¡Felicidades! Tu apoyo al autor se ha enviado correctamente
Discours Finale du PRIX

Discours Finale du PRIX

Publicado el 17, mar., 2024 Actualizado 23, jun., 2024 Política
time 2 min
1
Me encanta
0
Solidaridad
0
Wow
thumb comentario
lecture leer
2
reacción

En Panodyssey, puedes leer hasta 30 publicaciones al mes sin iniciar sesión. Disfruta de 29 articles más para descubrir este mes.

Para obtener acceso ilimitado, inicia sesión o crea una cuenta haciendo clic a continuación, ¡es gratis! Inicar sesión

Discours Finale du PRIX

«Au silence succédera la colère de la rue»

A la positive.

 

Chhhhuuut.

Silence !

Ecoutez le son du silence. Vous ne le percevez pas ? Moi, il me transperce les oreilles. Car, bien plus qu’une absence de bruit, par le mot « silence », on peut entendre mille choses.

Entendez-vous le silence mécontent des abstentionnistes résonner dans les urnes ?

Entendez-vous le silence inquiétant des responsables politiques lorsqu’il s’agit de répondre aux aspirations citoyennes ?

Entendez-vous le silence révoltant des Nations-Unies lorsqu’il s’agit de mettre des mots sur la situation à Gaza ?

Alors, tout ça c’est vrai, on peut le passer sous silence. Ainsi les victimes sont réduites au silence, et souffrent en silence. Silence radio.

- -

Ouh, ça fait beaucoup de silence.

Tout ce qu'il faut pour alimenter le terreau d’une colère sourde.

Silence, ça pousse.

Parce que oui, la colère, ça se cultive. Ça grandit peu à peu ; puis ça se répand, ça se propage, ça se partage, ça sème ses graines un peu partout et quand ça gronde, quand ça éclate, ça se manifeste dans la rue.

Alors si demain, dans la rue, vous croisez des gens armés de scies et de lances : Ne vous étonnez pas ! Car la colère de la rue est le fruit d’un long processus qui puise ses racines dans les souffrances silencieuses. La colère de la rue se déchaine si l’on tarde à prononcer les maux de la société.

Et, et ce phénomène n’est pas nouveau. En 1789, déjà quand Louis XVI a voulu jouer au roi du silence avec le peuple de France, la colère de la rue a parlé et lui a succédé !

Je sais que nous avons tendance à glorifier ce moment de notre histoire. Mais, moi qui suis dans une école humaniste, pour qu’ensemble on prenne soin du monde, je ne peux me résoudre à de telles scènes de chaos.

Ce soir, je pousse un cri d’alarme !

Au silence, succédera la colère de la rue !

 

Alors sortons de ce silence étouffant ! Prenez la parole ! Débattez, discourez, dénoncez quand il le faut… et n’oubliez pas d’écouter. [c’est la clé]

Aujourd’hui encore, trop de formations politiques se taisent sur l’essentiel. Il y en a une en particulier qu’on n’entend pas et qui grimpe dans les sondages sans bruit. La colère de la rue, elle s’en nourrit (dans les villes, dans les campagnes).

Alors surtout, surtout...

Chhhut.

SILENCE !

lecture 76 lecturas
thumb comentario
2
reacción

Comentario (0)

¿Te gustan las publicaciones de Panodyssey?
¡Apoya a sus escritores independientes!

donate Puedes apoyar a tus escritores favoritos