Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Le syndrome du Schtroumpf

Le syndrome du Schtroumpf

Publié le 26 févr. 2024 Mis à jour le 26 févr. 2024 Entrepreneuriat et start-up
time 3 min
2
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 5 commentaires
lecture 81 lectures
4
réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Le syndrome du Schtroumpf

 

Vous avez mal au coccice ?
Vous souffrez du syndrome du Schtroumpf !

Comme, j’en suis sûre, pas loin de 100 % des Français !
 
Bon d’accord, c’est une supposition, je n’ai pas fait d’enquête.
 
Et puis, je sais, certains pourraient s’empresser de me faire remarquer que j’ai fait une faute d’orthographe. Je le sais aussi, c’est l’idée. On écrit bien « coccyx », avec x comme dans « dix ».
 
Quel rapport avec les Schtroumpfs ? L’orthographe, bien sûr !
Ce que j’appelle le « syndrome du Schtroumpf », c’est cet abîme d’indécision orthographique dans lequel on peut plonger parfois au moment de mettre par écrit un mot que l’on
- connaît (a priori) par cœur,
- utilise (sans y penser) à l’oral et…
- ne sait (finalement peut-être) pas écrire !
 
Comme… « Chtroumf » !
 
Qui ferait un sans-faute (sans hésiter) à cette dictée ?
 
👉J’ai lu tous les albums des Schtroumpfs.
👉Mes rideaux sont fuchsia. (adjectif de couleur invariable)
👉Il y avait un macchabée dans le parc.
👉Pour ce dîner, j’ai utilisé le gril de mon four. (donc pas dans un grill !)
👉J’adore le kouign-amann.
👉Elle a fait le buzz avec son quiz.
👉Sa déco est très kitsch.
👉Il a été dithyrambique à ton sujet.
👉C’était l’année du krach boursier. (prononcé « crac »)
👉J’ai assisté au crash de l’avion. (prononcé « crache »)

C’est là bien sûr un minuscule florilège des joyeusetés du vocabulaire français.
Avec les doubles consonnes, la pléthore d’homonymes, les mots en ent/ant, et j’en passe, pas besoin d’avoir à affronter l’accord d’un participe passé pour se creuser la tête en matière d’écriture.

CQFD : Tout le monde souffre à un moment ou un autre du syndrome du Schtroumpf !

Alors, qu’est-ce qu’on schtroumpfe ?

👉On écrit au feeling ou comme ça s'entend et on passe à la suite ? NON !
Comme l’a dit en son temps Ambrose Bierce (écrivain et journaliste américain, 1842-1914?) et comme tout le monde le sait, « évidament », « l’orthographe est une science qui consiste à écrire les mots d’après l’œil et non d’après l’oreille ».

👉On consulte un dictionnaire ! (Un vrai, papier ou en ligne, au choix, mais y a pas marqué « dictionnaire » sur le front des gens autour de vous !) Et on vérifie tous les mots qu’il faut. Ce n’est pas une punition. C’est entre autres :
                  - une occasion de se coucher moins bête le soir ;
                  - une marque de respect pour vos lecteurs.

---------------------------------------------------------------------------
 
Bien sûr, la correction professionnelle est LA solution pour la diffusion d’écrits sans prise de tête et sans fautes,
 
👉même si, « spoiler alert », les spécialistes de l’orthographe que sont les correcteurs et correctrices ne connaissent pas tous les mots de tous les dictionnaires…,
👉parce qu’ils et elles n’hésitent pas à faire appel à leur collection personnelle d’ouvrages de référence ! C’est aussi ça, leur métier.

 

Correctrice professionnelle, autrement dit « docteure ès fautes d’orthographe », ma mission est de soigner vos écrits !

N’hésitez pas à me consulter !

 

 

 

Image par 易 烊 de Pixabay

lecture 81 lectures
thumb 5 commentaires
4
réactions

Commentaires (5)

avatar

Jackie H il y a 2 mois

(suite)

- mon père avait coutume de dire que "la patience est la vertu d'effort", cela devait donc signifier que pour faire des efforts, il fallait savoir être patient ? Ou alors que faire des efforts, ça rendait patient ? Ou encore que l'effort était patient - mais alors, pourquoi ne pas dire plutôt "la vertu de l'effort" ? (Évidemment, certes, en l'occurrence l'effort n'était jamais très loin, mais la patience est surtout la vertu "des forts", l'impatience étant une faiblesse...)

L'acoustique est traîtresse, et écrire à l'ouïe peut réserver bien des surprises... la réalité est parfois bien loin de la représentation que l'on s'en fait !
Vive l'orthographe ! Elle nous permet à coussure (et certes aussi "à coût d'effort") d'être clair à l'écrit même si on ne l'est pas à l'oral !
Quoi de mieux que de dire réellement ce que l'on voulait réellement dire !
avatar

Jackie H il y a 1 mois

Tout à fait, l'ortographe est abusivement la mal aimée de notre époque d'incommunication à tout va 😏
avatar

Jackie H il y a 2 mois

Ah, ce syndrome qui me rappelle mon enfance !
- je vais faire pipi - mais au fait, comment ça s'écrit, "pipi", vu qu'il existe un "petit i" et un "y grec" ? Est-ce que ça s'écrit "pipi", "pipy", "pypi", "pypy" ? (Bon, dans ce cas précis, comme souvent dans la vie, la solution la plus simple était la meilleure, mais à six ans, comment s'en douter ?)
- mes parents viennent de dire qu'"il faut n'y aller qu'à coussure", mais c'est quoi, une "coussure" ? Quelle est la différence entre une "coussure" et une couture ? Et d'ailleurs, qu'est-ce que la couture peut bien venir faire là-dedans ? (Évidemment, rien à voir avec la couture, et d'ailleurs la "coussure" n'existe pas : il ne s'agissait pas d'y aller "à coussure" mais bien "à coup sûr")

(à suivre)

Tu aimes les publications Panodyssey ?
Soutiens leurs auteurs indépendants !

Prolonger le voyage dans l'univers Entrepreneuriat et start-up
Passe-droit
Passe-droit

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie.

Bernard Ducosson
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur