Notre groupe Co.Vie Elise, Olivier, Lucie

Notre Groupe Co.vie Elise, Olivier, Lucie

Notre Groupe Co.vie Elise, Olivier, Lucie

Pour entrer en matière, nous avons commencé par évoquer ce qui nous relie, à savoir le thème de nos
réunions : « résilience et coopération ».


Très vite, nous évoquons nos différences de perception quant à la signification des mots et comment cela
résonne pour chacun de nous et en trouvant une définition satisfaisante pour tous.
Puis nous exposons tout à tour une expérience personnelle de résilence et comment les choses se sont
articulées. Tout d'abord, il nous a fallu ajuster nos vocabulaires, pour vérifier que nous sommes bien entendus,
compris. Nous avons eu besoin de faire reformuler, d'ajuster nos mots pour préciser très finement ce que nous
avons éprouvé, senti, compris ou ressenti.


Le fait d'entendre nos expériences respectives m'a permis de préciser, d'explorer plus avant mon propre
processus, de mieux comprendre ce qui s'est joué, en tout cas de l'observer différement et de légitimer un
mode de fonctionnement personnel où ce ne sont pas les mots qui priment. C'est la créativité qui a été mon
support de résilience et qui s'avère être mon média principal lors de mes accompagnements.


Dès le départ, une grande qualité d'écoute et d'accueil de l'Autre dans ses particularités, dans ce qu'il a
traversé, dans ce qu'il a vécu nous amène à poser un regard plus aigü, plus large, une compréhension plus
globale sur nos propres processus. En effet, l'écho du vécu de l'autre ajoute et renseigne sur le nôtre, en faisant
miroir, ou au contraire en mettant en lumière ce qui diverge. C'est cette « confrontation » qui éclaire sous un
nouveau jour notre expérience et met en lumière avec plus d'acuité des ressources parfois insoupçonnées.


Prendre le temps d'entendre le silence, les mots tus qui ne peuvent trouver leur place, être accueilli.e
dans cet espace indicible permet de retrouver ou de poser un ancrage nouveau qui autorise à reprende pied
d'un autre endroit, dans un espace vierge, au-delà de nos frontières connues.


C'est ce possible qui est précieux, où tour à tour, il est possible de se frôler du bout du coeur et
d'explorer de nouvelles géographies intérieures qui enrichissent la cartographie commune ! C'est de là que se
contruisent nos mémoires du futur, bordées de rêves, d'utopies et d'idéaux... (création d'un dispensaire ?)
En parrallèle s'est affinée la question de notre posture en tant qu'accompagnant et comment accueillir
l'Autre de manière inconditionnelle, de manière à lui permettre de se projeter, en toute sécurité, au-delà de ses
propres horizons. Comment amener l'Autre à contacter ce qu'il porte en lui d'essentiel, de vivant et de
merveilleux... Ne rien attendre et ne rien vouloir pour lui.elle.


Comment, à partir de là, accompagner ceux qui disposent de peu de moyen, avec des approches
différentes de ce qui est habituellement proposé ? L'idée du dispensaire prend sens et prermet à chacun de
nous de cheminer, de se projeter et de réaliser que d'où il est, avec les moyens dont il dispose, il est déjà, à sa
mesure, en capacité d'agir !


Ces rencontres sont l'occasion d'un rendez-vous précieux qui nous amène à accueillir nos vulnérabilités,
à regarder tout ce nous devons lâcher de nos volontés, nos assurances, nos savoirs ; ceci dans une démarche
d'humilité.


Comment accompagner aujourd'hui pour contribuer à un monde plus humain, plus juste et qui ne laisse
personne sur le côté ?
Nous sommes responsables et acteurs de cet enjeu sociétal, devons faire confiance à notre créativité
pour tricoter des devenirs plausibles, attrayants et hauts en couleurs ! Autorisons-nous des imaginaires
débridés, promesses de nouveaux paradigmes tout en restant cohérents avec nos besoins essentiels.


16 mai 2020
Lucie Boussard

0
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
0
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink
Contribuer
Prolonger le voyage dans l'univers Éducation
Citation
Citation

  Nous faisons souvent d...

Chany Sorelle Koya
1 min
Le mouton noir
Le mouton noir

Satire à l'encontre de ces prélats qui n'auront jamais "l'abbé attitude" !    ...

Bernard Ducosson
2 min
L’ENTREPRISE EN PERSPECTIVE
L’ENTREPRISE EN PERSPECTIVE

Quelle place, quel rôle pour l’humain dans l’entreprise ? À l’heure des plateformes, de l'intelligence artificiel...

Auteurs De Vues
1 min