour Cissé qui accéléra et, grâce à la faute évidente de Colin Dagba, le club amateur obtenu un pénalty ! Malheureusement, le milieu Kanouté vu son tir trop mou repoussé par Sergio Rico ! Ce fût un mauvais petit scénario pour l’équipe de la capitale. Pour le Paris Saint-Germain, il en fallait peu pour en mettre deux. La contre-attaque de l’échec des 11 mètres, mata le club de régional 1. Les champions en titre de Ligue 1, remontaient rapidement le ballon et, sur le côté gauche Draxler, centra à ras de terre pour Cavani le numéro neuf du PSG. Il conclût facilement. Juste avant la mi-temps, le coup franc intéressant de Roca, passa au-dessus des cages parisiennes. Les deux équipes rentrèrent aux vestiaires sur le score de 2 à 0.

Jeu en pantoufles à Bondoufle

Le public (dont moi qui voulait rapper à la pause et oui j’étais au match), redoutaient un score de baby-foot en faveur du PSG. Un joueur parisien, lança en profondeur Cavani, l’avant-centre tomba à cause de la sortie limite de Lutumba. L’arbitre ne broncha pas … Déterminé pour cette année on dirait (mais pour combien de temps ?), le meilleur buteur de l’histoire du Paris Saint-Germain, pensa inscrire son doublé, suite à un centre du champion du monde 2014, Julian Draxler. C’est dommage que le ballon sortit en six mètres. Enfin, le vainqueur de la Copa America 2011, après un beau travail de l’ancien joueur de Wolfsburg, marqua son doublé. Puis, il fût altruiste pour servir Pablo Sarabia qui ajusta un tir pour marquer le troisième but du PSG. L’ancien sévillan inspiré, inscrit peu de temps après un nouveau but. Dès son entrée, Choupo-Moting pouvait l'imiter mais, il était … limité. Quand même, dans les 18 mètres, après un tir de la recrue estivale sévillane, le gardien de Linas repoussa le cuir et l’attaquant camerounais eu un but offert. Le Paris Saint-Germain écrasa Linas-Montlhéry sur le gros score de 6 à 0.