facebook TATE MODERN ET STREET ART CONTEMPORAIN DE LONDRES
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
TATE MODERN ET STREET ART CONTEMPORAIN DE LONDRES

TATE MODERN ET STREET ART CONTEMPORAIN DE LONDRES

CREATIVE ROOM

Culture et savoir

TATE MODERN ET STREET ART CONTEMPORAIN DE LONDRES

Pour ce dernier article suite à mon séjour express à Londres en septembre, je vous emmène dans le quartier de Shoreditch et sur Bricklane à la chasse au street-art dans Londres ! Car en effet, depuis quelques temps, j’avais un objectif en tête pour mon prochain séjour là-bas : voir le street art à Londres ! En effet, je connais très (trop) bien le Londres shopping, un peu le Londres Nature & sorties mais je ne connaissais pas du tout le Londres Street Art.

Londres, c’est la Tamise, Buckingham palace, Westminster, Big Ben… une ville chargée d’histoire. Mais Londres c’est aussi la plus grande modernité et tout le charme de cette ville réside exactement à cette confluence.

La mixité à Londres est bien présente dans la population et ces quartiers hauts en couleur comme à Camden Town ou Shoretditch. Mais elle l’est également dans l’architecture et l’ambiance générale de la ville.

La Tate Modern est sûrement l’un de mes musées préférés au monde ! J’y ai notamment vécu l’une de mes claques esthétiques les plus puissantes lors de la rétrospective Miró, un de mes peintres préférés, dont les grands formats m’avaient sidéré.

 

Mais la Tate Modern pour moi c’est avant tout une architecture incroyable. Le musée a été installé en 2000 dans une ancienne centrale électrique située dans le quartier de Bankside sur les bords de la Tamise.

La rénovation est un savant mélange de restes de l’ambiance industrielle de l’usine et d’ultra modernité avec un minimalisme qui fonctionne au poil. Le hall central est impressionnant et on pourrait passer des heures à y prendre des photos sous tous les angles.

Visiter le musée de la Tate Modern à Londres

Le musée regroupe toute la collection d’art contemporain de l’ancienne Tate Gallery de Londres et les expositions temporaires y sont toujours d’une excellente qualité. Bref, c’est pour moi un passage obligé à chaque fois que je vais à Londres !

Autour du musée la balade le long de la Tamise sur Bankside est très sympa et il vous faudra absolument prendre le sublime Millenium Bridge, pond piéton qui semble flotter dans l’air et donne une perspective magnifique sur la cathédrale Saint-Paul.

                                               Street Art londonien

LA CHASSE AUX ŒUVRES DANS L’EAST LONDON

Et forcément, quoi de mieux pour ça que le quartier de Shoreditch / Bricklane 

 Pour mon itinéraire, côté street-art à Bricklane, je me suis inspirée de cet article d’Argone en m’arrêtant à Aldgate East, et en commençant par Hanbury Street. Et ensuite, j’ai déambulé dans les rues désertes (samedi matin, 8h30), m’arrêtant, furetant, photographiant…

En 2020, lors d’un de mes séjours à Londres, j’avais eu envie de partir à la recherche des œuvres de Banksy, qui était déjà l’un des Street artiste le plus connu au monde même si sa famé a depuis totalement explosée.

J’avais trouvé une carte des œuvres sur google map et nous étions donc partie à la chasse au Banksy. C’était super intéressant de voir comment les œuvres de cet artiste qui commençait à être considéré comme un artiste majeur étaient traitées par les autorités. Et globalement, on peut dire qu’elles étaient considérées comme n’importe quelle œuvre de street art sauvage : la plupart des œuvres recensées avaient été détruites, ou recouvertes, ou effacées.

Mais cette chasse au trésor street artistique m’aura permis de découvrir une première fois l’ambiance des quartiers de l’East London, Hoxton, Hackney, Finsbury, Shoreditch, etc. où l’on trouve quantité d’œuvres majeurs, encore aujourd’hui qui font de Londres l’une des capitales mondiales du Street art.

                   J’ai aimé le quartier populaire, dépaysant, ce street art aux multiples inspirations.

Direction ensuite Shoreditch « à l’aveugle » avec mon ami, pour continuer de profiter, en mode plus light toutefois. Ici encore, de belles œuvres, des fresques presque vivantes, le fameux mur d’expression libre de Shoreditch, un artiste à l’œuvre…

En tout, j’ai du passer plus de 4 heures sur place, dont 2h en solo du côté de Bricklane, et je suis loin d’avoir tout fait ! Mais heureusement, j’y retournerai, la prochaine fois que je passerai au Cereal Killer Café et cette fois-ci, je pense que j’explorerai plus Shoreditch ! J’ai aussi vu qu’une visite « guidée », le Street Art Shoreditch Tour, permettait de découvrir un peu plus le street-art à Shoreditch et son histoire, et si j’ai le temps, je pense que je ferai ça aussi car c’est toujours intéressant de connaître l’histoire d’un lieu et la manière dont il s’est développé. Les quartiers étaient en tout cas très intéressants, c’était captivant de voir comment le street art s’appropriait les lieux, même plus vétustes !

0
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
0
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink
Contribuer
Prolonger le voyage dans l'univers Culture
On parie sur le bon cheval !
On parie sur le bon cheval !

Comme ma femme m'avait souvent dit dans le passé : - Avec toi, j'ai parié sur le "bon cheval" ! (humour)

Alain Zimmermann
6 min
La route vers la délivrance
La route vers la délivrance

erToujours cette même route… Toujours cette ligne droite qui me semblait interminable. Perdu dans mes pensées, je conduisais...

Laure Gérard
1 min
Police (1985) Maurice Pialat
Police (1985) Maurice Pialat

Le flic est un homme comme les autres Ce qui rend le cinéma de Maurice Pialat si attachant c’est son caract&egrav...

Jean-Philippe Rathle
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur