cv

Networking Culture & Innovation #3

Share

Les déjeuners networking du Réseau Culture & Innovation permettent à des porteurs de projets de rencontrer une personnalité du monde de la culture, de l’innovation ou de l’entrepreneuriat. Audiens facilite ainsi le partage d’expériences et les échanges de bonnes pratiques entre professionnels qui n’ont pas forcément l’occasion de se rencontrer. 

Logo dejnetworking

Le mardi 1er octobre, c’est Alexandre Leforestier, co-fondateur de QOBUZ et fondateur de Panodyssey qui est venu partager son expérience d’entrepreneur avec six personnes du Réseau Culture & Innovation. Il a pu rencontrer Martin Zdrzalik, co-fondateur de Linkaband, start-up qui a été accompagnée par la Nurserie Audiens et qui permet aux professionnels et aux particuliers de réserver des musiciens et DJs pour leurs évènements ; Denis Février qui propose avec la société Polkatulk d’utiliser les protocoles blockchain pour garantir et certifier l’ensemble des éléments contractuels des œuvres afin d’armer la diffusion de contenus, tout en sécurisant le suivi du copyright et qui édite Scenso.tv, la première plateforme de vidéo à la demande de toutes les familles du spectacle vivant; Coralie Garandeau co-fondatrice de Ravive, également accompagné dans le cadre de la Nurserie qui développe une solution numérique et physique, collaborative, qui accompagne dans la construction de récits et facilite la réalisation d’un livre. Etait également présent Cyrille Perrin qui créé Izy Show plateforme permettant aux artistes de trouver facilement une salle de répétition ; William Fauchoux, lauréat prix d’encouragement 2019 du Prix de l’Initiative Numérique avec la start-up BlockchainyourIP qui développe des solutions de protection des créations et des innovations via la Blockchain et enfin Evelyne Jardin , autrice et formatrice en communication Web.

 

Alexandre a retracé son parcours, tout d’abord dans l’industrie de la musique au sein du label Bee Jazz, témoin de la période naissante de la crise du disque et participant ensuite à la création de Qobuz premier service de musique en ligne pour les audiophiles et les mélomanes. Selon lui, l’industrie du disque a subi et surmonté des difficultés face au numérique avant d’autres secteurs, notamment culturels et cela a pu servir d’exemple ensuite. En créant une plateforme de distribution digitale de la musique il a contribué à faire le lien entre une industrie du passé, traditionnelle et son futur, via un usage nouveau.

Depuis 2 ans, Alexandre travaille sur le projet Panodyssey, une plate-forme de mise en relation et de partage de contenus collaboratifs qui a pour objectif de révolutionner la manière de s'informer et vivre sa passion dans le secteur Media & Entertainment. En créant Panodyssey, il a la volonté de remettre le créateur au centre de la diffusion et le rémunérer au plus juste. Il s’agit d’avoir une action concrète sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle mais aussi de mettre de l’ordre dans le panorama actuellement confus des médias et des réseaux sociaux. Panodyssey propose une formule collaborative qui encadre mieux la création, l’objectif est donc d’agir sur la responsabilité de chacun et la transparence du fonctionnement. Toutes les questions de prescriptions et recommandations sont aussi réfléchies pour échapper aux visions algorithmiques actuellement proposées par les GAFA afin de proposer plus de diversité de contenus.

Revenant, au gré des échanges sur son parcours d’entrepreneur, Alexandre estime avoir connu toutes les étapes de la vie d’une entreprise et appris à s’entourer suivant les besoins. Il exprime une véritable difficulté à entreprendre seul, il faut notamment veiller à avoir des compétences technologiques dès la base du projet et des profils financiers au moment du développement de l’entreprise. Il faut trouver le bon équilibre dans la production technologique et savoir aussi observer le marché, les usages et les concurrents.

En conclusion, Alexandre rappelle que l’alchimie entrepreneuriale tient aussi de la tactique et du « bon » moment où les propositions peuvent émerger. Une des clefs étant à la fois d’observer les technologies et leurs évolutions, en parallèle des usages du marchés.

Aude Merlet 
Cheffe de projets marché du numérique 
Audiens