facebook C'est du Lourd !
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
C'est du Lourd !

C'est du Lourd !

CREATIVE ROOM

Lundi ? ... Ah !

C'est du Lourd !

Entre trois confettis et quelques banderoles, glissaient lascivement sur le parquet des couples en émoi, les mêmes qui dans l’après-midi avaient repoussé les meubles du salon contre les murs pour dégager une piste de danse des plus professionnelles.

Deux célibataires dans un recoin, sirotaient leur kombucha afin de masquer l'humiliation de ne pas avoir été invitées sur une seule danse par aucun des hommes de la soirée.
Histoire cependant de ne pas décourager d'éventuels candidats retardataires, elles demeurèrent aux alentours du lieu où s’exerçait le mouvement.

- C'est quoi ton genre d'homme ? questionna l’une des deux quand il parut évident que leurs attentes resteraient en l'état.

La réponse, à l'image du slow tant appelé, ne vint pas.

Aussi la questionneuse braqua-t-elle avec acuité un oeil sur son alter-ego.

- Predator, céda enfin l'autre.
Sa copine eut le moment d'arrêt d'un chien en alerte.
- Ah ouais ! Quand même ...
Puis
- T’es plutôt mal barrée, non ?

L'autre étira ses lèvres entre sourire et grimace.

Cependant aucune des deux n'eut le temps de surenchérir puisqu'une salve musicale secoua la mélodie en cours.
Un gong retentit au-dessus de leurs têtes pour éclater dans une gerbe de lumières qui ballotèrent au plafond pour pleuvoir aussitôt sur l'assemblée dont les cris rivalisèrent avec le jeu des boules à facettes.
Dans une immobilité cousue d’impatience, les voix maintenant martelaient en choeur le décompte avant minuit :

- 5, 4, 3

                  2, 1

C'est sur ce UN qu'«Il» entra.

Par la porte.

Importait-elle réellement cependant si, explosée de ses gonds, elle s'était fracassée de tout son long dans le vestibule sous le poids athlétique de The Créature

Le silence, cette fois, salua sa puissance écrasante
Tout de chair et d'acier, «Il» parut brandir plusieurs armes qu'il mania avec tant de dextérité que personne n'aurait témoigné les avoir vues trancher, cisailler, lacérer ou hacher qui que ce soit.

Lorsque, ensanglanté, la respiration en chute libre à cause de l'exercice en cours,
les doigts pris dans la chevelure d'une tête arrachée à la va-vite,
«Il» se planta devant sa fan d’E.T,
il n'y eut qu'eux deux pour apprécier le moment.

«Il» en lâcha son scalp, essuya sa lame rétro-active sur un cadavre puis fit disparaître l'intruse dans un flamboiement électrique.
Ensuite «Il» prit la jeune femme dans ses bras.

Portrait aux feutres par Chantal Perrin Verdier

 

Elle amorçait un "Bonne Année"
que déjà «Il» l'écorchait d'un baiser crochu et dentu.

Un coup de foudre intergalactique !

 

Comme quoi le Nouvel An
permettait tous les espoirs.

1
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
1
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink
Contribuer
Prolonger le voyage dans l'univers Curiosités
10-Mon problème est mon ami
10-Mon problème est mon ami

Nath me répond, limite agacée : "Mais pourquoi veux-tu absolument régler ton problème avec ton p&egra...

Calderon Carmen
3 min
8-La colère en moi
8-La colère en moi

J'ai bien écouté ma colère, cette colère qui gronde en moi. Elle est tournée ce matin contre elle. Hél...

Calderon Carmen
2 min
7-Un enfant qui n'est pas le sien
7-Un enfant qui n'est pas le sien

Accueillir un enfant qui n'est pas le sien, l'éduquer, l'aimer et l'aider à se construire, ce n'est pas si aisé. L'amour ne...

Calderon Carmen
5 min
9-L'autoroute du non kiff
9-L'autoroute du non kiff

Ça va pas le faire. Libido au niveau 0, moral dans les chaussettes, pensées obnubilées par Mister Matthieu dit "M". Je suis...

Calderon Carmen
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur