facebook Longue vie à nos objets !
Congratulations! Your support has been sent to the author
Longue vie à nos objets !

Longue vie à nos objets !

Published Apr 13, 2021 Updated Jun 17, 2021
time 6 min
1
Love
0
Care
1
Wow
thumb 0 comment
lecture 31 lectures
3 reactions

On Panodyssey, you can read up to 10 articles per month without being logged in.
Enjoy 9 articles more articles to discover this month.

To have unlimited access, log in or create an account by clicking below, it's free! Sign in

Longue vie à nos objets !

 Issu de La Newsletter #15 ⌚️"Obsolescence déprogrammée " - 26 mars 2021

On voudrait tous avoir des appareils aussi performants qu’au premier jour et surtout ressentir ce frisson du premier déballage à l’infini.

Du coup, on renouvelle cette première fois une fois de trop, et on rachète un énième appareil photo.

Un nouveau smartphone pour mamie, un nouveau PC gaming avec des néons pour le plus grand, et un four avec plus d’options, juste pour le plaisir.

Les objets passent et se ressemblent. Renouveler nos équipements quasiment à l’infini, c’est devenu normal.

Pourtant, ce n’est pas faute d’être équipés : on a en moyenne 6 gros appareils électroménagers par foyer, plus 13 autres plus petits … sans compter la vingtaine d’objets multi média et high tech.

Chacun fait ce qu’il veut avec son argent, mais en fait, c’est aussi un sacré gaspillage de ressources. Cocorico ! Les Français sont les plus gros producteurs de déchets électroniques (DEEE) de l’Union Européenne, avec 22kg chacun par an.

Contre la tentation du « sur-achat » et du neuf, c’est une bataille culturelle et industrielle qui se joue.

Alors, on commence par où ?

                                                                                         *  *  *

Electro-problématiques : nos appareils et leurs pollutions

Vous le savez peut-être, dès que vos appareils sont composés de câbles, de puces et de fils, ils impliquent de gros dégâts sur la planète et sur les populations.

Métaux rares forés dans des sols déjà fragilisés, consommation d’énergie incroyable, esclavage et guerres pour s’approprier les ressources : nos machines à laver et nos tablettes au logo pomme ne sont peut-être pas si innocentes.

Donc produire, ça pollue déjà beaucoup. Mais si on change de mixeur tous les 2 ans et de téléphone tous les 10 mois, là, c’est la cata !

À notre décharge, on y a pas mal été poussés par les abus des industriels et leur tristement célèbre « obsolescence programmée ». En réduisant leurs coûts, ils ont produit des appareils de moins bonne qualité, destinés à vite s’épuiser.

« Cette obsolescence, c’est aussi la responsabilité du marketing des marques. Les publicités pour les nouveaux produits sont trop fréquentes, et les fabricants vendent leurs pièces détachées très cher pour nous pousser à racheter neuf. » Camille Richard, Responsable RSE de BackMarket

Votre smartphone rame ?

Ça tombe bien, une pub pour le nouveau Xperience Gneration 18 passe à la télé.

Changer la lame du mixeur coûte cher ? Autant en racheter un neuf !

La tentation se comprend quand nos appareils sont en fin de vie, mais souvent, on les condamne bien avant l’heure. 42 % des Français disent changer leurs appareils dès qu’ils faiblissent, même s’ils fonctionnent encore.

D’où les 22kg de déchets par an.

Si le problème, ce sont les bugs de nos appareils, pourquoi on n’essaierait pas juste de les remettre sur pieds ?

                                                                                                *  *  *

Recycler, Reconditionner, Repair Café

Le recyclage date d’une quarantaine d’années en France, et il fait désormais partie de nos habitudes. La mairie nous explique comment bien remplir nos poubelles, et on l’enseigne même à l’école !

Poubelle verte, poubelle jaune, poubelle bleue, et ça suffirait à voir la vie en rose ?

Pas sûr …

Certes il y a des résultats, mais c’est pas encore ça (voir notre article sur la consigne).

Eh oui Jamie ! Réutiliser les matériaux, ça demande beaucoup d’eau et d’énergie : en fait le mieux, ce serait encore de ne pas jeter nos objets et de les faire durer.

Mais … on sait plus faire. Alors que réparer était une évidence il y a à peine deux générations, aujourd’hui, l’idée même de rafistoler n’est plus un réflexe.

