Congratulations! Your support has been sent to the author
Happée par mon univers

Happée par mon univers

Published May 10, 2022 Updated May 10, 2022
time 3 min
0
Love
0
Care
0
Wow
thumb 2 comments
lecture 30 lectures
1 reaction

On Panodyssey, you can read up to 10 articles per month without being logged in.
Enjoy 9 articles more articles to discover this month.

To have unlimited access, log in or create an account by clicking below, it's free! Sign in

Happée par mon univers

Image de Genty sur Pixabay 

J'ai fait le point aujourd'hui sur T.3. J'ai franchi la barre des 50k pour 22 chapitres écrits (le 23 est en cours de mijotage, je le termine demain, je pense.) et je suis en train de me faire avalé sévère par mon univers. La première fois que ça m'est arrivé, c'est pour T.2, l'été dernier. Je crois que la pause forcée fin mars/courant avril à relancer une machine que je ne gère plus ahah. En deux jours, j'ai écrit plus qu'en un mois. J'avoue halluciner un peu, mais surtout, j'ai encore envie d'écrire. Bon, quand on a une histoire en cours d'écriture, à moins d'être bloqué, on a toujours envie d'écrire, mais ceux qui savent de quoi je parle, sauront que je parle de quelque chose de plus fort qu'une simple envie d'écrire. L'histoire nous appelle, faisant fi de tout ce qui nous entoure (c'est pas forcément bien du coup.) et on se fait littéralement engloutir le temps de coucher sur le papier tout ce qui doit l'être (et je n'ai pas fini visiblement, parce que je n'ai pas encore atteint la moitié de ce tome). 

Pour tout vous avouer, je m'étais relevée pour écrire la suite de C23, mais une de mes AL à commenter C12 et j'ai donc pris le temps de répondre, poster C13 et aller AL son chapitre qui a été posté deux jours plus tôt et que je n'avais pas pris le temps de venir lire. J'ai aussi été AL une autre personne que j'adore et qui est en train d'AL en retour les chapitres que j'ai ajouté a T.1 et T.2 pendant qu'elle finissait T.2 pour être totalement à jour quand elle se lancera sur T.3 (j'ai des AL en or ! ) 

Là, je n'ai qu'une envie, bouclé C23, mais mon corps réclame du repos, malheureusement pour moi. Déjà, hier, j'ai dû arrêter parce qu'à force, ça pique les yeux... Je ne sais pas combien de temps, je vais me faire engloutir par T.3. Soit jusqu'au point final de ce premier jet ou alors avant. Seul l'avenir nous le dira. Tout ce que je sais, c'est qu'Apashe (une ancienne musique sur laquelle je suis retombée, pas celle dont je vous ai parlé dans ma créative room des musiques pour me motiver) est un motivateur sans faille qui est sûrement pour beaucoup dans ce regain d'activité. Ce qui n'est pas pour me déplaire, mon objectif étant de boucler T.3 avant la rentrée, voire l'été si possible. Non pas que je veuille m'en débarrasser. J'aime l'univers que j'ai créé et j'appréhende beaucoup le fait de marquer le point final de leurs aventures, mais j'ai d'autres choses sur le feu IRL qui nécessite une pleine attention de ma part et cette trilogie m'accapare complètement, même quand je n'écris pas. Deux ans que je suis dessus. Je vis, je respire, je dors en y pensant à chaque instant. 

Moi qui n'arrivais jamais à finir une histoire, je n'en reviens pas d'être toujours aussi motivée pour l'écrire, mais je savoure ça comme jamais. Oh, il y aura encore les étapes réécriture, BL, correction, envoi en ME, mais l'écriture principale, elle, elle sera finie. Je n'aurais plus à penser à tout ce que je dois encore coucher sur le papier et qui m'obsède au point de griller des heures de sommeil.

Et vous, vous avez déjà connu ça ? Vous en avez pris conscience après être sorti de cet état ( comme moi l'été dernier) ou alors en cours (comme moi, en ce moment) mais incapable pour autant d'y résister ? 

lecture 30 lectures
thumb 2 comments
1 reaction
Share the article
copylink copylink

Comments (2)

Je salue l'acharnement, premier mot qui ne me convient pas, mais bon là j'en ai pas d'autre. Je devrais probablement m'en inspirer un peu. Ou rester moua et papillonner en arrêtant de culpabiliser. Bon courage.
avatar

Oina Sasclain 1 month

Tu peux rester toua et papillonner en arrêtant de culpabiliser. Une chose qui n'est pas dite dans cet article, c'est que quand je ne suis pas dans une de ces périodes d'intenses activités, je papillonne énormément ahah.

You can support the independent writers you care about by making a donation to them

Extending the travel in the universe Curiosities
5.6 – Le quatrième mur... 
5.6 – Le quatrième mur... 

Lors de la lecture de fictions littéraires le miroir est une glace sans tain.Et nous nous tenons derrière.Cette glace...

Lorenzo Soccavo
2 min
5.4 – Images de l’au-delà... 
5.4 – Images de l’au-delà... 

En peinture et en photographie il est possible aussi de représenter des passages entre les mondes.L’aspect spectaculaire est...

Lorenzo Soccavo
3 min
Les bâtons dansants
Les bâtons dansants

La petite pièce sans fenêtre ne sent pas toujours bon.Forcément  &hel...

Chantal Perrin Verdier
2 min

donate You can now support your favorite writers on Panodyssey!