¡Felicidades! Tu apoyo al autor se ha enviado correctamente
Ultraviolette

Ultraviolette

Publicado el 17, mar., 2024 Actualizado 17, mar., 2024 Poetry and Songs
time 2 min
1
Me encanta
0
Solidaridad
0
Wow
thumb comentario
lecture leer
3
reacción

En Panodyssey, puedes leer hasta 30 publicaciones al mes sin iniciar sesión. Disfruta de 29 articles más para descubrir este mes.

Para obtener acceso ilimitado, inicia sesión o crea una cuenta haciendo clic a continuación, ¡es gratis! Inicar sesión

Ultraviolette



Je suis ta petite chenille
Au papillon handicapé
Mes ailes s'étendent puis, se replient
Dans mon cocon tout cabossé

Un hérisson fait de guenilles
Aux doux picots ensanglantés
Je boule, je gronde et je souris
T'as vu la peine ? Je l'ai feintée !

Petite souris, je me faufile
Dans des trous bien mal calculés
Par des chats aux viles envies
Me pensant à tord apeurée

J'privilégie la stratégie
Ben et Jerry's sont mal lunés
Je suis renarde, je déshabille
La peur, l'absinthe dans mon gobelet

Mon chéri, embrasse ma folie
En bord de lèvres, sur mes poignets
L'âme en Enfer, ton Eurydice
Ne peut peut-être pas être sauvée

Quand la vipère en moi, s'immisce
Sa sonnette aux mille sonnets
Est fin prête pour la grande boucherie
Dans monde amorphe et décalé

Mes dents sont très vite sorties
Au moment où j'dois amputer
Le doute, la peine, dans mon calice
Mon bel Orphée vient te noyer

Je suis sirène, chant de malice
Mes écailles sont fêtes pour aimer
Tant que le temps n'est pas supplice
Et l'attente dure dans mon corset

Je grogne, je bats, en mélodie
Ma symphonie prête à cramer
Tout ce que j'aime, je t'en supplie
Ne me laisse pas trop m'éloigner

Tu sais, je joue la comédie
Je crois que c'est pour protéger
Mon organe fait de litanies
Qui craint de n'être qu'un jouet

Une belle poupée qu'on touche, qu'on plie
Dans des lits aux sales duvets
Sur tout mon corps des marques luisent
Dès qu'on allume l'ultraviolet

Mes traumatismes ne sont jolis
Que dans mes textes aux vers trempés
Dans l'ombre, sans arme, je suis réduite
À la femme bonne à être baisée

Les mots s'emportent, n'sont pas gentils
Quand le cœur saigne à en crever
J'ondule, je tords, je m'enorgueillis
J'me perds dans la vulgarité

Petit puceron sur rose de vie
Je bouffe les feuilles de mes rosiers
Je pleure, je monte, je ris, je crie
Dans mes poèmes aux verres brisés

Le rouge tache, le vin salit
Lorsque les démons s'mettent à danser
Paraît que je suis une gamine
Quand le malin vient m'avaler

Colore mon monde que je dessine
L'espoir dans des contes de fée
Qui hurlent dans bouche de petite fille
Je suis ourson dans grotte cassée.

Moi, tes peurs je les déshabille
Chante avec moi mes beaux complets
Le refrain, sur toi, je l'écris
Parfois mes mots sont saccadés

Viens mon amour, je pleure, je ris
Envie de toi et de méfaits
Ta risette sur mon corps se glisse
Je t'aime envers tous mes regrets

Moi, je suis une petite fourmi...

Je suis juste bonne à être aimée...

Paraît que je suis une gamine...

Je me perds dans la vulgarité...

Musique 🎶 : Over Seas by GroovyD

lecture 35 lecturas
thumb comentario
3
reacción

Comentario (1)

avatar

Jean-Christophe Mojard hace 2 meses

Délicieusement succulent ! Les mots se font images et la voix qui les susurre, les transporte d'une papille à l'autre, avec la délectation d'une gourmandise de fruits défendus.

¿Te gustan las publicaciones de Panodyssey?
¡Apoya a sus escritores independientes!

Seguir descubriendo el universo Poetry and Songs
Les rubans
Les rubans

Des rubans te maintiennent et tes yeux sont masqués Dévêtue tu attends et m’entends res...

Jean-Christophe Mojard
1 min
En vert et contre tout. 
En vert et contre tout. 

Fantaisie slamée pour rire de moi plutôt que de me morfondre et en profiter pour me remettre en voix.

Aline Gendre
3 min
Flame
Flame

Flame.   Flamme, Tout en elle...

Claire Antoine
1 min

donate Puedes apoyar a tus escritores favoritos