cv

Dix romans à lire absolument dans sa vie

Share

 

 

1. Le Parfum

 

Jean Baptiste Grenouille est la créature la plus laide au monde, mais il possède un don unique. Il est doté d’un odorat extraordinaire. Capable de déceler des milliers d’odeurs, et doté d’une mémoire extraordinaire, son objectif est de créer LE parfum. Il fera tout ce qui est en son pouvoir pour parvenir à ses fins, même s’il doit commettre de nombreux crimes…

 

2. La Guerre et la Paix

 

Roman phare de Léon Tolstoï, ce pavé décrit l’histoire de plusieurs familles russes durant l’invasion napoléonienne en 1812. Léon Tolstoï y développe une théorie fataliste de l’histoire, où le libre arbitre n’a qu’une importance mineure et où tous les événements n’obéissent qu’à un déterminisme historique inéluctable

 

3. Les Misérables

 

Victor Hugo y dépeint les vies affreuses de plusieurs personnages, notamment celles de Jean Valjean et de Cosette. Véritable leçon de vie, ce roman saura vous toucher pour son humanisme et son caractère unique. Les Misérables est le meilleur roman français selon Tolstoï, juste avant une Vie de Maupassant. 

 

4. Une Vie

 

Maupassant y décrit la vie "d’une femme depuis l'heure où s'éveille son cœur jusqu'à sa mort", une aristocrate nommée Jeanne. Partagée entre l’amour, la haine, la tristesse et la jalousie, Jeanne est tourmentée toute sa vie. Très attachée à sa famille et à sa future famille, elle mettra tout en oeuvre pour parvenir à ses fins. 

 

5. Le Capital

 

Karl Marx dénonce les dérives et les conséquences du capitalisme, véritable machine à broyer les ouvriers. Il plaide pour une distribution égale des richesses et appelle à une révolution prolétarienne dans les démocraties industrielles. Marx, de par son travail acharné pendant 20 ans, offre une nouvelle idéologie qui bouleversera le XXe siècle. 

 

6. La Promesse de l’Aube

 

Romain Gary, gagnant du Prix Goncourt deux fois, raconte sa vie dans ce roman. Sa relation étroite avec sa mère, ses rencontres amoureuses, la guerre d’Algérie, son arrivée en France, l’admiration de sa mère pour ce pays. Doté d’un humour ravageur et d’un soupçon d’ironie, Romain Gary nous fait voyager dans un roman à la fois joyeux, triste et mélancolique. 

 

7. Du côté de chez Swann

 

Dans son premier roman du volume À la recherche du temps perdu, Marcel Proust raconte la vie du jeune Swann, un jeune homme qui se fait passer pour un aristocrate. Le narrateur y raconte son enfance à Combray, son besoin d’appeler sa mère avant d’aller au lit, et ses premières lectures, notamment François le Champi de George Sand. On voit se dessiner l'univers culturel et affectif d'un personnage dont on va suivre la vie et l'évolution pendant le reste de la Recherche

 

8. Le Rouge et le Noir

 

Le roman est divisé en deux parties : la première partie retrace le parcours de Julien Sorel en province, dans une petite ville nommée Verrières, puis à Besançon, et plus précisément son entrée chez les Rênal, et sa passion avec Louise de Rênal, de même que son séjour dans un séminaire ; la seconde partie porte sur la vie du héros à Paris comme secrétaire du marquis de La Mole, et la passion qu'il a avec sa fille, Mathilde. 

 

 

9. La Peste

 

Albert Camus y décrit la naissance et le déchaînement de la peste dans une ville isolée. Les habitants ont des réactions différentes face à la maladie, allant du fanatisme à l’avilissement. Mais 

le héros n’abandonne et met en oeuvre toutes ses qualités de docteur pour essayer de sauver les victimes de ce fléau. Un roman poignant mais difficile, tant les descriptions des symptômes semblent réelles. 

 

10. 1984 (bonus : La Ferme des Animaux)

 

George Orwell imagine un monde divisé en trois continents, chacun gouverné par une dictature omnisciente. Le héros tente d’échapper à ce système en menant une rébellion passive dans ses gestes du quotidien, mais une rencontre va tout changer dans son existence…

 

La Ferme des Animaux présente une ferme où les animaux se sont rebellés pour prendre le pouvoir. Peu à peu, les animaux dérivent vers un système dictatorial où le pouvoir réside entre les cochons. L’âne, ironiquement, dira que "tous les animaux sont égaux, mais certains plus que d’autres".