Il y a pourtant des solutions, comme par exemple des sites de pièces détachées pour trouver LA pièce rare (ex Spareka) ou les Repair café, pour apprendre à réparer son appareil défectueux avec un.e bricoleur.euse plus aguerri.e.

Sauf que ces solutions sont encore très peu pratiquées.

Nouvelle carte Joker : le reconditionné.

C’est bien de la seconde main, mais la grosse différence, c’est que les pièces sont remises à neuf par des pros avant la revente. Pas de surproduction, et des smartphones tout beaux, tout propres.

Le reconditionné réunit le meilleur des deux mondes, le souci, c’est que ces atouts sont méconnus.

Back Market a décidé de faire tomber ces barrières !

                                                                                        *  *  *

Back Market : rendre sexy le marché de l’occasion

À l’origine de ce « supermarché du reconditionné », où vous trouverez aussi bien des smartphones, que des trottinettes, des blender ou des fers à boucler, il y a la volonté de rendre la seconde main accessible.

Pas de recherches interminables pour vérifier que ce n’est pas une arnaque : en 3 clics, vous trouvez toutes les infos et vous pouvez commander directement sur leur site.

Pour permettre aux indécis de franchir le pas, Back Market fournit les assurances et garanties nécessaires. Polis et luisants, beaucoup des appareils n’ont pas pris une rayure.

Tout est fait pour que le reconditionné soit désirable et qu’il n’y ait « plus de raisons factuelles d’acheter du neuf ».

Si on veut que le modèle perdure, il faut aussi que les personnes rapportent leurs objets défectueux. Avec sa communication sympathique et ses trucs et astuces pour faire durer nos objets, Back Market nous convainc de ne pas collectionner nos anciens smartphones « juste au cas où ».

Ces appareils retapés ont de sacrés arguments pour eux. D’abord, on peut trouver des outils high-tech de marque à moitié prix.

Ensuite, en ne faisant que réparer, et non produire du neuf, on n’exploite plus les sols et les personnes. Par exemple, un smartphone reconditionné, c’est 30kg d’émissions de CO2 évités par rapport à son équivalent neuf !

Au total, Back Market a permis à des millions d’appareils de repartir sur de bonnes bases, et a évité près de 300 000 tonnes d’émission de CO2 grâce aux reconditionneurs répertoriés.

L’opportunité de changer de modèle

Le reconditionnement est donc une solution intéressante. Darty n’est plus le seul à fournir des pièces, Apple a lancé son service en interne. De nouvelles lois (Loi AgecLoi Climat) font de l’obsolescence programmée un délit.

Mais le système doit s’améliorer. Par exemple, pour proposer une grande offre de reconditionné, Back Market s’associe à des entreprises états-uniennes et chinoises. Pour aller plus loin dans leur démarche, ils planchent sur des partenariats éthiques et Made in France.

L’idéal, c’est donc de s’attaquer aussi à la base du problème, et revoir à la baisse nos (mauvaises) habitudes de consommation. Face à la pub et à notre culture du neuf, nous pouvons nous remettre en question.

Parce que, entre nous, ce mixeur acheté il y a 2 ans, et ce smartphone qui a 10 mois, ils sont encore très bien, non ?

Inscrivez-vous à 👉 LA NEWSLETTER

Découvrez tous l'univers du Corail 👉 Nos Creative Room

Le Corail - Raconter pour engager

Agence créative, Média lab & Communauté de créatif.ves au service des projets à impact

lecture 31 lectures
thumb 0 comment
3 reactions
Share the article
copylink copylink

Comment (0)

You can support the independent writers you care about by making a donation to them

Extending the travel in the universe Economy
Hautes pressions
Hautes pressions

Lorsqu'un groupe naturel se forme - les abonnés à une piscine, habitués d'une plage horaire, les spontanés d'un cowo...

Eva Maria Matesanz
2 min
Renoncer pour recréer
Renoncer pour recréer

Un événement dans le monde des médias sociaux que nous sommes tous que l'événement qui a accompagné la...

Eva Maria Matesanz
1 min
Des indices de reprise morale
Des indices de reprise morale

Lorsque l'on veut évaluer la virtuosité ou la toxicité des relations humaines envers la société et l'environn...

Eva Maria Matesanz
1 min

donate You can now support your favorite writers on Panodyssey!