facebook Comment faire de son cerveau son meilleur allié ?
Comment faire de son cerveau son meilleur allié ?

Comment faire de son cerveau son meilleur allié ?

Comment faire de son cerveau son meilleur allié ?

Contribuer

En phase de reconversion professionnelle, en souhaitant augmenter sa productivité ou tout simplement exceller dans une discipline, nombreuses sont les personnes qui ont dû se demander comment progresser. Et si possible rapidement. La science ici va nous être utile pour comprendre le fonctionnement du cerveau afin d'en faire un atout.

Fais de ton cerveau une autoroute

Porte ouverteÀ la manière de Dieu qui créa le monde en 7 jours, nous allons nous représenter ici le chemin de l'apprentissage sur une semaine.

Imaginez que vous soyez en train d'apprendre quelque chose pour la première fois. Disons de la danse salsa. Il va alors se passer la chose suivante dans votre cerveau : celui-ci remplis de neurones va permettre une connexion entre ces derniers. Mais comme il n'y a pas eu de précédent, c'est une liaison nouvelle qui naît. Imaginons un chemin que vous vous frayez à travers une jungle. Nous sommes le premier jour.

Deuxième jour. Il y a toujours des difficultés. Mais vous tenez bon dans votre apprentissage. Et surtout répétition de votre tâche. Bien entendu, à ce stade, vous êtes toujours très maladroit. Mais comme vous êtes déjà passé, on peut commencer à distinguer un passage. Chemin de fortune composé d'herbes écrasées à un endroit. De branches arrachées en hauteur (désolé si je froisse quelques amis de la nature).

Troisième jour. Vous êtes toujours pataud. La concentration est toujours intense MAIS vous commencez tout de même à vous sentir plus à l'aise. La compréhension de l'interaction entre la musique et la danse sans être naturelle devient plus claire. Nous sommes alors sur une route de campagne.

Quatrième jour. Votre concentration est toujours requise mais ce n'est clairement plus de la même intensité. Vous prenez conscience de vos progrès. Tout commence à devenir plus naturel. On ne peut plus vous qualifier de débutants. Mais vous n'êtes pas non plus un expert. La route de campagne s'est muée en communale.

Cinquième jour. Là nous sommes dans la zone plaisir. Vous n'avez presque plus besoin de vous concentrer. Vous vous enhardissez et commencez à tenter de nouvelles choses inédites. Un tour sur vous même. Une vague avec votre corps. Les observateurs pensent que vous êtes un confirmé. Nous sommes à présent sur une départementale.

Sixième jour. Vous n'avez plus rien à apprendre en salsa. D'ailleurs c'est vous qui enseignez  Vous n'êtes pas sur un plafond de verre seulement pour continuer à progresser vous devez bosser énormément. Ce n'est pas un sujet puisque vous êtes passionné. Plus que cela même : un professionnel. Nous sommes sur une nationale.

Septième jour. Vous êtes arrivés très haut. Vous pouvez danser tout en parlant. Vous créez instinctivement des combinaisons. En fait, vous ne réfléchissez plus, c'est votre corps qui s'exprime de lui-même. D'un point de vue neuroscience :  tout le travail est maintenant entre les mains (ou les pieds) de votre inconscient. Mais il vous reste une voie pour progresser : étendre votre zone de confort. Non plus dans la pratique de la salsa, vous êtes déjà très bon. Mais dans la pratique de danses connexes (si des danseurs me lisent nous sommes sur des points très précis de la salsa que je serais ravi de débattre avec vous en commentaires ;-) : rumba, danse classique, barre au sol.

Le cerveau. Ne s'use que si l'on ne s'en sert pas

Cerveau arroséLa route, c'est le symbole de la connexion entre nos neurones. Plus vous pratiquez, plus vous développez le nombre de connexion entre les neurones. Comprenez ainsi que ce n'est pas le nombre de neurones qui est le sujet mais le nombre de leurs connexions.

Qu'est-ce qui fait le grand génie de certains versus de simples professionnels ? Le nombre d'heures pratiquées. Donc avant de vous lancez dans une nouvelle activité, aventure entrepreneuriale par-exemple, assurez-vous que s'il s'agisse bien d'une future passion avant de vous lancer corps, âme et cerveau. C'est un prérequis indispensable pour y consacrer votre temps sans compter.

Michaël Capgras - CEO du réseau d'affaires YOU WORK HERE.

1
Coup de coeur
J'adore cet article
1
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
1
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
1
1
0
1
0
0
Partager l'article
copylink copylink
Contribuer
Prolonger le voyage dans l'univers Entrepreneuriat
Métiers (4)
Métiers (4)

Lundi : Si le marin scrute l’horizon de la mer, le forestier observe les horizons de la terre.

Thibaud Surini
1 min