facebook (II, 2) : Réunion debout
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
(II, 2) : Réunion debout

(II, 2) : Réunion debout

Publié le 27 mars 2021 Mis à jour le 27 mars 2021
time 5 min

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

(II, 2) : Réunion debout

Scène 2

Le Boss, Le Philosophe, Astrid, Le Stagiaire, Charles

 

Le Boss entre à toute vitesse. Il est encore en train de remonter le nœud de sa cravate qui masque temporairement la marque rouge d’un jeu d’étranglement érotique. Il marche en canard. Aussi il préfère rester debout.

LE BOSS

Bonjour tout le monde.

ASTRID, LE STAGIAIRE, LE PHILOSOPHE, comme des enfants sages

Bonjour.

LE BOSS, sans détour

Nous avons un problème.

Astrid et Le Philosophe font les étonnés

ASTRID, LE PHILOSOPHE

Ah ?

LE BOSS

Le projet n'avance pas assez vite. Code rouge. Venez. Réunion debout !

Habitués, les collaborateurs se pressent près de la machine à café où se tient le Boss. Seul le stagiaire a la présence d’esprit de déplacer le fauteuil de Charles. Il attend derrière son mentor et écoute la réunion.

LE BOSS

Nous allons ensemble réviser le plan de travail et discuter des tâches et de leur avancement. Il est crucial que Margaret puisse présenter le résultat du service incessamment sous peu.

Le Boss fait un signe de main. Astrid lance le rétroprojecteur : au mur apparaît un tableau de trois colonnes qui recense l'avancement des tâches à effectuer dans le cadre du projet Appel de la forêt. La première colonne liste les tâches. La seconde colonne, nommée « task force », présente le collaborateur en charge de la tâche. La dernière colonne représente l'avancement, matérialisé par un pourcentage. Les colonnes de gauche sont les suivantes : Slogan, Business plan, Benchmark, Cycle en V, Mapping, Power Point, Diagramme de Gant, PERT. Un seul prénom est visible : Charles. Le pourcentage d’achèvement est toujours de l'ordre de zéro pourcent.

Tous semblent omnubilés par le spectacle, ils contemplent le tableau comme s'il s'agissait d'une œuvre d'art.

TOUS, absorbés

Hum...

LE BOSS

Quelle est votre analyse ?

LE PHILOSOPHE, hésitant

On sent une certaine récurrence

ASTRID

Je suis plutôt étonnée.

LE BOSS

Rien ne vous choque ?

ASTRID, LE PHILOSOPHE

Pas plus que ça.

LE BOSS, au stagiaire

Et toi ?

LE STAGIAIRE, hésitant

Heu... Je ne suis pas sûr de comprendre. Le travail a pris un peu de retard, je suppose.

LE PHILOSOPHE

Ne l’embêtez pas, il n'a que que quelques semaines de boîte, il n'est pas encore habitué à la terminologie.

ASTRID, plussoyant

On lui a expliqué, pour la bilatérale.

LE BOSS

Je suis content que vous fassiez son éducation. Cela m’évite de faire descendre l’information.

LE PHILOSOPHE, ASTRID, ensemble

Merci.

LE BOSS

Bon, finies les digressions. Je vais maintenant vous livrer ma synthèse : ce qui saute en premier aux yeux (– et ça, le stagiaire ne pouvait pas le savoir –), c'est l'aspect caractéristique du tableau. Il illustre à la perfection l'organisation même de notre service.

ASTRID

Vrai.

LE BOSS, s'enorgueillit

Et, pour reprendre les mots de l'un de nos collaborateurs, on sent « une certaine récurrence »

LE PHILOSOPHE, l'achevant

...dans la colonne des résultats.

ASTRID, ajoutant rapidement

Ils gagneraient à être augmentés.

LE BOSS

Tout à fait. Je ne doute pas de l'excellence de notre collaborateur Charles, cependant je propose de réorganiser la task force. Je vais donc réattribuer arbitrairement les tâches selon les compétences de chacun pour améliorer notre productivité.

Le Stagiaire est le seul qui frétille, les deux autres sont maussades.

ASTRID, LE PHILOSOPHE, déçus

Ah...

LE BOSS

Qui prend le Slogan ?

Le Stagiaire lève timidement la main.

LE BOSS

Astrid.

Business plan ?

Le Stagiaire relève la main

LE BOSS

Eric.

Benchmark ?

LE STAGAIRE, timidement

Peut-être je...

LE BOSS

Astrid !

LE STAGIAIRE

Mais...

