¡Felicidades! Tu apoyo al autor se ha enviado correctamente
Le Conseil d'Etat rejette notre référé contre le CT moto 

Le Conseil d'Etat rejette notre référé contre le CT moto 

Publicado el 10, abr., 2024 Actualizado 10, abr., 2024 Política
time 1 min
0
Me encanta
0
Solidaridad
0
Wow
thumb comentario
lecture leer
1
reacción

En Panodyssey, puedes leer hasta 30 publicaciones al mes sin iniciar sesión. Disfruta de 29 articles más para descubrir este mes.

Para obtener acceso ilimitado, inicia sesión o crea una cuenta haciendo clic a continuación, ¡es gratis! Inicar sesión

Le Conseil d'Etat rejette notre référé contre le CT moto 

 

 

Le juge des référés du Conseil d’Etat a rejeté notre requête en référé suspension.
Ce rejet ne concerne que l’urgence et ne préjuge pas de la réponse qui sera rendue sur le fond dans quelques mois.

 

A la veille d’un week-end de manifestation nationale , le Conseil d’État a jugé qu’il n’y avait pas un caractère d’urgence à suspendre les textes mettant en œuvre le contrôle technique des deux et trois roues motorisés (CT2RM).

 

La FMF et d'autres associations de motards,avons déposé plusieurs recours devant le Conseil d’État pour enjoindre le gouvernement à retravailler sur les mesures alternatives. Ces procédures sont longues, nous les avons donc couplées d’une demande de suspension des textes en attendant la décision de justice.

 

Si le Conseil d’État a jugé qu’il n’y avait pas de caractère d’urgence à suspendre les textes, cela renforce notre conviction à ne pas aller faire le contrôle technique car personne ne vous remboursera les dépenses inutilement engagées si les décret et arrêté venaient à être abrogés ou modifiés.

 

Rappelons aussi que l’hebdo Auto-Moto indiquait le 2 avril que 27 députés dont Sacha Houlié, président de la commission des Lois, ont signé une lettre demandant un "moratoire sur l’obligation des contrôles techniques motos" au ministre délégué aux Transports, Patrice Vergriete.

 

"Les nouvelles contraintes sur le contrôle technique des véhicules traduisent une nouvelle fois l’esprit ’bureaucrate’ de notre Etat." soulignent les 27 députés dans leur missive.

S’exprimant à ce sujet pour le média Contexte, Sacha Houlié indiquait qu’ "à titre personnel", il ne se "soumettrait pas" à ce CT2RM. 

lecture 69 lecturas
thumb comentario
1
reacción

Comentario (0)

Puedes hacer una donación a tus escritores independientes favoritos para apoyarlos

donate Puedes apoyar a tus escritores favoritos