¡Felicidades! Tu apoyo al autor se ha enviado correctamente
Reflets dans l'Océan

Reflets dans l'Océan

Publicado el 5, may., 2024 Actualizado 5, may., 2024 Poetry and Songs
time 1 min
1
Me encanta
0
Solidaridad
0
Wow
thumb comentario
lecture leer
2
reacción

En Panodyssey, puedes leer hasta 30 publicaciones al mes sin iniciar sesión. Disfruta de 29 articles más para descubrir este mes.

Para obtener acceso ilimitado, inicia sesión o crea una cuenta haciendo clic a continuación, ¡es gratis! Inicar sesión

Reflets dans l'Océan

 

Il y a des rencontres qui vous chamboulent
Des gens qui passent sur votre chemin 
Pour un jour, une clepsydre qui s'écoule 
Ils apparaissent comme un signe du destin.

D'abord étrangers, ils se révèlent sous un autre jour
Au détour d'une conversation, d'une anecdote contée,
C'est comme si un magicien dévoilait son tour...
Les yeux grand ouverts, on se voit, on se reconnaît.

Il y aussi cette rencontre avec moi-même,
Un reflet dans le miroir, un écho qu'on entend,
Cet admirateur qui me glisse des je t'aime,
C'est mon âme qui me rappelle en rêve, secrètement.

Ce destin qui se moque, vous interpelle parfois 
On ne l'attend pas, c'est comme un bruit sourd
Celui de la vie qui nous prend, nous saisit d'effroi 
De plus en plus proche, comme un compte à rebours.

On aimerait y échapper comme un train qui file...
Il peut passer, on prendra sans doute le prochain.
Mais c'est le chef de gare qui soudain vous étrille, 
On est embarqués dans le wagon, libres ou contraints.

Là, il y a des personnes à qui on ne s'identifie pas
Que l'on aimerait éviter, ou que l'on préfère éloigner 
Car ils nous semblent loin, étrangers, et froids 
Mais on est enfermés avec eux, ils sont là, tout près.

Cette vie qui nous prend, nous embarque..
On n'est jamais prêts, quelles que soient les dispositions 
A se faire secouer par une tempête qui casse la baraque
Fragiles, poétiques, le naufrage nous guette, pauvres pions.

Alors je me laisse porter par les puissants flots,
C'est léger et facile de suivre le courant 
Et lorsque celui-ci m'emporte loin là bas
Je reprends juste ma nage pour rejoindre mon bateau.

 

En Audio sur Audioblog

Texte: Minh-Lan Nguyên

Photo de Johannes Plenio sur Unsplash

lecture 54 lecturas
thumb comentario
2
reacción

Comentario (0)

¿Te gustan las publicaciones de Panodyssey?
¡Apoya a sus escritores independientes!

Seguir descubriendo el universo Poetry and Songs
Oh la belle vie
Oh la belle vie

La belle vie est un terrain très vaste qui laisse place à une imagination débordante Qui laisse...

Elliartworld
1 min

donate Puedes apoyar a tus escritores favoritos