Le Boss ne le regarde même pas. Avant même de commencer sa prochaine réplique, il regarde et s'adresse directement à la personne qu'il va désigner.

LE BOSS

Cycle en V ?

LE PHILOSOPHE

Je prends.

LE BOSS

Bien. Mapping ?

Le Stagiaire esquisse un lever de main, sans trop y croire. Il ne cille plus. Le Boss regarde Astrid.

LE BOSS

Astrid.

Power Point : Astrid. Diagramme de Gantt : moi. PERT : moi. C'est tout.

LE STAGIAIRE

Je ne peux pas me rendre utile sur un chantier ?

LE BOSS

Non, tu n'as pas fini de t'installer.

LE STAGIAIRE, se plaignant

Je n'ai pas de poste de travail.

LE BOSS

Rappelle à Charles de t'en commander un.

ASTRID, compatissante

Il a dû oublier, il est si occupé, ce n'est pas de sa faute.

LE STAGIAIRE

Suis-je obligé d'avoir un ordinateur pour participer ? Ne puis-je rien faire ?

LE BOSS

Non.

LE STAGIAIRE

Et si je passais directement par le service technique pour l’ordinateur ?

LE BOSS

Non.

LE STAGIAIRE, avec une relique d'espoir

Aucune chance pour que je travaille ?

LE BOSS, inflexible

Oui.

Le Stagiaire devient maussade. Il s'affaisse un peu et retrouve sa chaise. Il y tombe lourdement. L'attention de tout le monde s'est déportée sur autre chose. Il n'est qu'une ombre dans son fauteuil à roulettes.

ASTRID

Et Charles ?

LE BOSS

On lui laisse toutes ses attributions, évidemment. Il vous supervisera, comme toujours.

ASTRID, LE PHILOSOPHE

Bien.

LE BOSS

Quelqu'un a quelque chose à ajouter, des questions ?

LE STAGIAIRE

Quand la machine à café sera-t-elle réparée ?

Les gens sont outrés, particulièrement le Boss, qui semble trouver la remarque particulièrement effrontée. Astrid reprend vite contenance.

ASTRID, qui tente de le sauver

Il pensait au regain de productivité.

PHILOSOPHE, suiveur

On n'arrive plus à tourner sans notre café.

LE BOSS, réfléchit

Aucune directive n'est descendue pour l’instant. Je ne vois qu'une solution.

ASTRID, LE PHILOSOPHE, LE STAGIAIRE

Laquelle ?

LE BOSS

Se mettre aux rails de coke. Les circonstances sont exceptionnelles.

TOUS, excepté le Boss font des yeux ronds

Oh !

LE BOSS

Je fais remonter la demande au CE. Les bons de réduction devraient être disponibles d’ici la fin de la semaine.

LE PHILOSOPHE, proactif

Et que pensez-vous d'une tentative de médiation ?

ASTRID

On n’a pas encore essayé de marchander.

LE BOSS

Bonne idée, je vais soumettre à Margaret à l'idée d'un comité de médiation.

LE PHILOSOPHE

Nous serions les ambassadeurs de l'entreprise, nous représenterions les intérêts du service.

ASTRID

Il faudra être implacable.

LE PHILOSOPHE

Impitoyable.

LE STAGIAIRE, reprenant du poil de la bête

Inflexible !

LE BOSS, en conclusion, satisfait

Inhumain, on s'entend.

Le groupe de travail hoche la tête en signe d'acceptation. Le Boss serre la main de tous.

LE BOSS

Je suis content qu'une réunion éclair ait pu déboucher aussi rapidement sur un consensus aussi unanime. (Au Philosophe) Puisque l'idée vient de toi, il serait juste que tu ailles la présenter à Margaret avec Astrid. Je ne suis pas en odeur de sainteté ce matin.

Il se tourne vers le Stagiaire

Toi, reste ici. Une bilatérale s'impose (au son du mot, un frisson parcourt l’échine du Stagiaire). J'ai senti comme qui dirait une certaine récurrence d'animosité, entre nous.

Astrid et Le Philosophe vont dans le bureau d'à côté. Astrid suit Le Philosophe. Le Philosophe gonfle le torse, fier de proposer un projet.

2
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
2
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Entrepreneuriat
Qu’est-ce que le marketing digital ?
Qu’est-ce que le marketing digital ?

Nous entendons ce terme presque tous les jours, sans vraiment savoir ce que c'est. Pourtant, le marketing digital n’est pas compliqu&eacut...

Lova Rakotonindrina
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur