Et si...

Et si...

Contribuer

Et si dans le champs des possibles il existait un endroit où le genre des êtres humains ne rechercherait plus l'égalité absolue entre leur deux natures mais la magie créatrice de leurs complémentarités dès lors que leurs essences s'unissent?

La biologie nous montre la voie: 1+1 n'est jamais égal à 2, au mieux 3 et dans l'absolu jusqu'à l'infini...

Alors. Ne tient-on pas là un indice par le vivant? Que dès lors que l'on s'adonne à l'union de nos deux expressions; tout s'amplifie. Et pourtant rien dans celle-ci n'est égalitaire. L'un apporte, l'autre porte, pour que le souffle posé en son sein finisse de tisser la fabuleuse technologie dont nous sommes faits. Un nouvel être né, bien différent, vivant, venant compléter la chaîne, l'organisme que tous ici rassemblés sur la planète Terre nous formons. 

Depuis des millénaires nous nous posons sur chacun de nos caractères de façon séparée et non simultanée. L'un ou l'autre, l'un sans l'autre, l'un contre l'autre. De l'animisme (où cette complémentarité frôle le coeur), en traversant les polythéismes, mettant les pieds dans le dogme du monothéisme religieux ou scientifique, la réflexion est absente. Il est vrai qu'elle invite à une posture assez originale. Un peu comme si nous nous concevions inséparables alors que la  matière a fait en sorte de nous rendre bien distincts et surtout bien séparés ;)

Le jeu de piste de la Vie nous emmènerait-il à devoir penser au-delà de la matière pour l'embrasser cet équilibre? Savoir composer entre le palpable et l'impalbable pour atteindre une nouvelle harmonie? Les résultats infructueux de cette fameuse quête d'équilibre depuis des millènaires, constituent à eux seuls une bonne raison de se poser la question et de se dire: pourquoi pas? Comment ferait-on? A quoi notre monde ressemblerait si....ensemble on se concevait comme indissociables dès lors qu'il s'agit de construire, réfléchir, créer, explorer, vivre...Aimer....

A la question: pourquoi pas? Mon coeur portait le désir de la poser ici...

A la question: Comment ferait-on? Je ne sais pas :)....mais une clé me semblerait utile à garder à notre trousseau: La confiance. Et je ne parle pas de la confiance en l'autre, je parle de la confiance en soi. Vous savez, cet état apaisé qui laisse l'égo dans sa juste proportion, son intuition vibrer pleinement, ses peurs reconnues et auxquelles nous sommes prêts à faire face, et enfin son esprit prêt dans son ouverture à acceuillir un mouvement perpétuel. 

Oui cela va peut-être être long (mais long par rapport à quoi finalement?), obliger nos esprits à une gymnastique peu pratiquée....

Accepter d'être ensemble dans un état non figé de règles établies, de vérités une fois constatées à un un instant  t plus jamais reconsidérées, être nous aussi ensemble résilients dans notre façon d'échanger.

Notre monde appelle le terme de résilience dans de plus en plus de domaines et à des fréquences de plus en plus rapprochées, il me semble juste alors de l'appeler pour ce que nos deux genres ont besoin d'avoir comme capacité pour continuer d'évoluer. Le sujet de nos genres est toujours posé au début des ères et civilisation que nous traversons. L'un fera ci, l'autre sera en charge de cela, l'un aura le droit, l'autre ne pourra, l'un aura la responsabilité de...etc...etc...Et après? Rien. La civilisation qui passe pose mille questions, accepte des reconsidérations sur tous les sujets pour pouvoir évoluer...sauf 1, qui finit par nous bloquer..l'affrontement des deux genres. 

Alors, plutôt que de passer notre temps à détenir et s'échanger les clés des prisons dans lesquels nous finissons par nous mettre (on peut se féliciter ici, car nous faisons cela très bien), baissons les pont-levis, sortons, libérons-nous. Pardonnons, remercions, émerveillons-nous de cette immensité qui s'offre à nous...mon coeur porte en lui l'évocation d'un si beau voyage, jalloné de puits de surprises. 

Laissons-nous imaginer une véritable Alliance, pas de celle qui limite et étouffe, non, je vous parle de l'Alliance capable d'engendrer la vie. Comme notre terre a besoin du jour et de la nuit, du soleil et de la lune.

Ainsi ma réflexion vous invite à imaginer si... Il n'y a rien de magique, mais par contre cela pourrait être réel, si tant est, qu'en conscience, ensemble, dans nos genres différents, se demander ce que donnerait l'espace Terre si parmi tououououououououououous les sujets qui nous interrogent nous ajoutions celui de notre complémentarité, plutôt que de chercher à être identiques.  

Que nous puissions nous dire à chaque nouvelle rencontre avec l'autre genre humain et pour tout ce que nous aurons à mener dans cette rencontre: Allez venez on sème :)

 

 

 

 

4
Coup de coeur
J'adore cet article
1
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
1
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
4
1
0
0
1
0
Partager l'article
copylink copylink
Contribuer
Prolonger le voyage dans l'univers Curiosités
De moi(s) en toi(t)
De moi(s) en toi(t)

L'ascenseur se présente, chaleureux, acceuillant de sa belle moquette rouge et moelleuse. RDC (Raie du cul comme j'ai appris à mes...

Yasmina Zakrani
4 min
Les idoles japonaises
Les idoles japonaises

À l'heure où la K-pop semble bien partie pour envahir nos horizons musicaux, que diriez-vous de vous pencher sur son équiva...

Manon Perfetta
4 min